Accueil / ACTUALITE / Réhabilitation de l’hôpital national de Niamey: pour une meilleure prise en charge des malades et des soins de qualité !

Réhabilitation de l’hôpital national de Niamey: pour une meilleure prise en charge des malades et des soins de qualité !

Depuis son arrivée au poste du Directeur Général de l’hôpital nationale de Niamey (HNN) Dr. Abdou Garara Dalla a entrepris des actions d’innovation afin que l’hôpital retrouve ses lettres de noblesse et répond aux besoins des usagers nationaux et ceux de la sous-région.

Après l’achat de plusieurs matériel de dernière génération pour les examens et soins des patients, l’initiative de prise en charge social des nécessiteux , la facilitation par le système des engagements pour les patients pour ceux qui se trouvent dans une situation de non disponibilité des frais des examens et soins, aujourd’hui, le DG a entrepris les travaux de réhabilitation de l’hôpital national.

C’est ainsi que les patients sont de fois déplacée d’une salle d’hospitalisation à une autre pour les raisons des travaux. Pour la première phase des travaux, pour une durée de deux (2) mois, la réhabilitation concerne les salles d’hospitalisation, les urgences, les blocs de la médecine, le bloc de la psychiatrie, la Pavillon de la Francophonie, la pédiatrie et l’ORL. Dans le cadre de ces travaux de réhabilitation qui concerne l’ensemble des bâtiments, deux salles d’hospitalisation au niveau des urgences et des douches externes ont été construites sur instruction du Ministre de la Santé Publique Dr Illiassou Idi Mainassara, pour soulager les usagers.

Ces travaux sont exécutés par au moins 5 entrepreneurs dont chacun à un délai de deux (2) mois pour finir le travail.  Aujourd’hui grâce aux efforts des autorités de la 7ème République, et la bonne gestion de l’administration, l’Hôpital National de Niamey est en train d’être rénové conformément aux idéaux et programme de la renaissance acte II. L’ensemble des travaux sont financés sur fond propre de l’Hôpital. 

Ces travaux de réhabilitation viennent à point nommé, au moment où le Niger est dans les préparatifs du Sommet UA 2019. Ainsi, l’Hôpital National de Niamey sera au rendez-vous afin d’assurer les conditions d’accueil, de soins et d’hospitalisation des malades. Aujourd’hui, le HNN est en train de renaitre, les patients et les visiteurs, ont un seul sentiment, celui de satisfaction se dégage par rapport à la disponibilité de la structure et des dispositions qui sont en train d’être prises pour que tout ce qui est urgence sanitaire puisse être géré.

En plus, accompagner l’Agence UA Niger 2019 dans la réussite de la rencontre de Niamey. Le DG et tout son staff veille nuit et jour pour la réussite de ces travaux de la réhabilitation et la création d’un cadre idéal pour les patients. Il a pris des mesures pour combler les quelques déficits constatés, et sanctionner tout manquement à la règle d’éthique et de la déontologie du secteur de la santé, afin que l’ensemble du dispositif technique en matière de santé mis à jour assure une bonne couverture sanitaire à la satisfaction des usagers.

 Par Z.S (LE TEMPS N° 145)

À propos Administrateur

6 plusieurs commentaires

  1. Omar Adamou Arouna

    Au moins les cafards sont visibles, et ne sont nuisibles que par leur occupation anarchique des ustensiles de cuisine et surtout par la dissémination des bactéries hospitalières de salles à salles. Le pire dans le manque d’hygiène Hospitalière, réside dans le monde invisible: les Bactéries nosocomiales multirésistantes qui entraînent une morbidité et mortalité très élevés dans nos pays. Le patient repart éventuellement (s’il ne reste pas la-bas pour la morgue) en plus de cafards dans ses bagages, des BMR sur les muqueuses.
    Donc, la priorité c’est l’HYGIENE HOSPITALIERE passant la création de CLIN dans les Hôpitaux.

  2. ZS dans ses oeuvres , s’il te plait il faut évoluer où est le lien entre la réfection de l’hopital national de niamey et la conférence de l’UA. Donc selon toi sans cette conférence, l’Hopital ne sera jamais réhabilité. Il y a trop de « Gambara » dans tes articles qui sont indignes d’un journaliste, surtout s’il sagit des actions provenant des promus du MNSD dans la renaissance.

  3. Ces cafards sont meme ramené chez soi quand tu sors dune hospitalisation a lhopital national parce si ‘un seul arrive a se faufiler dans ta valise, terminé!
    Daccord avec toi Maman Almou!

  4. DG et les cafards. A mediter

  5. Soutien total par rapport á l´éradiquation des cafards multirésistants.

  6. Oui pour une rehabilitation de l’hopital. Chaque Directeur qui passe, fait des travaux, meme si c’est la peinture qu’il met sur les facades. L’argent doit etre depenser. Mais le principal defi pour ces directeurs est de pouvoir eliminer les CAFARDS qui proliferent partout dans les batiments et meme sous les carreaux. Si le DG trouve une solution a ce probleme, il aura gagne son pari de rehabilitation. Tous mes encouragements.

Répondre à Omar Adamou Arouna Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.