Home ACTUALITE Réunion sur le Millennium Challenge Account-Niger (MCA-Niger): le Chef de l’Etat préside la réunion du MCA
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - Politique - 27 avril 2018

Réunion sur le Millennium Challenge Account-Niger (MCA-Niger): le Chef de l’Etat préside la réunion du MCA

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le Président de la République, Chef de l’Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a présidé hier matin, dans la salle de réunion du Conseil des Ministres, la réunion du Millennium Challenge Account Niger. Cette réunion, qui a regroupé autour du Chef de l’Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, les ministres membres du Conseil d’Administration du Millennium Challenge Account Niger et les techniciens nigériens qui travaillent dans le domaine, a consisté à exposer au Président de la République les grandes lignes et les stratégies qui sont dernière le programme du compact Niger.

A l’issue de cette réunion, le Directeur Général du Millennium Challenge Account-Niger (MCA-Niger), M. Mamane Annou Badamassi, a expliqué que le programme du compact Niger est un programme de développement rural basé sur la création des terrains aménagés à Konni et à Gaya d’une part et d’autre part la réhabilitation des réseaux routiers qui donnerait accès aux producteurs nigériens dans ces zones aux marchés principaux du Niger.

La conjonction de ces deux activités, c’est-a-dire l’augmentation de la production agricole et l’accès au marché à des prix qui sont rémunérateurs pour leur  production, créeraient plus de revenus à ces ménages-là  et les aideraient à lutter contre la pauvreté.

Tel est en résumé la vision de ce programme d’un montant de 437 millions de dollars américains qui va s’exécuter sur une période de cinq (5) ans à partir de janvier 2018. M. Mamane Annou Badamassi devait ensuite préciser que le Président a écouté avec beaucoup d’attention le programme qu’il connait du reste pour avoir initié le processus de la qualification du Niger pour ce compact-là.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a donné des instructions par rapport aux grandes initiatives de développement rural, de développement économique de notre pays. Les orientations du Président tournent autour de l’exécution effective et efficiente de ce programme, a conclu le directeur général du MCA-Niger.

[author ]Hassane Daouda (ONEP)[/author]

  1. « Chaque militaire est un civil en mission et chaque civil,un militaire en permission.. » dixit Sankara

    Selon Global Fire Powe , reproduit ci dessous le classement des puissances militaires africaines en 2018… Et quand TOTO A DIT partage….

    – L’Egypte reste la première puissance militaire africaine, selon l’édition 2018 du classement des armées dans le monde, publiée par le site américain spécialisé dans la défense Global Fire Power (GFP).

    Ce vaste pays d’Afrique du Nord  occupe le 12è  rang à l’échelle mondiale sur un total de 136 pays étudiés, avec un score de 0,2751 point, d’après le classement qui se base sur cinquante critères, dont le nombre de militaires actifs, la force navale, la disponibilité du carburant pour les opérations militaires, le nombre d’avions de chasse, le budget consacré à la défense et la flexibilité logistique.

    L’Egypte dispose de 454 250 militaires actifs et de 875 000 réservistes, 4 946 chars, 1132 avions militaires, dont 309 avions de chasse, et de 319 navires et bâtiments de guerre.

    GFP ne prend pas en considération les stocks nucléaires et ne pénalise pas les pays ne disposant pas de littoral par le manque d’une force navale. Afin d’établir son classement, Global Fire Power se base sur un «power index» dont le score parfait serait de 0,0000, ce qui est impossible dans les faits. Donc, plus on s’éloigne de ce score plus on recule au classement.

    L’Algérie (23è à l’échelle mondiale) occupe la deuxième position à l’échelle africaine, suivie par  l’Afrique du Sud (33è au plan mondial), le Nigeria (43è), l’Angola (48è), l’Ethiopie (51è), le Maroc (55è), le Soudan (70è) et la Libye (74è). La RD Congo (75è à l’échelle mondiale) ferme le Top 10 africain.

    Selon Global Fire Power, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Inde et la France sont les cinq plus grandes puissances militaires au monde.

    Classement des puissances militaires africaines:

    Egypte (12è à l’échelle mondiale

    Egypte (12e)
    2. Algérie (23e)
    3. Afrique du Sud (33e)
    4. Nigeria (43e)
    5. Angola (48e)
    6. Ethiopie (51e)
    7. Maroc (55e)
    8. Soudan (70e)
    9. Libye (74e)
    10. RD Congo (75e)
    11. Tunisie (77e)
    12. Zimbabwe (81e)
    13. Zambie (83e)
    14. Kenya (85e)
    15. Ouganda (93e)
    16. Tchad (94e)
    17. Tanzanie (98e
    18. Soudan du Sud (99e
    19. Botswana (103e)
    20. Ghana (107e)
    21. Niger (109e)
    22. Cameroun (110è)
    23. Mozambique (111e)
    24. Mali (114e)
    25. Côte d’Ivoire (119e)
    26. République du Congo (120e)
    27. Madagascar (123e)
    28. Gabon (126e)
    29. Namibie (127e)
    30. Mauritanie (129e)
    31. République Centrafricaine (130e)
    32. Somalie (132e)
    33. Sierra Leone (133e)
    34. Liberia (135e)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

MSP/P/AS-NIGER: Le combat contre la covid19 s’intensifie

Après les vaccins chinois sinopharm et anglo suédois Astra zeneca, notre pays vient de rec…