Accueil / ACTUALITE / Santé : Les troubles dus à la chaleur sur le corps humain

Santé : Les troubles dus à la chaleur sur le corps humain

Sante2016Il existe des urgences dues à la chaleur. Il y a ce que les praticiens appellent «crampes dues à la chaleur » ; « épuisement par la chaleur » et, « coup de chaleur ou insolation ». Chacun de ces troubles à ses spécificités expliquent les praticiens :

Pour les crampes dues à la chaleur, on relèvera que lorsqu’il fait très chaud, les gens qui travaillent dans les champs ou qui transpirent beaucoup, souffrent de crampes douloureuses dans les jambes, les bras ou les muscles du ventre. Selon les praticiens, cela est dû à un manque de sel dans l’organisme. Comme traitement ils préconisent que dans un litre d’eau bouillie, diluer une cuillerée à café de sel et buvez ce mélange.

Pour ce qui est de l’épuisement par la chaleur, ceci arrive chez les personnes qui travaillent dans les champs et qui transpirent beaucoup quand il fait chaud. Les praticiens expliquent qu’on remarquera que la personne concernée devient pâle, très affaiblie et est sur le point de s’évanouir. Sa peau est moite et fraîche. Le pouls est rapide et faible. Dans un tel cas, les praticiens recommandent, en urgence, de coucher la personne dans un endroit frais, les pieds hauts et lui frottez les jambes. Ensuite de lui donner de l’eau salée à boire préparée avec un litre d’eau et une cuillerée à café de sel. Mais à ce niveau il faut surtout retenir qu’il ne faut jamais rien donner par la bouche à quelqu’un qui a perdu connaissance.

Pour le coup de chaleur (appelé aussi insolation), les praticiens indiquent que ce sont là des troubles peu fréquents, mais il n’en demeure pas moins qu’ils sont très dangereux. Des tels troubles arrivent fréquemment aux vieillards et aux alcooliques par temps de chaleur. Mais il y aussi les personnes présentant les critères suivants : des maladies chroniques telles que les maladies cardiaques ; l’obésité ; la maladie de Parkinson ; un diabète non contrôlé ; l’usage de certains médicaments tels que les diurétiques et les antihistaminiques ; l’usage de drogues psychotropes telles que l’alcool et la cocaïne. Il apparaît aussi que le port de vêtements trop chauds ainsi que certaines maladies de la peau, peuvent contribuer au déclenchement d’un coup de chaleur.

Comme signes on remarquera que la peau de la personne est rouge, très chaude et sèche, sans transpiration. Il y a une forte fièvre, pouvant aller jusqu’à 42°. Le sujet perd souvent connaissance. Les praticiens disent que comme prise en charge dans l’immédiat, il faut absolument faire baisser la fièvre. Pour ce faire asperger la personne avec de l’eau froide, glacée si possible, et donnez-lui de l’air à l’aide d’un éventail. Continuer ce geste jusqu’à ce que la fièvre baisse et allez chercher l’aide d’un médecin.

En définitive les praticiens soulignent qu’il y a des différences entre « épuisement par la chaleur » et « coup de chaleur » ou insolation. Les signes suivants attestent de « l’épuisement par la chaleur » : peau moite, pâle et fraîche. Pupilles des yeux agrandies, pas de fièvre, manque de force.

Les signes de « coup de chaleur ou insolation » sont : peau sèche, rouge et chaude. Une forte fièvre. La personne est très malade ou inconsciente.

À propos de l'Auteur

Issaka Saïdou(onep)

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. Merci
    Nous avons besoin des articles comme celui-la, qui nous instruit et non ceux relatifs aux guéguerres des politiciens qui nous apportent que de la haine et compromettent l’unité nationale. les élections sont parties et laissées derrières eux des familles et de amis divisés à jamais. Quel dommage!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*