Accueil / ACTUALITE / Séjour du Président Issoufou au Mali Front commun contre le terrorisme

Séjour du Président Issoufou au Mali Front commun contre le terrorisme

Le Président de la République, Chef de l’État, Issoufou Mahamadou, est depuis hier,  vendredi en fin d’après-midi,  au Mali, où il effectue une visite d’amitié sur invitation de son homologue malien Ibrahim Boubacar Keita.  A son arrivée hier dans la capitale malienne, le Président Issoufou Mahamadou a été accueilli à sa descente d’avion, à l’aéroport international de Bamako, par son homologue Ibrahim Boubacar Keita.  Après les honneurs militaires, le Chef de l’Etat a été salué par les
officiels maliens.

Le Président Issoufou Mahamadou, un des fervents soutiens du Mali dans la lutte inexorable contre le terrorisme et le radicalisme islamiste, séjourne à Bamako à l’invitation de son frère et ami  le Président Ibrahim Boubacar Keita pour prendre part à la célébration du 58ème anniversaire de l’accession du Mali à l’indépendance.

Cette fête de l’indépendance a été marquée  aujourd’hui, samedi, 22 septembre 2018, par un grand défilé civil et militaire sur l’Avenue du Mali  sise à Hamdallaye ACI.  

Samedi, à la fin du défilé, le Président Ibrahim Boubacar Keita et ses invités dont les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont échangé sur des questions d’intérêt commun, lors d’un déjeuner.  Ces échanges ont certainement porté sur la recrudescence des attaques terroristes dans le Sahel et la nécessité de renforcer les capacités opérationnelles des forces armées du G5 Sahel qui se trouvent aux avants postes dans le combat contre la nébuleuse terroriste.

Le Président Issoufou, leader incontesté et incontestable de la sous région dans cette lutte sans merci contre les narco trafiquants et les
terroristes de tout acabit a mis à profit son séjour malien pour convaincre ses partenaires de la nécessité de renforcer la coopération
entre les pays du Sahel et la communauté internationale pour éradiquer définitivement ce fléau.

Le Niger et le Mali, sont deux pays voisins liés par des liens séculaires d’amitié et de fraternité.  Ils appartiennent à plusieurs organisations sous régionales, régionales et internationales (CILSS, G5 Sahel, UEMOA, CEDEAO, UA, ONU etc.).

Notre pays a déjà payé un lourd tribut dans ce combat contre les forces du mal. Il en est de même du Mali, du Burkina Faso, de la Côte
d’Ivoire. C’est pourquoi il est urgent que la communauté internationale reconsidère sa position en acceptant de placer la force du G5 Sahel sous chapitre 7 onusien.

À propos de l'Auteur

Namalka Bozari (Tamtam Info News)

À propos Administrateur

10 plusieurs commentaires

  1. cher Alfari, tu critiques les autres de vouloir rester à Niamey et critiquer Isooufou!!??
    peux tu me citer au moins un voyage de Issoufou effecuté à Diffa ou Agadez pour soutenir nos soladats et les popualtions en detresse eh bien la rèponse est malheureussement négative: aucune fois.
    Notre cher lion reste à Niamey et savoure ses tours du monde mais le reste ……

  2. Le régime a eu un superbe prétexte pour s’en mettre plein les poches. Avec un budget dont 15% son alloués à la sécurité faite la balance avec les résultats obtenus: des jeunes soldats mal équipés tués et/ou qui désertent la ligne de front, des matériels militaires détruits ou emportés par l’ennemi, le bilan est toujours lourd et triste. Alors pour tous ceux qui pensent que l’Etat fait de son mieux, il peut et doit encore mieux. Arrêter d’enrichir des individus comme les ministres de la défense (Karidjo et consorts), petit Boubé et cie, les différents chefs d’Etat major (air, terre etc) et vous verrez les victoires sur Boko Haram.

  3. Bien dit mon frère alfari. Ces gens ne sont pas honnête avec eux même.je suis sûr qu’eux même ils reconnaissent les efforts de notre président dans ce domaines.mais pour des raisons politiciennes ils parlent ainsi.c’est bien triste!

  4. J’ai suivi avec intérêt les différents commentaires et laissez moi vous dire que je suis choqué d’entendre des nigériens parler de la sorte.mais quand on pousse une analyse approfondie des faits,on comprend aisément non seulement que vous ne connaissez rien de la situation sécuritaire et de son danger,mais aussi des efforts inlassables du gouvernement dans ce domaine.vous restez à Niamey dans vos salons et critiquez ce que fait le président Issoufou contre le terrorisme.svp si vous n’avez rien à dire,le mieux serait de taire au lieu de raconter des sottises.allez demander à la population qui vit dans ces zones ,elle vous dira le contraire.le président issoufou a notre soutien!

    • « …allez demander à la population qui vit dans ces zones ,elle vous dira le contraire… » de quelle population tu parles? de ces miserables habitants des regions de diffa detruites par boko haram dans l´indifference totale de ton champion ou bien tu reduis la population nigerienne à la portion congrue des parent, amis et connaissances des princes du systeme qui a fini de diviser, de piller et de mettre le pays entier en ruine?. Un peu de decence pour ces victimes malheureuses du terrorisme attires au Niger par ces amateurs justes pour servir leurs seuls interets politiques et financiers.

  5. C’est exactement ce qu’il faut pour aider notre continent à faire un vrai pas vers une paix durable. Bonne chance président issoufou et ses homologue

  6. Si ces déplacements sont inutile, le Niger serait déjà un autre somalie ou un autre Libye. N’oubliez pas non plus qu’il est le président en exercice du G5sahel et qu’il est parti suite à l’invitation de son homologue IBK président du Mali.

  7. C’est tout ce qu’il sait faire. Saigner les caisses de l’etat avec ses voyages inutiles a l’exterieur mais jamais a l’interieur du pays. Une veritable malediction pour ce pays d’avoir un dirigeant comme celui la.

    • Foutez nous la paix pardon. Le premier braqueur du peuple nigérien, c’est Issoufou lui-même. Il ne fout rien du tout: Voyager en vidant les caisses du Trésor. C’est tout son job favori.
      ALLAH YA ISSA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.