Accueil / ACTUALITE / Réunion des experts de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel : Plusieurs points à l’ordre du jour dont la finalisation du document cadre

Réunion des experts de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel : Plusieurs points à l’ordre du jour dont la finalisation du document cadre

Mme Elback Zeinabou Tari Bako,la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l`Enfant.

La Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, présidente en exercice de la plateforme des Femmes du G5 Sahel, a ouvert hier dans la salle Dounia de l’Hôtel Ténéré de Niamey, les travaux de la réunion des experts de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel. Cette réunion de deux jours, enregistre la participation des femmes membres de la plateforme du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Tchad et du Niger, pays qui constituent le G5 Sahel. La rencontre se tient en prélude la réunion statutaire des ministres en charge de la Femme et du genre de cet espace.

A l’ouverture des travaux, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, présidente en exercice de la plateforme des Femmes du G5 Sahel, s’est réjouie de la tenue effective de cette réunion des experts. Au cours de la rencontre, les experts auront à examiner plusieurs points à l’ordre du jour. Il s’agit de finaliser et valider les textes statutaires et réglementaires de la Plateforme des femmes du G5 Sahel ; de finaliser le Document Cadre régissant les relations entre le G5 Sahel et la Plateforme des Femmes et enfin, de finaliser et valider le Rapport d’activité de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel.

Elle a souligné que conformément aux conclusions du 4ème Sommet des Chefs d’Etat du G5 Sahel, tenu à Niamey le 06 février 2018, la Plateforme des Femmes du G5 Sahel a pour vocation de faciliter l’intégration et la prise en compte effective du genre et des priorités spécifiques des femmes y compris des jeunes filles, afin de contribuer à la stabilité et au développement de la région du Sahel.
Pour sa part, El hadji Mama Saidou, le Point Focal du G5 Sahel pour le Niger et président du comité National de Coordination des actions du G5 Sahel a rappelé le processus et le contexte ayant conduit à la création de cet espace par les Chefs d’Etat du Niger, du Tchad, du Burkina Faso, de la Mauritanie et du Mali, et les raisons qui ont poussé à la création de cette Plateforme.

« Comme vous le savez sans doute, l’espace du G5 Sahel est soumis à des maux qui affectent principalement les jeunes et les femmes. C’est pourquoi le G5 Sahel a décidé de mettre en œuvre des stratégies et actions concernant les deux groupes à savoir la Stratégie Intégrée de la Jeunesse (SIJ) et la mise en place de la Plateforme des femmes», a-t-il dit. El hadji Mama Saidou a mentionné qu’il s’agit d’accompagner les femmes dans le processus de développement, et les impliquer dans les processus de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent.

Pour rappel, le G5 Sahel a été créé en 2014 par la volonté des Chefs d’Etat des pays membres en vue de faire face aux menaces sécuritaires auxquelles sont exposés ces Etats. C’est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité.

À propos de l'Auteur

Ali Maman (ONEP)

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. « …Réunion des experts de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel : Plusieurs points à l’ordre du jour dont la finalisation du document cadre.. » Titre trop complique a comprendre pour ceux d’entre nous qui ne sont pas des EXPERTS.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.