Home ACTUALITE Réunion de travail entre le Premier ministre nigérien par intérim et le Ministre italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale

Réunion de travail entre le Premier ministre nigérien par intérim et le Ministre italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale

Le Premier ministre nigérien par intérim, Albadé Abouba, Ministre d’Etat en charge de l’Elevage et de l’Agriculture, a coprésidé mercredi après-midi à Niamey, une réunion de travail avec le Ministre italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale Angelino Alfano, qui séjourne au Niger dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale.

  Cette coopération, rappelle-t-on, touche les domaines de l’appui à la gestion des ressources naturelles et à la protection de l’environnement, la sécurité alimentaire, la santé, le genre et l’autonomisation des femmes, la bonne gouvernance, l’éducation, la formation professionnelle ainsi que les infrastructures.

‘’Notre coopération s‘est vu renforcée avec la signature des Accords en matière de défense et de sécurité à travers l’équipement en matériels  de la  Police Nationale  dans son combat contre l’immigration et le trafic illicite connexe’’ a déclaré le Ministre Abouba à l’ouverture de la réunion.

Il a assuré la délégation italienne de la bonne disponibilité du Gouvernement à aborder les questions inscrites à l’ordre du jour de cette concertation bipartite.

‘’J’ai eu l’occasion de rencontrer pas moins de cinq fois mon collègue Ibrahim Yacoubou à Rome. J’avoue que l’année 2017 s’est avérée très fructueuse sur le plan diplomatique entre le Niger et l’Italie’’ a noté, pour sa part, le Ministre italien en charge des Affaires Etrangères.
En guise d’illustration, SEM.  Angelino Alfano a rappelé deux faits majeurs : la désignation d’un Ambassadeur d’Italie au Niger, le 17 février dernier et la signature en mars 2017 d’un Accord portant sur certains domaines d’intérêts réciproques ’’.

Le diplomate italien, rappelle-t-on, a annoncé mercredi à l’issue d’un entretien avec le chef de l’Etat, la mobilisation de cinq (5) millions d’Euros pour un projet de développement du Bassin du Lac Tchad ’’ et l’affectation au Niger de 40% des aides italiennes pour l’Afrique.

Parmi les autres atouts de la coopération nigéro-italienne, il a cité la mobilisation pour les deux prochaines années de 20 millions d’euros pour le financement du Plan de Développement Economique et Social (PDES) et la ratification très bientôt d’un Accord en matière de sécurité.

Selon des sources concordantes, le Niger a accepté l’envoi par l’Italie sur son territoire, de quelque 470 soldats pour lutter contre le terrorisme et la migration clandestine.

MTM/AMC/ANP/ JANVIER 2018

[author ]Par Agence Nigérienne de Presse[/author]

4 Comments

  1. De quelle sécurité alimentaire fait on cas la même ? …

    Quand cette étude que TOTO A DIT partage fait cas d’insécurité alimentaire pour ces pauvres créatures nigériennes enfants qualifiées de MALNUTRIS ….DE MAL NOURRIS. ..d’affamés. …….

    Une étude réalisée au Mali et au Niger, par l’Ong Action contre la faim, a montré que 70 % des enfants malnutris au monde vivent dans ces pays, y compris le Tchad, qui ont connu, ces dernières années, des crises chroniques.

    Une étude révèle que 5,9 millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère dans le monde. Parmi ces derniers, 70 % vivent au Mali, au Niger et au Tchad. Cette étude d’évaluation des capacités de réponses du système de santé face aux urgences sanitaires et nutritionnelles au Sahel a été commanditée par l’Ong Action contre la faim et ses partenaires. Les recherches ont été axées sur le Mali et le Niger, notamment les régions qui traversent des crises comme Tombouctou (au nord Mali) et Diffa (à l’est du Niger).

    Les enquêteurs ont aussi collecté des informations dans des régions stables des deux pays : Kayes au Mali et Maradi au Niger. Les résultats de cette étude, présentés par le Dr Eric Kouam, expert en santé publique et nutrition internationale, ont montré que ces deux pays sont confrontés à une malnutrition aiguë et sévère, mais aussi à certaines pathologies telles que le paludisme, les Infections respiratoires aiguës (Ira) et les maladies diarrhéiques. Pour lui, une situation identique prévaut dans 7 autres pays de la région sahélienne de l’Afrique de l’Ouest.

