Home ACTUALITE Recrudescence d’attaques de Boko Haram au Niger et au Nigeria

Recrudescence d’attaques de Boko Haram au Niger et au Nigeria

Un drapeau pris aux forces de Boko Haram est brandi par des soldats nigériens entrés dans la ville de Damasak au Nigeria, le 18 mars 2015.(RFI)

Quinze jeunes filles enlevées en fin de semaine dernière dans la région de Diffa, au Niger, huit morts dans l’attaque d’une société de forage quelques jours plus tôt et, de l’autre côté de la frontière, une centaine de militaires tués au Nigeria. Le bilan des récentes attaques de Boko Haram est très lourd et les militaires n’arrivent plus à faire face. Comment expliquer ce regain de violences ?

L’armée nigériane est dépassée par Boko Haram. La semaine dernière, les soldats ont abandonné l’une de leurs positions, près de la frontière avec le Niger, à Gashagar, après avoir subi quatre attaques de la part du groupe terroriste. A l’origine de ces violences, se trouve la branche affiliée au groupe Etat islamique qui s’était dissociée, il y a trois ans, du leader Abubakar Shekau.

Depuis, cette branche de Boko Haram n’a cessé de prendre de l’importance et elle représente, aujourd’hui, une véritable menace pour l’armée nigériane. Selon une source autorisée, les militaires ne contrôlent plus qu’une seule base près de la frontière nigérienne, à Damasak, mais ils ne sont pas en position de force et y vivent enterrés dans des tranchées.

C’est ainsi que cette branche de Boko Haram a pris de l’importance, en visant les sites de l’armée pour récupérer du matériel militaire. Selon un chercheur à l’International Crisis Group, le mouvement terroriste dispose aujourd’hui de chars d’assaut et de lance-missiles mobiles.

C’est aussi grâce à cet équipement que cette division de Boko Haram peut mener des attaques de grande ampleur et ce, des deux côtés de la frontière, comme on l’a vu ces dernières semaines.

[author ]Par RFI [/author]

3 Comments

  1. Si vous demandez à un Occidental, « Quelle est la première image qui vous vient à l’esprit quand vous
    entendez le mot « musulman »? Beaucoup répondront « terroriste ». Cela peut être dû au fait que le mot
    Musulman est souvent associé au mot «terroriste» dans les medias. Si un Juif ou un Chrétien avait pris
    part à un acte qui est clairement considéré comme du terrorisme, on n’entendrait pas cette personne être
    appelée un « terroriste chrétien» ou un «terroriste juif ». Tout comme Jim Jones (qui prétendait
    représenter le Christ) n’est pas considérer comme un représentant du christianisme, les terroristes aussi ne devraient pas être considérés comme des représentants de l’Islam.

    Deux expressions souvent utilisées de façon interchangeable sont « terroriste musulman » et «fondamentaliste musulman». «Terroriste musulman» est un oxymore; celui qui pratique réellement l’Islam ne peut pas être un terroriste. Et même si nous voulions nous référer à la définition de l’intégrisme, nous saurions que ces deux phrases utilisées de façon interchangeable volontairement ou non, ont des sens opposés.

    Un vrai fondamentaliste islamique est celui qui adhère strictement aux principes fondamentaux de l’islam, qui ne peuvent être définis que par le Coran et la vie et l’enseignement du Prophète Muhammad (P). Ceci est à l’opposé de ce que les gens appellent communément « fondamentalisme islamique ». Dans un vrai fondamentalisme islamique on ne verrait jamais des crimes contre l’humanité, des actes odieux basés sur la haine, l’assassinat politique, le terrorisme, l’oppression, l’extrémisme religieux ou le fanatisme, ou
    l’imposition de sa religion aux autres. Tous ces actes sont clairement interdits en Islam. Muhammad (P) était un exemple de générosité et de compassion humaine.

    S’agissant des medias, l’emphase est mise sur des meurtriers qui sont mentionnés de façon répétée
    comme des « fondamentalistes islamiques ». Ceci est en totale contradiction avec la définition des vrais
    pratiquants fondamentalistes musulmans. II est déplorable que beaucoup de gens ont une peur énorme et sans fondement de l’Islam et de ce qui est considéré a tort comme des croyances fondamentales
    de l’lslam. Depuis l’époque des Croisades, ii y a toujours eu des gens qui ont une attitude agressive et
    hostile et une posture de diabolisation envers l’lslam.

    II est affligeant de lire un article de journal ou d’entendre une émission radiophonique qui reprend des citations du Coran hors de leur contexte pour susciter la peur ou la division. Dénaturer ou déformer
    un texte religieux est méprisable, que cela soit fait par des « terroristes » ou des « évangélistes ». Les alarmistes qui dénaturent les principes religieux pour susciter l’aliénation, la peur et la haine sont un autre type de terroristes.

    Le terrorisme peut être physique, émotionnel ou psychologique. II est du devoir de toutes les personnes qui souhaitent contrer toute forme de terrorisme de se renseigner sur les vraies croyances d’autrui. Malheureusement, le nationalisme des medias d’aujourd’hui a enflammé sans relâche la polarisation de la propagande contre l’Islam, injustement alimentée par la crainte de cette foi « inconnue et étrange». Les medias d’aujourd’hui, contrôlés par quelques-uns, semblent être l’instrument de contrôle mental le plus élaboré, raffiné et puissant jamais conçu par l’homme pour façonner «l’opinion mondiale ». Le sentiment d’aliénation ne cesse de progresser. II semble souvent que tous les gouvernements ont besoin d’ennemis pour alimenter l’armée et renforcer «l’unité nationale ». Pendant la guerre froide, « l’ennemi» était le communisme. Aujourd’hui, les Musulmans se retrouvent de par le monde souvent ciblés comme étant le nouvel « ennemi ».

    Malheureusement, dans le monde entier, les Musulmans qui pratiquent les vrais principes
    islamiques deviennent une «espèce en voie de disparition ». Pendant que les Musulmans continuent d’avoir des difficultés à pratiquer leur religion, beaucoup souffrent, non seulement du fait de leur propre gouvernement ou des Etats occidentaux, mais ils se retrouvent également pris en tenailles entre les laïcs et les extrémistes bornés. Les projecteurs subjectifs des medias à but lucratif ne s’intéressent pas aux vrais fondamentalistes islamiques.

    Matthieu 10:34 prête à Jésus (P) la déclaration suivante : « Ne croyez pas que je sois venu
    apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée ». Ceci illustre
    le danger d’une citation hors contexte sans comprendre le magnifique message, noble et
    bien plus large de Jésus (P). Ceux qui veulent calomnier n’importe quelle religion en coupant,
    collant, et distordant n’importe quel texte religieux peuvent malheureusement arriver à leurs fins.

    Source : Centre Américain d’ Information sur l’ Islam : Brochure : L’Islam c’est… Une Introduction à l’Islam et à ses Principes (pages 56-59).

  2. il est difficile de comprendre comment le GRAND NIGERIA fait pour être le maillon faible de la sous région dans la lutte contre BOKO HARAM et TOUS ont peur de lui demander de prendre SES responsabilités. Les fameuses Sociétés civiles se contentent de s’acharner sur ……
    la solution est forcement, à tout le moins, sous régionale !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Pose de la première pierre, pour la construction du Pipeline Niger-Bénin par le Président de la République Issoufou Mahamadou…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou  a lancé officielle…