Home ACTUALITE Rencontre avec la presse : Trois joyaux nationaux appuyés par le PRODEC…

Rencontre avec la presse : Trois joyaux nationaux appuyés par le PRODEC…

Dans le but de lutter efficacement contre le chômage au Niger, le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) a accompagné par restructuration trois établissements d’enseignement professionnel et technique au Niger. Pour mettre ses actions multiples et multiformes au profit de la population nigérienne à travers une médiatisation exceptionnelle, le coordinateur du PRODEC entouré par des cadres du ministère en charge de la formation professionnelle et technique, et les responsables des trois établissements qui ont été accompagnés par restructuration, ont animé une conférence de presse le jeudi 12 septembre 2019 à l’hôtel Gaweye de Niamey.

Au cours de cette rencontre avec la presse, plusieurs questions liées au PRODEC et les trois établissements, à savoir, Centre des Métiers du Cuir et d’Art du Niger (CMCAN), le lycée Technologique de Doutchi et le lycée Professionnel d’Hôtellerie et de Tourisme d’Agadez ont été abordées.

Peu avant, une présentation des multiples actions menées par le PRODEC pour la lutte contre le chômage et les offres en matière de formation de ces trois établissements, le coordinateur du PRODEC Dr. Aoula Yahaya, a rappelé que le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) est un projet placé sous la tutelle du Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques (MEP/T), pour une durée initiale de six (6) ans, ayant démarré ses activités le 1er janvier 2014.

Ce projet (PRODEC) dont l’objectif consiste à améliorer l’efficacité de la formation professionnelle formelle et les programmes courts de développement des compétences dans plusieurs domaines, à savoir, bâtiment et génie civil, hôtellerie et tourisme, viande, peaux, cuirs, mécatronique, agriculture, élevage, etc. Compte tenu de ses multiples actions innovantes, le projet a été prolongé jusqu’en 2022.

S’agissant du choix de ces trois établissements, Dr. Aoula Yahaya, affirme qu’ils (les établissements) ont été choisies pour que le PRODEC qui intervient déjà dans toutes les régions du Niger les accompagne afin d’améliorer l’efficacité de la formation professionnelle formelle. « C’est trois établissements publics qui ont été identifiés pour que le PRODEC leur apporte un appui, en terme de construction, en terme d’équipement, de formation des formateurs, d’élaboration de curricula. Bref pour les mettre au top ! Pour en faire des établissements qui sont aux normes internationales.

« Nous faisons cela pour que les jeunes qui vont sortir de ces établissements là soient dans des meilleures conditions. Nous voulons former des jeunes qui vont contribuer au développement économique du Niger » a-t-il déclaré.

Tout au long des échanges, les journalistes ont posé des questions constructives qui ont permis aux organisateurs de cette rencontre, de se prononcer sur d’autres privilèges que le PRODEC prévoit en perspective au bénéfice de la jeunesse nigérienne. « L’expérience de ces trois établissement nous amène à nous tendre vers d’autres nouveaux établissements » a promis Dr. Aouala Yahaya.             

Notons que le PRODEC est financé par la Banque Mondiale pour un montant initial de 15 Milliards de FCFA (30 millions de dollars américains), puis avec un autre financement additionnel de 27 Milliards (50 millions de dollars américains).

Le point le plus important de ces échanges, est l’information relative à l’opérationnalisation de ces trois établissements de formation professionnelle et technique. L’urgence est de communiquer de manière impérieuse que les portes de ces trois établissements sont déjà ouvertes. Et les différentes formations vont débuter dès octobre prochain, au titre de l’année académique 2019-2020.

Par Aziz Ibrahim (Tamtam Info News)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Commission Climat pour la Région du Sahel M. Issifi Boureima nommé Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel…

Par Décret du Président de la République, M. Boureima Issifi a été nommé Coordonnateur du …