Home ACTUALITE Ralliement du MPR-Jamhuriya à la candidature du Président Bazoum Mohamed: Un choix approuvé et soutenu par les militants pour la confiance et la similitude des programmes
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 18 février 2021

Ralliement du MPR-Jamhuriya à la candidature du Président Bazoum Mohamed: Un choix approuvé et soutenu par les militants pour la confiance et la similitude des programmes

Le Président du parti Mouvement Patriotique pour la République (MPR-Jamhuriya), Elhadj Albadé Abouba entouré des membres du bureau politique et dans une déclaration publique lue par le Secrétaire Général du parti, M. Hama Zada, annonçait officiellement leur ralliement le mercredi 03 février 2021 au candidat du PNDS-Tarraya, SEM Bazoum Mohamed pour le second tour des présidentielles du 21 février prochain.  

Le soutien ferme du MPR-Jamhuriya va permettre à la coalition Bazoum de disposer d’un stock important de voix des militants d’un parti  bien disciplinés.

 Le ralliement de Elhadj Albadé Abouba n’est pas un choix fortuit. C’est un visionneur qui n’a jamais agi de façon solitaire en vue de prendre des décisions. Dans la perspective de ces élections présidentielles 2ème tour de février 2021, étant allié de taille du pouvoir en place, il a affirmé que le programme de PMR-Jamhuriya qui s’articule autour de sept principaux axes à savoir ; la sécurité, l’autosuffisance alimentaire, l’éducation, la santé, la promotion des jeunes et l’autonomisation de la femme, la revalorisation de nos ressources naturelles, la bonne gouvernance et le respect des droits humains et celui du PNDS-Tarraya ont une similitude.     

Pour rappel, lors de son dernier congrès tenu, le samedi 19 septembre 2020 à Niamey, le parti  MPR- Jamhuriya avait choisi : « Rassembler, sécuriser et bâtir le Niger de demain !» comme thème pour les travaux de ses assises. Cela explique l’engament ferme de son président Albadé Abouba de prôner un rassemblement entre les Nigériens afin de garanti un avenir meilleur au peuple.

Aujourd’hui, le baromètre du paysage politique montre qu’au Niger SEM. Albadé Abouba fait partie de rares hommes politiques qui respectent leurs engagements dans la gestion du pouvoir en alliance. Il sait à quoi s’en tenir pour maintenir l’équilibre de tout bord. Il avait montré ses preuves, en sauvant l’alliance du Mouvement pour la Renaissance du Niger (MRN) de la destruction politique programmée en 2013-2014 des Députés d’un parti politique revanchard. Il avait agi en tant que leader pragmatique, rassembleur et surtout très écouté par ses compagnons en mettant un terme à la mascarade que les hommes de l’opposition actuelle voulaient instaurer. 

C’est pour dire qu’on ne fait rien de grand, sans de grands hommes. Le Président Albadé Abouba se soucie de la stabilité du pays et pour un Niger radieux et refondé. 

En choisissant la candidature du Président Bazoum Mohamed en tournant le dos au tandem Mahamane Ousmane et Hama Amadou, l’homme politique  a préféré accompagné la candidature du Président Bazoum Mohamed qui constitue, l’incarnation du symbole de la stabilité et de la continuité du progrès de notre pays.

C’est pour dire que l’homme qu’il faut pour le Niger dans la continuité et la consolidation des acquis est connu sous le nom de Bazoum Mohamed. Personne ne peut arrêter le destin d’un homme politique aguerri, respectable soucieux de l’avenir de notre pays  et d’ailleurs, le 21 février prochain, la consécration redoutable de la machine électorale avec le soutien sans faille des alliés vont le démontrer, parce que la réalité des tendances électorales va primer.

Par Barahadjé Maharazou, correspondance particulière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Communiqué de presse du Ministère des Affaires Etrangères de la Fédération de Russie du 24 février 2021 relatif aux élections présidentielles au Niger

Le second tour des élections présidentielles s’est tenu en République du Niger le 21…