Home ACTUALITE Rencontre entre la Délégation Spéciale de la ville de Niamey et les autorités coutumières : Les problèmes liés à la vie urbaine au centre des échanges

Rencontre entre la Délégation Spéciale de la ville de Niamey et les autorités coutumières : Les problèmes liés à la vie urbaine au centre des échanges

La Délégation spéciale de la Ville de Niamey a rencontré, hier matin dans la salle de réunion de l’hôtel de ville, les autorités coutumières de Niamey. Il s’agissait au cours de cette rencontre, présidée par le président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, de discuter sur les problèmes de la vie quotidienne dans la capitale. C’était en présence des délégués spéciaux, des Secrétaires généraux des Arrondissements, les directeurs techniques et chefs des services de la Ville de Niamey, des Chefs des cantons de la Région de Niamey et de l’ensemble des chefs des quartiers de la ville.

Dans son allocution introductive, le président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, a indiqué que cette rencontre vise à « échanger et discuter sur la vie au quotidien dans la ville de Niamey ». Les sujets portent entre autres sur : la discipline et l’ordre ; la mobilisation des ressources ; la santé, l’hygiène et la salubrité ; la sécurité des personnes et de leurs biens ; la divagation des animaux ; l’occupation anarchique des espaces publics ; la mendicité ; les malades mentaux ; l’organisation du sommet de l’Union Africaine ; les infrastructures, etc.

Développant ces différents points, le président de la Délégation Spéciale a indiqué que la Ville de Niamey connait depuis un certain temps une croissance importante tant du point de vue de son extension que de sa modernisation. Cependant, M. Mouctar Mamoudou a déploré un certain nombre de comportements qui ne cadrent pas avec la vision que les plus hautes autorités de notre pays veulent donner à cette ville.

D’où la nécessité de réunir les chefs coutumiers pour discuter et trouver des solutions à ces problèmes, afin de garantir un cadre de vie agréable à la population de la ville de Niamey. «Cette situation, a-t-il dit, nous interpelle tous en vue de faire de la ville de Niamey, un lieu où l’ordre et la discipline règnent ; une ville où les conditions de la mobilisation des ressources sont garanties ; une ville propre, viable, enviable par tous et pour que Niamey deviennent une vitrine et un exemple pour les autres villes de l’intérieur du pays ».

Pour relever ces défis, le président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey a invité l’ensemble des chefs coutumiers chacun en ce qui le concerne à jouer pleinement son rôle. «Conjuguons nos efforts pour responsabiliser les populations, pour garantir l’ordre et la discipline, pour faire de Niamey une ville coquette conformément à la volonté du Président de la République, SE Issoufou Mahamadou et accueillir le sommet de l’Union Africaine dans des très bonnes conditions », a-t-il dit.

Après l’ouverture de la rencontre, les discutions se sont engagées et les différents intervenants ont fait des propositions idoines pour sortir la ville de ces maux.


Par Ali Maman et Rahila Tagou (stagiaire)(ONEP)

4 Comments

  1. Monsieur le Président de la Délégation Spécial de Niamey, rien ne va changer à Niamey si vous avez décidé de ne pas sévir. Est-ce que l’on a besoin de toutes ces réunions avec les ONG hier, avec les chefs des quartiers aujourd’hui et demain avec d’autres pour arrêter les divagations des animaux partout dans la ville, les baraques en tôle ondulée et fer forgé sur tous les trottoirs de façon irrégulière alors même que la mairie qui a mis des croix peine à les casser. Des charbonniers et autres vendeurs de pailles et du bois partout. Niamey ne peut pas être assainie la peur dans le ventre. Sévir, Sévir, Sévir.

    1. Gobé, je suis tout à fait d’acc avec vous concernant la problématique de la salubrité de la ville de Ny.
      Bien sûr le Président de la Délégation fait de son mieux pour embellir Ny, mais cependant ce n’est pas suffisant, il faut dépasser l’étape de sensibilisation qui n’a apporté aucun changement. Comme vous l’aviez dit il faut sévir, car c’est le seul langage que comprennent les nigériens.
      Tant que les gens continueront à garder leurs mauvaises habitudes d’insalubrités et d’incivisme, tous les efforts qui seront faits seront simplement annihilés.
      Prenez votre courage à deux mains, vous avez le soutien de toute la population.

  2. Mr le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, il faut paver (dallage) les voies de Ny. C’est la seule capitale où vous voyez le sable sur les voies avec tous les désagréments que cela cause aux usagers et aux véhicules et autres engins.
    Ensuite il faut songer à faire fonctionner les feux optiques dont le non fonctionnement causent également des désagréments énormes aux usagers, surtout aux heures de pointe, quand on ajoute à cela l’impatience et la mauvaise conduite des nigériens.

  3. Mr Mouctar Mamoudou qui dit discipline dit aussi ordre et on parlera forcément du respect de la hiérarchie entre coéquipiers du  » same team lie light club  » conformément à la règle démocratique du jeux politique black = dans le bus rose si chacun reconnaissait sa place moyennant sa cotisation stratégoempirique pour le trajet Renaissance moderne , nous sommes sûr qu’il y aura assez de place pour tout le monde avec Zaki.

    NB : Nous somme indifférent et nous sommes à mesure de hurler devant l’univers entier que nous sommes <> = la liberté s’arrache , elle se donne pas car nous sommes dans un monde de sauve qui peut où chacun s’assoie et Dieu nous pousse.
    A bon entendeur salut !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Remise De La Légion D’honneur Au Député Mano Aghali : Le Président Du Groupe D’amitié France-Niger Honoré…

La France à travers son Ambassadeur, SE. Alexandre Garcia a décerné, une distinction de l’…