Home ACTUALITE Réception à la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Niger…

Réception à la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Niger…

Dans le cadre d’un programme dénommé « programme des Etats Unis sur les efforts des femmes, pour la paix et la sécurité au Niger », l’ambassadeur des Etats Unis au Niger, SEM. Eric P. Whitaker a offert une réception, le lundi 5 août dernier, à sa résidence.

Cette réception qui marque la première phase de ce programme est organisé en l’honneur de Mme la contre-Amiral Heidi Berg,directrice de renseignement au commandement des Etats Unis pour l’Afrique (US Africom). Mme lacontre-amiral Heidi Berg est femme leader accomplie et très distinguée, qui a occupé des postes de responsabilité important dans l’armée avec un  parcours élogieux. 

Ses affectations de commandement incluent le Commandement des opérations d’informations navales à Bahreïn (2008- 2009), où elle était responsable pour fournir un appui du théâtre aérien et terrestre pour les opérations IRAQI FREEDOM, ENDURING FREEDOM et les opérations maritimes dans le golfe Persique dans le domaine du renseignement a origine électromagnétique; ainsi que le Commandant de l’élément de l’ Agence de renseignement de la Défense et la directrice du Centre conjoint de formation de renseignement militaire (2013-2015). Sa première affectation en tant que Contre-amiral sera Directrice du renseignement (J2) au Commandement des Etats Unis pour l’Afrique (USAFRICOM). 

Ses affectations du personnel comprennent officier responsable pour les exigences du renseignement a origine électromagnétique aériennes et informations des opérations de stratégie et de politique au niveau du chef d’état-major des opérations navales (OPNAV) ;Officier adjoint du renseignement national pour les affaires militaires au Conseil national du renseignement a Langley, Virginie ; Conseillère militaire auprès du directeur adjoint du Renseignement national ou elle a appuyé les briefings de renseignement quotidien pour le président, et a également fourni du soutien au renseignement en matière de sécurité national directement au Conseiller du renseignement national, au Conseil de sécurité nationale et au congrès ; Directrice de la Division de la guerre de l’information et des officiers de zones étrangères (PERS-47) au Bureau du personnel de la marine , Conseiller Stratégique (OOZ) au Chef des opérations navales ; et au Bureau de guerre numérique.

En présence de plusieurs invités (des femmes de forces de défense et de sécurité nigérienne et celle du bureau de la coopération en matière de sécurité des Etats Unis) à la réception, Mme la contre-amiral Heidi Berg a affirmé que le rôle des femmes est essentiel pour la prospérité de l’Afrique dans le secteur de la sécurité.

Elle a en effet rappelé, que le nouveau commandant de la force ‘’US Africom’’ voit l’importance de l’accroissement des femmes dans le domaine de la police et de la sécurité en Afrique. Il a une ambition qui consiste à mettre un mécanisme plus efficace en matière de sécurité.

« La première semaine ou le nouveau commandant de la force ‘’US Africa’’ a occupé ce poste, il a mis l’accent sur l’importance d’une résolution dénommé, les femmes et la sécurité. Cette résolution à encourager les partenaires à recruter davantage les femmes dans tous les secteurs. J’ai vu de mes propres yeux l’importance du rôle des femmes dans les conflits,que ça soit en Yougoslavie, en Irak, en Afghanistan et dans les opérations du maintien de paix, également de nos jours dans le bassin du lac Tchad,  dans le Sahel, en Lybie, etc. » a-t-elle relaté avant de dire qu’elle est ravie de voir qu’au Niger le rôle des femmes dans le domaine de la sécurité est quelque chose d’essentiel. 

L’ambassadeur des Etats Unis au Niger, SEM. Eric P. Whitaker a auparavant expliqué le bien fondé de cette nouvelle initiative. Selon le diplomate américain, l’engagement des Etats-Unis en faveur de l’autonomisation des femmes s’inscrit dans la stratégie de sécurité nationale qui reconnait le rôledes femmes dans l’instauration d’un pays et d’uneprospérité durable à l’échelle mondiale.

 « En octobre 2017, rappelle-t-il, le Président Trump a signé une législation historique sur les femmes, la paix et la sécurité, faisant des Etats-Unis le premier Gouvernement au monde  à opter pour une loicomplète sur cette question. A la suite de cette loi, la stratégie américaine sur la femme, la paix et la sécurité a été publiée en juin. Les Etats Unis reconnaissent que cette stratégie est un outil important pour accélérer les efforts mondiaux visant à promouvoir la sécurité durable conformément à la résolution 13-25 du Conseil de Sécurité des Nations Unies », rappelle SEM. Eric P. Whitaker.          

Notons que cette réception est le premier événement sur quatre (4) que compte, organisé le bureau de la coopération en matière de sécurité des Etats Unis avec les forces de défense et de sécurité nigériennes. Pour cette première rencontre de nombreuses femmes (FDS) pionnières nigériennes qui apportent  déjà une contribution incroyable au processus de paix, tant au Niger qu’à l’extérieur.C’est dans un esprit de communion, de convivialité et de partage que la réception a pris fin. 

Par Tamtam-info  News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Les réformes économiques au Niger, l’autre face de Saidou Sidibé…

C’est un ouvrage complet que ce grand économiste et commis de l’Etat a produit au service …