Accueil / ACTUALITE / Séisme politique : le ministre kassoum moctar suspendu de son parti

Séisme politique : le ministre kassoum moctar suspendu de son parti

Le ministre de la jeunesse , Kassoum Moctar

Fin de carrière politique ou début d’une descente aux enfers pour kassoum moctar ? La question est réellement posée après la suspension de ce spécialiste de coups bas intervenue aujourd’hui à niamey.


En effet dans une déclaration rendue public le sieur kassoum moctar président du cpr inganci, ministre de la jeunesse et des sports vient d’être mis de côté par son parti par le comité national de crise qui lui reprocherait un certain nombre de comportement nuisibles aux intérêts du parti.

Nous y reviendrons beaucoup plus en détail…

À propos de l'Auteur

Tamtaminfo News

À propos Administrateur

16 plusieurs commentaires

  1. Bonjour à tous,

    Le mensonge a beau courir, un jour la vérité va le rattraper.

  2. Hum!! Une declaration sans signature?

  3. J’espère que les jeunes des autres partis dirigés par les vieilles charognes se réveillent et fassent de même…

  4. Ce que je n’ai jamais arrivé à comprendre, comment un garçon aussi jeune que Kassoum puisse tromper des hommes plus âges que lui. On dit pour être un bon chef, il faut être rusé et fort. Mais si kassoum étant jeune peut disposer de la force, s’agissant de la ruse, comment est-il arrivé à être plus rusé que ses aînés jusqu’à les considérer comme des simples faire valoir. C’est ainsi qu’après mes observations et analyses, je me suis rendu compte que kassoum est ces genres d’individus qui pour parvenir à leur fins, usent de la trahison, de l’hypocrisie, du mensonge quitte à perdre toute leur dignité, leur personnalité, leur honneur. Mais ce qu’ils oublient de tels individus ne manqueront jamais l’histoire quelque soit la riche qu’ils amassent. Ils seront riches mais jamais glorieux. Or la gloire n’est -elle pas préférable à la riche ? Je pose la question aux descendants des grands guerriers qui ont marqués l’histoire du Niger.

