Accueil / ACTUALITE / RÉVISION DU CODE ÉLECTORAL : LES NÉGOCIATIONS VÉRITABLES DOIVENT REPRENDRE POUR L’INTÉRÊT SUPRÊME DU NIGER

RÉVISION DU CODE ÉLECTORAL : LES NÉGOCIATIONS VÉRITABLES DOIVENT REPRENDRE POUR L’INTÉRÊT SUPRÊME DU NIGER

La suspension des travaux du comité mis en place par la majorité et l’opposition en vue de redonner au code électoral son caractère consensuel est une véritable menace au devenir de notre cher NIGER. Les deux parties doivent comprendre qu’elles n’ont aucun choix que de s’entendre sur ce code en vue de préserver la paix, la cohésion sociale et cette relative stabilité qui caractérisent, jusqu’à présent, le NIGER et son peuple meurtri, soumis à la violence de la pauvreté et de la misère dans un contexte d’une austérité inhumaine.

L’on a, suffisamment, joué avec le feu, il est donc grand temps d’arrêter ce jeu très dangereux et reprendre des négociations là où vous les avez laissées chères majorité et opposition, les réactions suite à la suspension vous le recommande et l’intérêt général vous l’impose. Soyez, toutes, dans les dispositions de véritables négociations où les unes et autres sont prêtes à faire des pas les unes vers les autres en vue de préserver l’intérêt général de ce peuple que chacune ambitionne diriger. 

Les articles 80 et 81 sont cités parmi ceux qui incarnent le diable, pourtant l’on peut revenir aux anciennes dispositions relatives aux bureaux de vote. La révision des articles 80 et 81 peut poser un problème lorsque les unes et les autres se retrouvent autour de la même table pas pour négocier mais pour jouer, juste, au dilatoire.

L’article 12, relatif à la composition de la CENI, sa révision s’avère plus que nécessaire car elle va réhabiliter l’indépendance de la CENI et lui redonner la crédibilité qui lui manque actuellement. La paix n’a pas de prix dit – on, si cette option de CENI cause plus de problème pourquoi l’on ne peut pas revenir à l’ancienne version qui avait pu contenter toute la classe politique. 

Vu le temps qui reste, soyons réalistes pour revenir au fichier classique et mettre l’accent sur l’état civil. D’ailleurs, la modernisation de notre carte d’identité et sa mise à la disposition des citoyens peuvent significativement réduire les fraudes électorales si cela le souci des unes et des autres.

Rappelons à la classe politique, que les problèmes récurrents que nous vivons dans ce pays relativement aux élections c’est du fait qu’elle s’en est appropriée exclusivement des questions électorales dans une irresponsabilité qui dépasse l’entendement humain. 

Chères majorité et opposition, faites, pour une fois, preuve de responsabilité. Comportez vous en patriotes pour mettre un terme à ce différend qui n’a pas sa raison d’être face à l’intérêt général de notre pays sans faire intervenir un quelconque médiateur. Épargnez le peuple de l’intervention – humiliation de donneurs de leçons de l’OIF ou des Nations unies.

À propos de l'Auteur

Elhadji Idi Abdou

À propos Administrateur

10 plusieurs commentaires

  1. Une sommité intellectuelle bien connue ne disait elle pas …..

     Si vous avez un problème et que vous comptez sur la classe politique pour le résoudre à votre place, vous avez deux problèmes. 

     On ne règle pas les problèmes avec ceux qui les ont créés…..?

    Pour dire ….

    Pouvoir Oooo
    Opposition Oooo
    les deux faces d’une même pièce …
    La galère du bas peuple peut continuer…

    Ce n’est point la multiplication des élections qui fait une démocratie ….plutôt mangecratie … avec ses humeurs alimentaires de transhumanceCRATIE avec leur ventre fragile ….: Conviction politique ZERO

    Riche pays le Niger .. mais mismanage par des SHITHEAD’S complexés

    Woe Niger !

    Ou bien….

  2. pour l’Intérêt suprême des politiciens, oui…

  3. A tous les Idi
    Chers Idi Abdou
    1. Cessez de versez de l’huile sur le feu
    2. Comprenez que la démocratie sans développement n’a aucune utilité
    3. Sachez que quelqu’un qui n’a pas de quoi manger, de quoi se soigner, de quoi s’éduquer ne peut être véritablement un citoyen à part entière
    4. Sachez que quelqu’un qui n’a pas de quoi manger, de quoi se soigner, de quoi s’éduquer ne peut prétendre à aucune autre liberté
    5. Ne passez pas votre temps à saper l’Etat, à affaiblir l’Etat car aucun développement n’est possible sans un Etat solide susceptible de garantir la sécurité à tous les citoyens
    6. Sachez que la vraie démocratie ce n’est celle où chacun dit ce qu’il veut, ce qu’il pense. Non, nous devons cesser de démolir, de haïr, de trahir, de mentir sous prétexte de lutte démocratique.
    7. Parlez aux nigériens de leurs droits envers leur pays au lieu de passer votre temps à parler aux citoyens de seulement leurs droits.

