Home ACTUALITE Réunion conjointe des ministres en charge du Développement des pays membres du G5 Sahel et ceux du G7 La ministre du Plan appelle les pays du G7 à soutenir le Niger dans le domaine du développement humain et de l’autonomisation des femmes

Réunion conjointe des ministres en charge du Développement des pays membres du G5 Sahel et ceux du G7 La ministre du Plan appelle les pays du G7 à soutenir le Niger dans le domaine du développement humain et de l’autonomisation des femmes

La ministre du Plan, madame Kané Aichatou Boulama a séjourné, du 3 au 5 juillet dernier à Paris, où elle prit part à la conférence des ministres en charge du développement des pays du G5 Sahel et du G7. Cette réunion inédite qui s’est tenue dans les locaux du centre des conférences ministériel français et au Quai d’Orsay a porté sur l’urgence de la situation au Sahel, née des enjeux liés aux multiples défis de même nature qui les rendent à tous points de vue assez complexes. 

Des défis engendrés par le manque de perspectives économiques et d’emplois, notamment pour les jeunes et les femmes, la limitation de l’accès aux ressources, aux systèmes de santé et autres services de base comme la justice, la nutrition, l’éducation et la protection sociale. Tous éléments qui résument le concept du développement socio-économique sont entravés dans tout le Sahel par les actions des différentes nébuleuses terroristes et le changement climatique. Il s’est donc agi, à Paris du développement et de la stabilité du Sahel et du partenariat entre le G7 et le G5, pour que les deux organisations agissent de façon coordonnée, afin de traiter les causes structurelles de la fragilité, des inégalités et de la pauvreté au Sahel. 

Tous les intervenants à la séance inaugurale, tout comme lors des panels ou lors des discussions en session de travail, ont abondé dans le même sens, reconnaissant qu’il était nécessaire d’adopter et d’approfondir des approches globales qui soient entièrement compatibles avec l’articulation entre action humanitaire, développement et recherche de la paix, avec pour priorité, le développement humain, en accordant une attention particulière à l’autonomisation des femmes et des filles. 

Ces questions ont été d’ailleurs au centre de l’intervention de la ministre du Plan, lors du diner de travail, tenu au Quai d’Orsay. Madame Kané Aichatou a appelé l’ensemble du G7 et des pays invités à accompagner davantage le Niger dans ce domaine précis et de façon plus globale, le monde rural, qui demeure dans les pays du Sahel, le principal moteur du développement. Cet appel, la ministre du Plan l’a réitéré lors des entretiens bilatéraux qu’elle a eus successivement avec Madame Maryam Monsef, la ministre canadienne du Développement international, Monsieur Manservis, le Directeur général de DEVCO de l’Union européenne et Monsieur Mark Green, Administrateur de l’USAID. Elle a aussi tenté de convaincre ces différents partenaires du Niger,de poursuivre leurs appuis à notre pays, à travers les différents projets qu’ils financent et qui sont basés dans les zones où malheureusement sévissent des groupuscules terroristes. Pour la ministre, les actes de ces groupes terroristes ne doiventaucunement interrompre ces réalisations qui, à tout le moins, restent salutaires pour nos populations. L’Etat, a dit la ministre Kané Aichatou, a pris toutes les mesures, pour garantir la sécurité dans ces zones et la pérennité des projets de développement en cours.

Les travaux de cette conférence ministérielle G7-G5 Sahel sur le développement ont pris fin, dans la soirée du 4 avril. La réunion, certes, n’a pas débouché sur des engagements financiers immédiats mais la France a pu obtenir, l’entrée du Japon et du Canada, comme observateurs au sein de l’Alliance Sahel, si bien que tous les pays du G7 seront désormais associés. Cette Alliance vise à mieux coordonner l’aide à la région sahélienne. Ses membres se sont déjà engagés, à soutenir plus de 600 projets dans la zone, pour un montant total de 9 milliards d’euros. La France participe à hauteur de 1,6 milliards d’euros sur la période 2018-2022.

Par ailleurs, dans le communiqué final rendu public, à la fin de la réunion, les pays du G7 se sont fixés pour objectif, de diriger davantage l’investissement privé vers l’Afrique subsaharienne, en reconnaissant que le volume des investissements directs étrangers est dix fois plus important que l’aide publique au développement, qui représente 150 milliards de dollars par an. Or l’Afrique ne reçoit que 3% de ces investissements directs étrangers.