  5. Apres ce sera le tour du MNSD de faire son menage.

  6. La Brigade des Martyrs

    Nous demandons aux internautes de nous excuser pour avoir utilisé cette page pour passer notre message. Nous choisissons les plages récentes et celles qui sembles les plus lues.
    Inspectrices, Inspecteurs, chers collègues,
    Nous revenons une fois de plus pour vous entretenir des événements ayant marqués ces derniers jours. Au vu de l’intérêt que rencontrent nos publications eu égard à la véracité des faits que nous évoquons à chaque fois, nous enregistrons des témoignages qui révèlent des insuffisances graves dans la gestion de notre ministère. Tenez, Daouda Marthé, ayant constaté son échec dans la gestion de l’éducation et ne sachant quoi faire ne trouve mieux que de tromper une fois de plus le Président de la République, le Gouvernement et par-dessus tout le peuple nigérien en organisant une vaste campagne de tricherie, suite à l’évaluation PASEC qui aura lieu courant avril/mai 2019 en vous demandant de réorienter les enseignants compétents et expérimentés dans les classes de CP, CE2 et CM2, où des anciennes épreuves des évaluations passées sont nuit et jour traitées afin d’avoir un bon résultat, mettant de côté le programme officiel. Alors qu’un bon résultat pourrait bel et bien être atteint en s’adonnant corps et âme au travail comme ce fut le cas dans les pays ayant les mêmes caractéristiques que le Niger. Nous aviserons le PASEC afin qu’il prenne ses dispositions contre le faussaire de Marthé. Nous voulons une situation réelle de notre pays. Voilà en fait la raison qui l’a motivé à nous demander pardon à la réunion des cadres de Maradi. Ce n’est pas du fond de son cœur, mais par hypocrisie lorsqu’il s’est rendu contre qu’il ne peut atteindre aucun objectif sans vous. Ne lui donnez pas cette chance, sabotez le, il faut que le prochain Ministre de l’enseignement primaire comprenne que vous êtes un maillon plus que nécessaire pour la réussite de toutes actions dans l’éducation. Ne vous fiez pas aux comportements amoraux de certains des nôtres, ce sont des traitres, fils de traitres et nés dans la traitrise. La trahison est la chose qui leur a été le plus enseignée. Dans tous les cas le gouvernement est le seul responsable de la déliquescence du système en choisissant un seul individu contre plusieurs dizaines de millions de Nigériens. Vous êtes témoin qu’à chaque fois qu’une association, un individu ou un groupe d’individus, de l’opposition comme de la mouvance appelle le Président à une prise de conscience face aux secteurs sociaux de bases qui sont à terre, il cite l’éducation au premier lieu. Signe que l’éducation est devenue une préoccupation de tous, malheureusement qu’elle se trouve entre les mains d’un fou habillé, membre d’un gouvernent inconséquent, insouciant et sourd aux problèmes du peuple. Même si, une grande personnalité nous aurait fait la confidence selon laquelle, le Président, le gouvernement et même le PNDS, parti dons est issu le Ministre ne sont pas satisfaits de la manière dont Marthé gère l’éducation (humiliations des cadres, débauchages massifs des enseignants, créations anarchiques des inspections, transfert de compétences non préparé, détournements des fonds alloués à l’éducation, népotisme, ethnocentrisme, régionalisme, oligarchie dans la gestions des cadres en lieu et place des cadres compétents, etc.), mais comme il est déjà loin dans ses réformes qui ont engloutis de milliards de francs, il serait inopportun de lui faire de suggestions, de crainte qu’il ne se cache derrière cet alibi pour justifier un échec qui s’avère inévitable. Il faudrait donc le laisser aller jusqu’au bout de sa logique. C’est ayant compris tout cela que le tout puissant ministre a opté pour son jeu favori, trompé le peuple.
    Cette évaluation, et bien d’autres confirmeront la dernière place que le Président, le gouvernement le PNDS veulent jalousement garder pour notre pays, car, cette année, tous les élèves de CM2 ayant une moyenne inférieure ou égale à 4 sont orientés dans les centres de formations professionnels introuvables jusqu’alors pour la plupart des parents qui ont présentement leurs enfants à la maison n’ayant pas les moyens de leur payer le privé. Ce qui est, une fois de plus en contradiction nette avec la politique du président qui fait de l’école obligatoire et gratuite pour les enfants de 4 à 16 ans. Pourtant, le gouvernement et le directoire du PNDS ont justifié la dernière place que le Niger occupe du fait qu’il n’arrive pas à maintenir ses élèves longtemps dans le système et c’est connaissant tout cela que Marthé créé les conditions de mettre dans les rues les enfants de 11 ans seulement et plus sans qu’il ne soit rappelé à l’ordre par personne.
    Tout cela repose sur la mauvaise gestion de Marthé qui se comporte comme un ministre d’Etat parce qu’il est membre du présidium, car l’enseignement professionnel ne relevant pas de sa gestion, il prend des engagements sans contacter ses collègues des autres ordres d’enseignement, ni les associer. Il existe 4 ministres en charge de l’éducation et tu n’es au-dessus de personne, minable, voilà pourquoi ces honnêtes responsables veulent te ramener sur terre pour enfin te faire comprendre qu’ils ne sont pas tes enseignants que tu minimisent ou insultent sans répit. Comprenez que votre insolence et votre arrogance ont des limites.
