Home ACTUALITE Réunion hier du Comité technique consultatif de l’aide alimentaire KR 2016 : Assurer une gestion efficace et transparente de l’aide japonaise

Réunion hier du Comité technique consultatif de l’aide alimentaire KR 2016 : Assurer une gestion efficace et transparente de l’aide japonaise

Une réunion technique du Comité technique Consultatif de l’aide alimentaire KR 2016 s’est tenue hier dans la salle de réunion du siège de l’OPVN sous la présidence de Mme Zada Mariama, Secrétaire générale du Ministère du Commerce et de la Promotion du secteur Privé, présidente dudit comité. Il s’est agi pour les différentes parties d’échanger sur l’exécution efficace et appropriée de l’aide alimentaire KR 2016.


Les points inscrits à l’ordre du jour sont entres autres la situation alimentaire ; les organismes d’exécution chargés des procédures ; la distribution des produits ; l’évaluation de l’aide alimentaire sur le Plan de Sécurité Alimentaire ; le fonds de contre partie ; les relations publiques (publicité) ; les conditions pour l’exécution du KR.

Dans le discours qu’elle a prononcé à l’ouverture de la réunion, la présidente du Comité technique consultatif de l’aide alimentaire Mme Zada Mariama a d’abord rappelé que le gouvernement japonais a mis à la disposition du gouvernement de notre pays une aide alimentaire de 4.570 tonnes de riz, d’une valeur de 330 millions de Yen soit environ un (1) milliard 800 millions de FCFA. Elle a noté que ce don destiné à la monétisation exclusivement sur le marché local, s’inscrit dans le cadre de la coopération économique financière non remboursable du Japon et les recettes issues de la vente vont être utilisées pour le développement économique et social du Niger.

La Secrétaire générale du ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé a précisé que la tenue de la réunion du Comité Consultatif de l’aide alimentaire KR 2016 se tient conformément à ses Termes de Références et aux échanges de notes entre les deux (2) parties. Mme Zada Mariama devait par la suite souligner que cette assise se tient après la signature, le 26 septembre 2017 d’un échange de notes du KR 2017 dans lequel le Gouvernement du Japon a décidé de mettre à la disposition de la République du Niger, une aide alimentaire d’un montant de 500 millions de Yens soit environ 2 milliards 700 millions de FCFA.

Auparavant, le premier Secrétaire de l’Ambassade du Japon au Niger M. Aoki Kyota a dit les attentes de la partie japonaise. « J’aimerais pouvoir compter sur la collaboration et la coopération de toutes les parties concernées afin que les 4.570 tonnes de riz japonais et thaïlandais fournies dans le cadre de ce KR soient cédés le plus rapidement possible et que le fonds de contrepartie soit constitué dans les plus brefs délais » a-t-il déclaré. M. Aoki Kyota a notifié que l’aide alimentaire KR vise deux (2) objectifs. Elle permet, d’une part de soulager directement les populations en situation de déficit alimentaire à travers la fourniture de riz, et d’autre part, de pouvoir financer des projets à travers les fonds de contrepartie issus de la vente du riz contribuant ainsi au développement économique et social du Niger.

Par ailleurs, le premier Secrétaire de l’ambassade du Japon au Niger a mentionné que le comité a pour objectif d’assurer la transparence en partageant les informations relatives à la mise en œuvre du KR à toutes les parties concernées. « Ce comité sert aussi de cadre de concertation entre les deux (2) Gouvernements pour la résolution d’éventuels problèmes qui pourraient surgir » a-t-il déclaré avant de conclure que la partie japonaise accorde beaucoup d’intérêt à la constitution et à l’utilisation des fonds de contrepartie.

[author ]Laouali Souleymane(onep) [/author]

  1. C’est vraiment déplorable pour notre pays. Hier sur une chaine de TV, un journaliste qui commentait cette cérémonie disait que cela fait 20 ans que le Japon fait des dons alimentaires au Niger. On peut comprendre qu’il ya 20 ans on est dans des difficultés du point de vue situation alimentaire, mais maintenant avec toute cette manne financière que le Bon Dieu nous a gratifié, à savoir le pétrole et ses dérivés, l’or etc… on continue encore à tendre la main d’une manière piteuse, c’est lamentable pour un pays.
    Ne chassez plus les mendiants qui pilulent dans la ville de Ny, puis que vous faites pire que ces pauvres mendiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Hama Amadou à Niamey…

L’ancien président de Lumana Monsieur Hama Amadou est arrivé cet après-midi à Niamey en co…