Home ACTUALITE Sanoussi Lamido Sanoussi II , reviendrait un beau jour prendre sa revanche en politique

Sanoussi Lamido Sanoussi II , reviendrait un beau jour prendre sa revanche en politique

La bataille judiciaire engagée par ses avocats et l’association des chefs traditionnels du sud a beaucoup de chance de réussir.
La loi qui régit la chefferie traditionnelle au Nigéria ne permet pas au gouverneur de destituer un Émir , autorité traditionnelle.

Son altesse Sanoussi Lamido Sanoussi 2 , a : les moyens , l’expérience, l’intelligence, les grands atouts et la popularité de réussir la politique au Nigéria.

Il reviendrait soit Président de la République fédérale du Nigéria soit gouverneur de l’État Kano, si Dieu le plus puissant, lui prête longue vie .


C’est un homme religieux très digne, qui garde son sang -froid.

Le gouverneur de Kaduna s’est bien inspiré en le proposant vice-président du conseil d’administration du haut conseil d’investissement de l’Etat de Kaduna.

Il mettra sans nul doute son talent de brillant banquier ,son carnet d’adresses très riche , au profit du rayonnement de cette plus importante institution du Nigéria.

En Afrique, si nous voudrions sauvegarder nos valeurs socio-culturelles, qui forcent l’admiration, nous devrions éloigner la politique politicienne des palais de nos chefs traditionnels.

Par Isssoufou BOUBACAR KADO MAGAGI.

3 Comments

  1. Oui, Kado, on voudra bien que ça soit ce que tu souhaites, « la politique hors des palais des chefs traditionnels »,mais il faut essayer d’abord de situer les responsabilités.
    Si tu essaies de faire un diagnostic sérieux en la matière, toutes les 2 structures en sont responsables et cela ne date pas d’aujourd’hui, mais remonte loin dans le temps, depuis les 1ers moments de l’installation des colons Français.

    1. J’en sais bien quelque chose, les colons ont détruit l’organisation sociale traditionnelle administrative africaine, c’est ainsi entre autres, ils ont détruit des sultanats pour les reduire en canton .
      Par exemple, le sultan Barmou a été déporté et assassiné en Haute volta, actuel Burkina Faso et le sultanat de Tessaoua avait été reduit en canton en guise de règlement de compte pour venger la mort d’un colon .

      Oui tu as raison les colons ont détruit le monde traditionnel africain, mais des pays comme le Nigéria et le Niger tentaient de respecter et de faire revire ce qui nous reste, de nos bonnes valeurs socio-culturelles mais si nous ne prenons garde nous risquerions de perdre et d’être dans le remord.

      Le grand écrivain nigérian , Chinua Achébé , avait bien eu raison d’écrire le roman  » Le monde s’effondre  » pour bien peindre et nous montrer comment le monde traditionnel africain s’était effondré avec le contact de la culture occidentale.
      Merci pour votre belle contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Nécrologie : Maman ABOU de la NIN n’est plus !

Mamane Abou, PDG de la Nouvelle Imprimerie du Niger et directeur de publication du journal…