    La hausse de la prévalence de la malnutrition au Mali et au Niger s’explique par le déplacement des populations, surtout dans la zone de Tombouctou. « C’est la même chose au niveau de l’est du Niger avec les effets de Boko Haram sur les populations qui, en se déplaçant, deviennent vulnérables, surtout les enfants. Le Tchad est aussi dans la même situation avec des enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère depuis de nombreuses années. Malheureusement, les taux de natalité sont très élevés dans ces trois pays où les enfants naissent dans des conditions de vulnérabilité et sont exposés à la malnutrition », a commenté Dr Eric Kouam.

    Ces maladies font leur apparition de juin à septembre. L’étude a aussi montré que le changement climatique fragilise la santé des enfants des pays du Sahel. Seulement, le système de santé des pays du Sahel est confronté à des difficultés pour prendre en charge tous les enfants malnutris faute de plateau technique adéquat.

    Pics saisonniers
    « Même en temps normal, nos hôpitaux peinent à satisfaire la demande des populations. La situation est encore catastrophique en cas d’urgence », a regretté l’expert en santé publique et nutrition. Il a, dès lors, préconisé le renforcement des systèmes de santé des pays du Sahel pour mieux faire face aux urgences sanitaires et nutritionnelles. Fanta Touré, experte en nutrition santé au Bureau régional de l’Ong Action contre la faim, a justifié le choix de ces deux pays. « Ils ont une longue expérience par rapport à la lutte contre la malnutrition. Malheureusement, ils sont toujours confrontés à des situations d’urgences sanitaires et nutritionnelles. Il suffit de voir seulement le contexte du Niger où les populations sont terrifiées par l’armée. Du coup, le pays devient une zone de crise », a-t-elle déploré.

    Mme Touré a soutenu que la situation est identique au nord Mali où la région de Tombouctou est confrontée à une série de crises armées qui a mis à terre son système de santé. « Au Mali et au Niger, les spécialistes préfèrent parler plus de crises chroniques au lieu d’urgences sanitaires et nutritionnelles avec des pics saisonniers. Il est urgent d’agir dans ces zones », a-t-elle proposé.
    Pour le chef de la cellule de coordination de la nutrition au Mali, Dr Djibril Bagayoko, cette étude de cas a montré deux facettes du Mali : une région en crise et une autre stable qui pourtant présente la même situation nutritionnelle.

    1. Du n’importe quoi ces ONG qui débitent des salades pour se faire de l’argent sur les pauvres. Je nie pas des cas des malnutritions dans ces pays precités, cependant, il y des commentaires que dame Touré a fait comme ceci :  » les population dans le lac sont terrifiées par l’arméé ». De quelle armée parle-t-elle? L’armée nigérienne déployée dans la zone du lac ou les autres armées de la force conjointe qui sécurisent les déplacés et même le personnel de ces ONG face à Boko Haram. Voila la vérité, tout le reste n’est que gesticulation de ces gens (Eric et cette dame touré) pour se faire des sous en collectant les fonds des généreux donateurs. On connait la suite. C’est des perdiems et autres 4*4 qu’ils vont se payer pour leur villégiature. Comme d’hab. On fait toujours semblant de résoudre le problème en l’aggravant pour se rendre utile…….

    1. The food aïd!????

      Or
      the proscatination of being a man in the noble sens of his term.

      or
      this famous and legendary mentality of AIDEZ NOUS AIDEZ NOUS …DONNEZ NOUS DONNEZ ,????????…

      Otherwise what is the so called GOOD JOB???..

      Isn’t it better as the wisdom goes to …Give a Man a Fish, and You Feed Him for a Day. Teach a Man To Fish, and You Feed Him for a Lifetime???…..
      HEIN?!?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Affaire MDN : tous les coupables seront châtiés

Alors que la justice nigérienne a ouvert une information judiciaire sur l’affaire dite de …