Enfin, le communiqué en appelle, à un apport beaucoup plus important des grandes institutions multilatérales, comme la Banque mondiale et ou le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Moussa Hamani

A/P Ambassade du Niger en France

4 Comments

  1. « neocoloniailiste », tu n’en est pas un!

    Sais-tu que le pays le plus puissant du monde, celui-là même qui joue le gendarme pour maintenir un factuel équilibre planétaire, EST LE PLUS ENDETTÉ DU MONDE?

    Sais-tu qu’à la fin, tous ceux dont tu vois circuler dans nos ruelles, rues, routes et boulevards en 4X4 climatisés, bureaux dans leurs sociétés et entreprises, salons et chambres climatisés…tous sont des plus endettés parmi toute la population?

    Sais-tu qu’il faut s’endetter pour sortir de l’ordinaire humain, autrement, il faut rester et demeurer l’éternel terrien habitant les fins fonds du monde rural pour ne venir en ville que pour vendre les produits de ses récoltes champêtres de fin de saison hivernale?

    RESTE À TA PETITE PLACE SI TU IGNORE COMMENT ON TIENT LE LEVIER POUR ENCLENCHE LES VITESSES DE LA MARCHE D’UN PAYS ET RESPECTE CETTE GRANDE DAME HORS DU COMMUN QUI A SU TRAVERSER MONTS ET SAVANES POUR EMMENER SON DÉPARTEMENT MINISTÉRIEL À L’APOGÉE DONT TU TE TROUVES INCAPABLE DE COMPRENDRE.

    Si SEM le Président Issoufou Mahamadou a eu la clairvoyance d’instaurer les 3N « Nigériens Nourissent les Nigériens » en attendant qu’à travers la ZLÉCAf quand notre Président à idée harmonisée avec ses pairs des autres pays membres et les intrépides hommes de l’Empire du Milieu, dis-je la République Populaire de Chine de l’indomptable XI JINPING, apporteront leurs contributions techniques pour les « ANA » d’Africains Nourrissent les Africains.

    En attendant, au lieu de jaser comme des chimpanzés; retrousse, retroussons, retroussez les manches et travaillons pour l’autosuffisance alimentaire car personne ne viendra nous nourrir pendant que nous nous faisons chatouiller les joues par les dards des seins de nos copines ou femmes sous des draps en rêvassant.

    Cette grande Dame va partout où le Niger trouvera de l’aide aux fins de stopper sinon endiguer toute forme de terrorisme et banditisme transfrontaliers qui nous obligent à rester terrer dans nos maisons où cette joie de remplir le ventre nous contraindra à la mort sans pouvoir travailler dans nos commerces, bureaux, champs et jardins ni aller à l’école ou aux Mosquées et Églises pour adorer Allah (swt) afin de nous venir au secours des griffes de ces sans-foi-ni-loi qui brûlaient nos récoltes en emportant nos filles, femmes et tuant nos hommes quand nous ne sommes mêmes pas de sincères serviteurs du Grand Protecteur qui risquera de nous abandonner à notre sort à cause de vos comportements malhonnêtes. 3 Points de vue de Maitre ZAKSKAB, sont tablés ici sur cette plage de Tamtaminfo, à vos commentaires:

    1/ LA VRAI CITOYENNETÉ RÉSIDE DANS NOS PRISES DE CONSCIENCE PATRIOTIQUE POUR PRODUIRE LE JUSTE NÉCESSAIRE VITAL QUAND ON NE SERA DÉVELOPPER QUE LORSQUE NOS SURPRODUCTIONS DEVENANT DES LIQUIDITÉS BANQUABLES, PEUVENT ALLER DANS LA ZONE DE LIBRE ÉCHANGE CONTINENTALE (ZLÉCAf) DONT SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU EN EST LE CHAMPION.
    2/ UNE COMMUNAUTÉ, UN PEUPLE, UNE NATION OU UN INDIVIDU, NE PEUT SE TARGUER D’ÊTRE INDÉPENDANT QUE LORSQU’IL EST EN MESURE DE S’AUTO-SUFFIR AU POUVOIR DE NE POINT TENDRE LA TASSE D’ASSISTANCE ALIMENTAIRE (Quand un aveugle ne peut conduire un aveugle, un mendiant reste toujours dépendant) jusqu’à preuve de contraire quand il ne mendie plus.
    3/ QUAND TOMBE LA PREMIÈRE GRANDE PLUIE HIVERNALE ALORS QUE L’ON A PAS DE SEMIS POUR SON CHAMPS, N’ES-ON PAS OBLIGÉ D’EN DEMANDER L’AIDE À SES BONS AMIS ET VOISINS?
    NB: La richesse matérielle est comme le sel ou les arômes dans la sauce au repas familial dont les membres se trouveraient contraints d’en manger même sans ces ingrédients. L’argent est inventé par les hommes quand les hommes qui le fabriquent sont inventés par l’Inventeur Suprême qui a recommandé à Adam chassé du Paradis Céleste (où il mange et boit tout ce qu’il désire sans peine) à cause de sa turpitude et parachuté sur Terre (où il doit se nourrir) quand l’Éternel Créateur Très Haut lui recommanda avec nous sa descendance des vicaires sur cette planète aride:

