Home ACTUALITE Rencontre entre le Médiateur de la République et le Haut-commissaire à l’Initiative 3N: Freiner l’exode rural par la réinsertion des jeunes dans les secteurs agro sylvo pastorales

Rencontre entre le Médiateur de la République et le Haut-commissaire à l’Initiative 3N: Freiner l’exode rural par la réinsertion des jeunes dans les secteurs agro sylvo pastorales

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga, a reçu en audience le Haut commissaire à l’Initiative 3 N, M. Ali Bety accompagné de son Conseiller, Dr Abouba Saidou. Plusieurs sujets étaient à l’ordre de cette audience. Le Médiateur de la République, défenseur des droits de l’enfant et des personnes vulnérables a fait part au Haut Commissaire à l’initiative 3 N de ses préoccupations sur trois sujets essentiels à savoir, la réinsertion des jeunes dans l’agro sylvo pastoralisme, la nutrition et les aménagements hydro agricoles.

Les jeunes de moins de vingt cinq (25) ans qui constituent les ¾ de notre population s’adonnent de plus en plus à l’exode rural ou à la migration clandestine vers des contrées lointaines et incertaines au péril de leur vie, par manque de travail pour les diplômés (l’administration publique ne pouvant tous les résorber), ou d’activités lucratives pour les autres déscolarisés. La question de la nutrition, autre sujet de préoccupation du Médiateur de la République a été abordée ainsi que les aménagements hydro agricoles qui s’amenuisent suite à l’ensablement du fleuve réduisant ainsi le rendement de la production  rizicole.

A tous ces sujets aussi sensibles les uns comme les autres, le Haut Commissaire à l’Initiative 3 N a apporté ses d’appréciations. Après une présentation de son institution ainsi que de la mission à lui confiée, M. Ali Bety a indiqué au Médiateur de la République que toutes ses inquiétudes ont leurs réponses dans le second plan d’actions 2016-2020 de l’initiative 3 N qui a repris les cinq cadres du premier plan avec 12 programmes contre 11 initialement avec comme budget 1.546 milliards de nos francs. La mise en œuvre est exécutée par les Ministères responsables de ces programmes avec comme objectif principal, l’atteinte de la faim zéro. Pour notre part a-t-il ajouté, le Haut Commissariat à l’Initiative3 N ne fait que la recherche de financement et le suivi de la mise en œuvre des différents programmes.

Pour le cas spécifique de la réinsertion des jeunes ruraux dans le secteur agro sylvo pastoral, des perspectives à grande échelle sont envisagées avec comme porte d’entrée la commune où seront impliqués les acteurs de la société civile rurale, les organisations féminines, les associations des jeunes et l’ensemble des secteurs publics concernés. Une stratégie plus cohérente sera adoptée avec les différents Ministères concernés afin de créer les conditions pour impliquer les jeunes dans l’acquisition de la terre, de l’eau, des outils agricoles, de l’encadrement technique, grâce à la mise en place d’un fonds d’investissement agricole à faible taux (de 0 à 5 pour cent de taux d’intérêt)

Ainsi, grâce au financement de la coopération luxembourgeoise, plusieurs communes ont pu déjà bénéficier de cet appui au profit des jeunes ruraux qui à travers le système ‘’Terre, eau, conseils et crédits agricoles’’ s’exercent à aller vers l’agro-industrie qui procurera une valeur ajoutée à l’économie. Dans la même optique, il est prévu la création de la Maison du paysan au niveau de toutes les communes du pays, où les jeunes producteurs ruraux pourront obtenir tous les renseignements et équipements agricoles nécessaires pour leurs activités. 40 de ces maisons sont déjà disponibles et opérationnelles au niveau de certaines communes.

Par rapport à la question nutritionnelle, le Haut Commissaire à l’Initiative 3 N a rassuré le Médiateur de la République, que conformément au quota de 15% du budget national à affecter à la nutrition fixé à Maputo, le Niger est largement au dessus avec une part de 19%. Ces efforts consentis par le gouvernement nigérien pour lutter contre la malnutrition lui a valu les encouragements du Système des Nations Unies qui projettent un lancement officiel suivi d’un forum international sur la question qui seront présidés par la Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies courant dernier trimestre 2018 au Niger.

Les aménagements hydro agricoles connaitront également un meilleur sort avec la réforme agraire entreprise à travers la nouvelle politique foncière où il est prévu l’irrigation de 35.800 ha de terre dont 1400 ha le long du fleuve d’ici 2021.  Le barrage de Kandadji viendra aussi renforcer ces aménagements qui verront leurs capacités  de production augmenter. En somme, c’est environ 1200 Milliards de nos francs qui sont déjà mobilisés sur les 1546 prévus, pour la mise en œuvre de la seconde phase de l’initiative 3N a ajouté M. Ali Bety.

Edifié davantage sur les différentes réalisations entreprises avec l’appui du Haut commissariat à l’initiative 3 N, le Médiateur de la République a encouragé le Haut commissariat à persévérer dans cette voie, tout en lui réitérant son soutien dans l’accomplissement de cette noble mission.

[author ]Amadou Alain Davies Cellule communication MR [/author]

3 Comments

  1. C’est une honte qu’un individu comme Me Sirfi trône à la tête d’une institution de la république comme la Mediature
    Escroc connu des nigériens pour son immoralité .

  2. Bonjour,

    Le médiateur n’a pas pour vocation de s’immiscer dans les politiques agricoles. S’il n’y a pas de travail, ce n est pas celui là qu’il faut lui créer. Dissoudre ladite institution est la meilleure des solutions.

    1. Cette institution budgétivore dont les attributions ne sont pas du tout pertinentes n’a pas sa place dans ce pays et à cette période où le gouvernement cherche à faire des économies pour faire face aux vraies priorités .La médiature est dévoyée par cet escroc de Sirfi qui n’a ni la moralité d’un médiateur de la République ni les compétences pour accomplir sa mission.Le chef de l’Etat doit prendre sa responsabilité pour mettre les gens qu’il faut à la tête de ce genre d’institutions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Niger: rassemblement devant le domicile de Mamadou Tandja pour lui rendre hommage

Prières et hommages à Niamey, la capitale du Niger, au domicile de l’ancien présiden…