    Aussi, il existe au Niger plus de quinze mille six cent quatre-vingt-treize (15693) postes vacants, mais de peur que les Inspecteurs, les Directeurs régionaux et centraux ne perdent leurs places, ils préfèrent se taire, pire dire qu’ils en sont même de trop. Pour le prouver, ils jumèlent plusieurs classes de même ou de niveaux différents pour avoir des classes pléthoriques de cent à parfois plus d’élèves ou des classes multigrades, c’est-à-dire, 2, 3, 4 ou plus de niveaux différents avec un seul enseignants. Imaginez même 2 niveaux, enseignés avec le nombre d’heures destinées à un seul niveau, chaque niveau s’en sortira avec la moitié d’heures. De quelle qualité peut-on parler alors ? Le calcul est simple, il suffit tout naturellement d’ajouter les deux mille enseignants qu’il fallait pour les deux années suivant l’évaluation aux treize mille enseignants résiliés et qui tous détenaient des classes.
    Comment avec le taux de natalité le plus élevé au monde aurions-nous besoin de moins en moins d’enseignants ? Il faut être idiot pour l’accepter. Chaque année, plusieurs dizaines de milliers et bientôt de millions d’enfants atteignent l’âge d’aller à l’école, ce qui nécessite l’ouverture d’autres classes et par conséquents le recrutement d’autres enseignants. Cela sans compter le nombre important d’enseignants qui sont admettent à faire valoir leurs droits à la retraite.
    Ce ministre vous a demandé de laisser les programmes officiels pour administrer le programme de mise à niveau qui ne comporte que la lecture et les math durant le premier trimestre de l’année, mais sans réfléchir sur les conséquences parce que ce programme est un programme au rabais où ne seront pas enseignées les matières comme histoire, géographie, sciences, grammaire, orthographe, etc. et vous demande de faire les évaluations du premier trimestre. Sur quel contenu sera portée cette évaluation ?
    Marthé ne sais pas qu’il existe au Niger des écoles où la rentrée n’est effective qu’en janvier de l’année, mais il suffirait de le lui mentionner, dans un rapport en cadres honnêtes en lieu et place de l’évaluation pour que certains de ses petits et médiocres directeurs vous demandent des explications comme si vous en êtes quelque chose dans ce problème ou vous avez les moyens de le solutionner. Mentez et fabriquez leur leurs fausses statistiques parce que c’est de ça qu’ils auraient besoin.
    Daouda veut transposer sa folie suicidaire au système jusqu’à l’ENS, une institution responsable et noble à qui il a proposé de former des Conseillers Pédagogiques et Inspecteurs capables de prendre en charge toutes catégories d’enseignants (préscolaire, traditionnel et franco-arabe). Comment un enseignant qui n’a jamais appris l’arabe pourrait-il être formé en un ou deux ans à l’ENS pour encadrer en arabe ? Comment un enseignant qui n’a jamais enseigné au préscolaire ou au traditionnel pourrait-il en un ou deux ans être formé pour encadrer au préscolaire ou au traditionnel ? Impossible. Pour réussir cette option, il faudrait que chaque élève apprenne l’arabe et le français de la maternelle au collège et/ou au lycée, puis être formé enseignant tout cycle à l’ENI, capable d’enseigner au préscolaire, au franco arabe et au traditionnel. Cela prendrait au moins cinq ans de préparations, cher confus. Merci, Enseignants de l’ENS, dignes fils du pays pour avoir épargné une fois de plus à notre pays un saut dans l’incertitude absolue.
    Tout ce que ce Ministre fait est en déphasage direct avec la qualité, en témoigne les créations anarchiques des inspections dont la plupart sont vacantes fautes de d’inspecteurs. En deux ans de gestion seulement, ce fou a créé plus d’une centaine d’inspections, soit autant que le pays en a compté de 1960 à 2016. Que valent les directions techniques comme la DRH, ou la DEP ? Si ce n’est faire la situation des inspecteurs et créer les inspections en fonction de leur nombre, faire des projections. C’est le lieu de rendre un vibrant hommage aux enseignants de l’ENS qui ont remis l’insolent dans ses petits souliers lorsqu’il a voulu affecté les élèves inspecteurs avant la délibération. Vous avez bien fait de lui signifier qu’il n’est qu’un minable ministre et qu’il n’a rien à vous imposer quel que soit la position qu’il occupe dans le PNDS ou le soutien qu’il a de Bazoum. Ces 2 positions ne suffisent pas partout et à tout moment pour vous moquer de tout le monde, NIMA ALBORA ? Un fait qui illustre la fougue de Marthé est qu’il prétend avoir négocié une Université des Etats Unis pour recevoir les étudiants du Niger, au nom de qui ? Est-ce là un comportement responsable ? Que quel rôle joue et devrait jouer le Ministre de l’enseignement supérieur ? C’est une ingérence dans les affaires qui ne vous regardent pas.
    Vous avez dit avoir décroché un crédit de 80 millions de dollars US. Vous n’avez même pas honte de mentir. Cette somme était acquise longtemps avant votre balade ratée aux USA, et le Niger aurait dû en avoir plus si le PAEQ n’a pas été un échec cuisant où l’essentiel des fonds sont allés dans vos poches par la mafia que vous avez installé au ministère.
    Une chose est sûre, c’est qu’il y aura une conférence nationale qui réunira toute les forces vives de la nation pour réfléchir sur les voies à suivre pour sortir l’école Nigérienne de là où le mental habillé l’a plongée.

