Accueil / ACTUALITE / Séminaire de formation sur les médias et l’armée : Favoriser une bonne communication entre la société civile et les forces de défense et de sécurité

Séminaire de formation sur les médias et l’armée : Favoriser une bonne communication entre la société civile et les forces de défense et de sécurité

Trois membres du centre pour les relations civilo-militaires de l’école supérieure navale de Californie animent depuis hier matin à Niamey, un séminaire de formation pour 25 journalistes et 4 militaires sur le thème «les médias et l’armée». Cette initiative de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique au Niger, en collaboration avec le service d’assistance sécuritaire de ce même pays, vise à favoriser une bonne communication entre la société civile, particulièrement les journalistes, et les forces de défense et de sécurité.

Le séminaire de formation qui durera cinq jours a pour objectifs d’identifier les enjeux et les opportunités clés qui se présentent aux militaires lorsqu’ils échangent avec les médias, de présenter des références qui viennent de plusieurs pays à travers le monde afin d’identifier les meilleurs exemples qui s’appliquent au Niger, et enfin de faciliter le réseautage professionnel. A travers une méthodologie basée sur des échanges et des travaux de groupe, les séminaristes seront outillés sur les principes et fondements de la communication stratégique et ses applications dans le secteur de la relation entre les médias et l’armée.
Le Général de Brigade Américain à la retraite et formateur, M. Russel Howard, a indiqué que cette formation est une idée de longue date du centre pour les relations civilo-militaires de l’école supérieure navale, et qui s’est déjà tenue dans plusieurs pays à travers le monde. Selon M. Russel Howard il est important pour la société civile et les forces de défense et de sécurité d’avoir une bonne communication, car «le public doit comprendre ce que les forces de défense et de sécurité font, particulièrement ce qu’elles font de bien pour la société et pour le pays».

Dans un pays démocratique, a ajouté son collègue de formation, M. Tristan Mabry, il est important que les gens se gouvernent eux-mêmes. Pour ce faire, a-t-il dit, «vous avez besoin de suivre des informations exactes qui viennent de médias libres. Pour les forces de défense et de sécurité qui servent aussi le peuple, je pense qu’elles doivent, dans une démocratie, communiquer sur ce qu’elles font, sur leurs attentes et sur leurs besoins, et la seule façon de faire cela est d’impliquer les médias ».
Le centre pour les relations

civilo-militaires (CCMR) de l’école supérieure navale de Californie a été créé en 1994 pour renforcer les capacités de ses partenaires et améliorer la coopération et la coordination interinstitutionnelle et internationale dans les domaines civilo-militaires. Il envoie des équipes d’enseignement dans le monde entier pour intervenir sur des sujets aussi variés que les relations civilo-militaires, la lutte contre le terrorisme, les opérations de paix dans le monde, le renseignement et la démocratie, et la coopération sécuritaire.

Par Souleymane Yahaya (Stagiaire)

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. Niger + USA on marche ensemble dans une même direction mais pour des destinations différentes = l’armé de chacun de nous progressera selon le nombre de ses pas stratégique + ses plans + opération militaires = résultat de la coopération militaire moderne au Niger ( à méditer ) . L’ambassade d’Amérique informer Trump que nous avons besoin des armements modernes susceptibles de vaincre le terrorisme au Niger + pays de la force conjointe du G5 Sahel en échange de notre participation militaire + national + vivante + permanente qui permet la sécurisation + la faisabilité du partenariat qui existe entre notre pays et le votre .

    NB = nous soldat volontaire du Niger , les négociations + ordres c’est ce à quoi nous nous soumettons mais = nous n’accepterons pas de l’impérialisme militaire + politique sur notre teritoire ni toute forme de dictature va s’en doute , nous incités à briser de nos forces les chaines de la domination politique qui osera étrangler la gorge du cou démocrate de notre cher patrie le Niger .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.