  4. Notre pauvre pays est dans ce ‘’tourbillon démocratique’’ depuis 1990 date de l’invention de l’IDH. Et depuis cette date nous avons toujours été parmi les quatre derniers de la planète.
    A quand la fin de la décente aux enfers?
    A quand donc l’essentiel ?
    A quand la quiétude, la paix, la stabilité et l’harmonie indispensable au développement ?
    A quand la fin de toute cette zizanie qui nous éloigne du développement, c’est-à-dire de l’honneur et de la dignité ?
    A quand donc la mobilisation des énergies pour l’essentiel c’est-à-dire jeter les bases du développement économique et social de notre pays ?
    A quand la mise en place d’un système éducatif de qualité?
    A quand des universités dignes de ce nom capables de former des cadres compétents capables de soutenir les actions de développement de notre pays ?
    Tout simplement à quand la mise en œuvre des conditions de développement?
    A la fin de la zizanie?
    Vous avez dit pauvre Niger?

  5. Curieux, ce monsieur a oublié l’article de discorde: l’article 8. C’est ce fameux article qui existait depuis 1992 et qui a eu un client pour 2021, le fugitif. On devrait ajouter même un autre article pour les gens qui ont commis des actes immoraux tels que l’achat des bébés. Edmond a dû prier pour qu’Allah lui préserve de soutenir les mensonges, et voilà qu’il nous a quitté en plein débat sur ce sujet. Malheureusement, ses amis de son vivant, ont préféré leur jeu politique à lui. Qu’Allah l’accepte dans son paradis éternel. Amen.

  6. Bonjour Idi,
    Mais tu as crée un front contre notre pouvoir, je pensais que tu es sincère et que ton dit front avait la capacité d’imposer sa volonté à notre majorité. Je suis dessus de te voir supplier une entente. Aussi, tu dis qu’on a suffisamment, joué avec le feu: s’il te plaît quel feu ? penses-tu au sein de votre front être capable de mettre le feu au Niger ?, essayez voir. Écoute bien Idi, tu peux garder ta pensée, elle ne nous est pas utile, aussi, saches que vous êtes tellement des hypocrites de la politique que votre adversité ne pourra nous nuire. On ne changera rien des textes, que cela vous déplaise, tant pis, car ça ne constitue pas un problème pour le Niger. Hélas pour vous, le démocratie à une exigence : c’est la loi de la majorité !

  7. UN CONSENSUS AUTOUR DU CODE ELECTORAL DEPASSE LA SATISFACTION DES POLITICIENS UNIQUEMENT. CE CONSENSUS DOIT ETRE UN ACTE QUI SATISFERA LES NIGERIENS ET NON UNE PARTIE DES NIGERIENS. S’AGISSANT PARTICULIEREMENT DE LA COMPOSITION DE LA CENI (ARTICLE 12) ,ELLE FACILITERA LE TRAVAIL AU SEIN DES DEMEMBREMENTS LOCAUX DE LA CENI. EN EFFET LORSQU’ON DIT QUE CHAQUE PARTI DOIT ETRE REPRESENTER AU SEIN DES CENI LOCALES, IMAGINER D’ABORD L’ASSISE DES PARTIS A L’INTERIEUR DU PAYS, CAR HONNETEMENT CERTAINS PARTIS N’EXISTENT QU’A NIAMEY LA OU ILS SONT NES. ET CETTE REPRESENTATION QUASI SYSTEMATIQUE DE CHAQUE PARTI AU SEIN DES CENI LOCALES OFFRE L’OPPORTUNITE D’ENREGISTREE DES REPRESENTATIONS JUSTE A LA RECHERCHE DES PERDIEMS ET NON POUR DEFENDRE LE PARTI. PIRE CETTE REPRESENTATION QUASI SYSTEMATIQUE DE CHAQUE PARTI AU SEIN DES CENI LOCALES ENTRAVE AUSSI LA QUALITE DU TRAVAIL AU SEIN DES BUREAUX DE VOTE CAR LES MEMBRES (PRESIDENT ET SECRETAIRES) SONT DESIGNES PAR CES REPRESENTANTSET SI CERTAINS PARTIS POSSEDENT DES MILITANTS CAPABLE D’EFFECTUER LA TACHE, D’AUTRE PAR CONTRE PROPOSENT DES GENS QUI LEUR FOURNIRONT UNE QUOTE PART DANS LEUR TRAITEMENT FINANCIER, CAR CES TYPES DE REPRESENTANTS SONT LA JUSTE POUR LEURS INTERETS ET NON DE LA STRUCTURE QU’ILS REPRESETENT. DONC MEME SI REVISION DE L’ARTICLE 12 INTERVIENDRA FAUT TENIR COMPTE DE CETTE INSUFFISANCE.

  8. Soutient, n’ égocier c’est l’idéal =il faut que l’ Homme cesse d’être une menace pour l’ Homme = égalité sociale afin que les plus démunies pussent vivre en paix.
    Mettons un frein à la Pauvreté qui est la forme la plus cruel d’une inégalité sociale.

    Et vivons afin comme des Nigériens libres et fraternels

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.