Home ACTUALITE Rencontre de la PRODEC avec la presse Nigérienne…

Rencontre de la PRODEC avec la presse Nigérienne…

Dans le but de se faire connaitre et faire connaitre ses activités le PRODEC a organisé le mercredi, 15 aout dernier, une rencontre avec la presse. A cette occasion, le coordonnateur du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) M. Aoula Yahaya et les représentants, de ses  agences d’exécutions ont largement partagé avec les journalistes sur toutes les activités du PRODEC. Ils sont au total, 12.000 jeunes qui ont bénéficié des actions du PRODEC.

Le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) est le fruit de la coopération entre le Gouvernement du Niger et la Banque Mondiale dont l’accord de financement a été signé le 15 juin 2013. En effet, le PRODEC est un projet monté sur la base d’un montant initial de 30 millions de dollars américains, soit environ 15 milliards de franc CFA, pour une durée de 6 ans. L’objectif du PRODEC est d’améliorer l’efficacité de la formation professionnelle formelle et les programmes cours dans développement des compétences dans les secteurs prioritaires.

Comme tout projet, le PRODEC a des objectifs biens définis. Pour atteindre ses objectifs le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) a été monté sur trois composantes à savoir l’amélioration de  l’efficacité de la formation professionnelle et l’amélioration du passage à la formation au monde du travail ; le développement de l’apprentissage et l’accompagnement des gestions et de renforcement des capacités institutionnelles.

Apres un brillant exposé et une présentation global du PRODEC, ses composantes et les sous composantes, le coordonnateur M. Aoula Yahaya et les représentants des agences d’exécutions du PRODEC à savoir le FAFPA, l’ANPE et la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Niger, ont saisi l’opportunité pour donner des précisions sur les bonnes actions du PRODEC et sa relation avec ses partenaires. Plusieurs questions liées aux enjeux du PRODEC et ses plans en perspectives ont été relevées par les journalistes.

Selon le coordonnateur le PRODEC a sérieusement travaillé. Toutes les activités qui ont été prévu sont pratiquement toute conduites à bons port « plusieurs jeunes ont bénéficié des formations et des apprentissages. Et aujourd’hui 70% de tout les jeunes qui ont bénéficié de l’action de l’ANPE ont eu un emploi. 63% des jeunes qui ont bénéficié de l’appui du FAFPA ont eu des emplois et certains ont créé leurs propres entreprises. 71,5% des jeunes qui ont bénéficié de la formation en entreprenariat de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Niger ont créé leurs propres entreprises » précise le coordinateur.

Malgré tout les efforts consentis le PRDEC a déjà dégagé des perspectives. Fort de toutes les expériences et la performance du PRODEC la Banque Mondiale a encore signé, le 27 juin passé, un accord additionnel avec le Gouvernement du Niger. Avec ce financement additionnel de 50 millions de dollars américains le projet a bénéficié d’une prolongation de 3 ans en reconduisant ses mêmes actions du développement.

Rappelons que le PRODEC est un projet de lutte contre le chômage des jeunes. Et avec le financement additionnel qui va lui permettre de conduire ses activités jusqu’en novembre 2022, le PRODEC va sans nulle doute réduire de façon significative le chômage des jeunes au Niger.

[author ]I.S.A (TamtamInfo News)[/author]

  1. FAFPa un réseau pour se faire de l’argent en créant des sociétés fictives. On connait l’strategie des FAFPA en Afrique
    Sinon 6millards peut donner de l’emploi a plus 120.000f jeunes emploi .
    Donc dites autres choses aux journalistes que de parler du prodec et FAFPA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Résidence du Niger à New York sise à White plains, 33 Colonial Road n’est pas propriété du Niger ou du Président.

C‘est le 25 Août 2015 que le contrat de bail de la résidence du Niger à New York, a été si…