    « TRAVAILLEZ, PRENEZ DE LA PEINE POUR CULTIVER CE QUI VOUS EST NÉCESSAIRE VITAL DANS VOTRE EXISTENCE ÉPHÉMÈRE SUR TERRE; DU RESTE, JE RESTE LE GARANT DE LA PLUIE QUI L’ENTRETIENDRA ».

    Si nous voulons des richesses, ce n’est que pour embellir notre existence d’où, il urge à chacun et à nous tous de chercher de tout acquérir licitement quand des impies fraudent pour en avoir plus que d’ordinairement propre.

    Ô, TANTIE AÏCHATOU SOULEYMANE KANE! VEILLEZ PRENDRE L’AVION TOUT LE TEMPS ET ALLER PARTOUT AU MONDE POUR TROUVER LE NÉCESSAIRE EXISTENTIEL À LA POPULATION NIGÉRIENNE TEL LE FONT INFATIGABLEMENT NOS MÈRES LES PREMIERES DAMES HADJIA AÏSSATA ET Dr LALLA MALIKA ISSOUFOU MAHAMADOU.

    Si l’emprunteur n’est pas clair, est-ce que le prêteur manquerait la lucidité d’ouvrir sa bourse pour donner?
    SI LE NIGER N’A PAS LES MOYENS DE REMBOURSER SES DETTES, CROYEZ-VOUS L’ON LUI FERA CONFIANCE JUSQU’À OUVRIR LES PORTES DE TOUTES LES BANQUES AU MONDE, À NOS DIRIGEANTS?
    L’essentiel, c’est avec l’aide de Dieu, de nous protéger contre les méfaits de nos ennemis tout en pensant aux nôtres de la diaspora qui travaille difficilement dans de grosses entreprises métropolitaines quelque part chez nos voisins (pourtant meurtris par l’effet destructeur du terrorisme et crimes interethniques) qui ne saisissent pas encore les pans positivement fraternels du panafricanisme que prônera tant, la ZLÉCAf.

    Du courage Mme la Ministre ainsi qu’à tous le Gouvernement de l’humble Ninja Blanc de l’Aïr, SE le PM Brigi Rafini qui patiemment, a su contenir les assauts antipatriotiques des uns et des autres comme le faux néocolonialiste, ce, durant les deux bienheureux mandats législatifs de SEM le Président Issoufou Mahamadou quand les insolents et ingrats mourront pour leur défaitisme et négationnisme les détruiront.

    1. En effet ….. neocolonialste…. AIDE ….. TOUJOURS AIDE …….est ce la honte fait même partie de leur jargon…..avec leur sempiternels aidez nous…. AIDEZ NOUS ….. DONNEZ NOUS DONNEZ NOUS: Ils n’ont pas honte CES TALIBÉS POLITICARDS COMÉDIENS ….. Ne sont ils fatigués ne TOUJOURS tendre la main ???

      Peut on développer et faire prospérer un pays de la quémanderie internationale….La communauté ….
      Cette Communauté Internationale qui nourrit les Nigériens n’a t elle pas ses propres préoccupations à résoudre???

      À quoi vous servent toutes ces ressources dont la nature vous a dotées et manquant à d’autres pays pourtant émergents……. Par leur sens de créativité … sérieux et amour du travail….

      BANDE DE MENDIANTS BOUBOUTÉS et VESTONNÉS….. Et sans honte aucune …. Ils osent dire à ces TALIBÉS des rues de laisser les rues …. Et vous autres qui sillonnent le monde au compte des pauvres contribuables… CHENAPANS DE PARASITES……

      Et qui n’est pas content …. N »est ce pas son problèmo OOOOOO😋,😏

      OU BIEN ???😎

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Coopération Inter-Universitaire : Université de Tahoua et Rutgers University, New Jersey…

Le Recteur de l’Université de Tahoua, le professeur Addo Mahamane et son personnel enseign…