    • Ya Allah
      Ya Allah
      Ya Allah
      TU connais le contenu de chaque cœur
      TU coonais le niveau de dégradation de notre système éducatif
      Allah notre Seigneur, nous mettons notre pays dans tes MAINS
      Allah protège notre pays de la haine, de la nuisance et de la médiocrité de certains de ses enfants.
      Ya Allah
      Ya Allah
      Ya Allah

    • En lisant « La Brigade des Martyrs » on ne sait plus s’il faut rire ou pleurer.

      Tout ça parce que:
      – par lâcheté collective
      – par manque de nationalisme et de patriotisme
      – par cupidité
      – par inconscience
      – par manque de vision
      1. Nous avons à un moment donné, laissé les autres, ce qu’on appelle les bailleurs de fonds, les partenaires au (sous) développement nous imposer leur vision.
      2. Nous avons ainsi accepté CONTRE DES MIETTES la destruction de notre système éducatif. C’était pendant ce qu’on a appelé « l »ajustement structurel ».
      3. Nous avons donc lâchement accepté d’hypothéquer notre avenir
      4. Et nous en payons encore le prix.
      5. Aujourd’hui, incapables de nous ressaisir pour agir ensemble et sauver notre système éducatif dans l’intérêt de nos enfants, nous versons dans ce que nous savons faire le mieux : les insultes, les querelles intestines, la zizanie….
      6. Pendant ce temps les réformes nécessaires dans tous les secteurs et en particulier dans le secteur éducatif deviennent de plus en plus difficiles
      7. Pendant ce temps nos pauvres enfants, faute d’une éducation digne de ce nom, sombre dans la délinquance.
      8. Pendant ce temps chaque groupuscule « prend à témoin l’opinion nationale et internationale pour tout ce qui adviendra » de notre pays
      9. Pendant ce temps le Niger, notre pays garde jalousement sa place de dernière nation du monde en termes d’IDH.

      Une question et une seule: en lisant « la brigade des martyrs  » faut-il donc rire ou pleurer?
      Je pense qu’il faut plutôt pleurer.
      10. Vous avez dit pauvre Niger?

    • Pour l’heure les seuls vrais martyrs ce sont nos enfants qui n’ont pas accès à une école de qualité.
      Merci à Marthé pour tout ce qu’il fait en vu de sauver notre système éducatif.
      Tous ceux qui aiment ce pays doivent souhaiter sa réussite.

    • Ne cherchez pas à opposer le MESRI avec Marthé. Tout citoyen peut faire des démarches pour trouver des opportunités à son pays. A plus forte raison un ministre.

    • Faites-nous des proposition pour sortir notre système éducatif du délabrement et sauver nos enfants.Si vous en êtes incapables laisser Marthé travailler.

    • Ce que vous faites là s’appelle le nivèlement par le bas. Ce qui ne veulent rien faire passent leur à insulter, à dénigrer ceux qui essaient d’agir.
      Le nivèlement par le bas est notre sport national. C’est reconnu au plan mondial. Voila pourquoi notre pays est là où il est.

  7. Dan Maradi Badarou

    Au moins eux ces militants ont pris responsabilités !
    Ce qui est surprenant le chef de l’Etat continus à garder un tel garçon dans le gouvernement.
    Maintenir une telle ordure dans un gouvernement relève d’une grosse erreur politique. Il fait parti de ceux qui ont contribué à tirer le pays vers le bas.
    Ils sont nombreux comme lui qui accèdent à des responsabilités politiques sur la base du mensonge, de la manipulation des hauts responsables. C’est dommage pour la République qu’un tel persnnage soit ministre de la République. Au Niger, la polique a perverti la fonction ministérielle, beaucoup des minnables accèdent au détriment de la bonne gouvernance.

  8. La chicote pour les ingrats + égoïstes + ceux qui font violence à la politesse .On est tous les mêmes et il est grand temps que les premiers deviennent derniers s’ils ne répondent pas à l’attente du peuple en particulier la jeunesse qui, voit claire le fonctionnement de politique actuel Niger. Tout le monde c’est ce que sa veut dire la dope mais quand on en prend dans l’espoir de dénigrer une masse humaine avec des paroles négatives sa veut dire qu’on a pas la maitrise de soi = maladie mentale + carence empirique .
    NB : L’ être humain est sacré, il ne faut pas prendre en otage sa conscience = révolution + indifférence.
    Les politiciens nigériens sachez qu’on apprend pas à un vieux singe comment faire de la grimace.
    On ne joue pas à l’oubliette avec le Président actuel du Niger fera notre fierté dans un avenir proche .S ‘il fermait les yeux face à certains choses injustes c’est parce qu’il était aveugle de cœur car Dieu dit qu’il ne guide que celui qu’il veut et quand il veut
    Maintenant qu’il a sa liberté intérieure qu’on dénote à travers ses actions rationnelles récentes , il risquera de suspendre le trajet du bus de la 7 ème République si ses passagers ne prennent pas la même direction humaniste que lui = déstabilisation économique + sociale – coopération multiple du Niger.
    S’il opte pour le monothéisme celui qui l’affronte injustement finira son trajet dans un autre monde différent du notre = règlement de compte Divin .
    Car Dieu ne quitte jamais celui qui a l’intention de rassembler sa Al-ouma dans l’amour , la paix et la solidarité = raison de l’existence politique par essence.
    Tout le monde peut être juste au nom de la dignité de sa personne et chacun aura son pain s’en prendre injustement celui de l’autre.

  9. Kassoum a seulement utilisé son Iskantchi pour raccourcir ses ambitions alimentaires et testiculaires sinon il est là où il est à cause de ses courbatures devant son dieu issifou et sa famille.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.