Home ACTUALITE Servir le Peuple, le fil conducteur du président Issoufou

Servir le Peuple, le fil conducteur du président Issoufou

Tahirou Ibrahim Garka (Président du Bureau Exécutif de Section du PNDS/USA)

« Le temps des hommes qui s’autoproclament providentiels et donc irremplaçables, des hommes qui cherchent à s’incruster à vie au pouvoir, tire à sa fin. » Cet aphorisme du Président Issoufou Mahamadou donne une idée claire de la philosophie politique de celui-ci et par ricochet laisse entrevoir ses convictions politiques et l’idéal démocratique qu’il incarne. Sa détermination à passer le témoin à un successeur désigné par le peuple souverain en dit long…

Comme tout grand homme d’Etat, sa vision et son orientation politiques vont au-delà de sa personne, au-delà de son pays, au-delà de l’Afrique ; au-delà de son temps. Sa vision et son orientation politiques consolident les fondements de la démocratie et en perpétuent les principes universels. Nul ne niera qu’il existe, dans l’histoire, de grands hommes qui ont marqué leur temps d’une empreinte indélébile, influencé et inspiré plusieurs générations des leaders.

Leurs idéaux et leurs œuvres ont traversé des siècles. Ils ont résisté et résistent encore à l’usure des temps. Je n’en veux pour preuve que le vaste programme de construction lancé par Périclès à Athènes. Cela remonte bien sûr à l’Antiquité, une période au cours de laquelle la démocratie s’est épanouie et a connu une grandeur presque jusqu’ici inégalée.

Au Niger, le vaste chantier de la Renaissance, les réalisations et les investissements massifs auxquels il a donné lieu nous fondent à soutenir que le Président Issoufou Mahamadou est en train de faire de la démocratie nigérienne ce que Périclès a fait de la démocratie athénienne. Bien entendu, il est loin de moi l’idée de dresser un tableau synoptique qui compare les œuvres majeures de ces deux grands hommes comme l’a magistralement fait Plutarque dans la série des travaux qu’il a consacrée aux hommes illustres, « des êtres d’exception, qui marquent leur époque et jouent un rôle déterminant dans l’histoire du monde. »

Je n’en n’ai ni l’ambition, ni les moyens de le faire. Il est question, ici, de faire remarquer humblement que de son accession au pouvoir en avril 2011 à aujourd’hui, le Président Issoufou est resté cohérent avec lui-même, cohérent avec les valeurs qu’il défend, cohérent avec le programme qu’il a présenté aux Nigériens, cohérent avec l’idéal démocratique, cohérent avec sa vision du monde en dépit des vents contraires sur plusieurs fronts.
« Il faut savoir ce que l’on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire », disait George Clemenceau.

Eh bien ayons le courage de le reconnaitre, le Président Issoufou sait ce qu’il veut. On se rappelle, l’axe 1 du programme de la renaissance acte 1, visait à « bâtir des institutions démocratiques fortes, crédibles et durables. »  Elles ont été bâties et installées en un temps record. L’ensemble des institutions républicaines prévues par la Constitution ont été effectivement installées. Elles fonctionnent normalement, en conformité avec les règles qui les régissent. Mieux encore, elles résistent aux agressions et aux assauts répétés des « dégagistes » et autres frondeurs anachroniques en mal d’inspiration.

L’accession du président Issoufou au pouvoir a marqué une nouvelle phase, un nouveau départ pour notre pays en termes d’une vision très puissante de l’avenir. Cette vision univoque, puissante de l’avenir, clairement affirmée et assumée, a sans doute permis à Issoufou de se détacher du lot et de jouer un rôle de premier plan sur des questions essentielles aussi diverses que la lutte contre le terrorisme, l’intégration économique régionale et africaine, la monnaie unique dans l’espace CDEAO, la limitation des mandats présidentiels, le changement climatique, l’immigration et bien sûr la pandémie du Covid qui défraie la chronique.

Par lucidité, le président Issoufou était le premier à dire clairement que « Le statut de Kidal est une menace pour la sécurité intérieure du Niger. Et en plus, nous constatons, avec beaucoup de regrets, qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui ont une position ambigüe et qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui sont de connivence avec les terroristes. Nous ne pouvons plus l’admettre. » Ces mots à eux seuls traduisent, la force de conviction, la franchise et la singularité de la vision du Président de la république Issoufou Mahamadou qui a su percevoir la portée et la gravité de la menace avec plus d’acuité que n’importe quel autre leader de la sous-région et du monde entier.

Issoufou Mahamadou, l’inspirateur d’une nouvelle coalition antiterroriste

A Pau, la vision stratégique du Président de la république Issoufou Mahamadou a prévalu. Il a toujours plaidé pour une mutualisation des efforts au niveau international pour efficacement lutter contre le terrorisme. Il continue de le faire afin de parvenir à faire placer la MINUSMA et les G5 Sahel sous le chapitre VII des Nations Unies qui crée le cadre dans lequel le Conseil de sécurité peut prendre des mesures coercitives.

Il permet au Conseil de constater l’existence d’une menace contre la paix, d’une rupture de la paix ou d’un acte d’agression et de faire des recommandations ou de recourir à des mesures militaires ou non militaires pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.
Ce genre de plaidoyer, le Président Issoufou Mahamadou le fait de manière répétitive et soutenue pour la stabilisation de la Libye, pour le financement de la lutte contre l’organisation terroriste Boko Haram, pour la paix et la stabilité des pays du sahel.

Ce qui fait dire à notre confrère du Burkina Faso : « Issoufou Mahamadou, le chef de l’Etat nigérien est un infatigable avocat de la paix et de la sécurité au Sahel ». Son engagement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, pour la paix et la sécurité des pays du sahel en général et du Niger en particulier ne souffre d’aucun mystère.

Il a alerté les dirigeants du monde entier et ceux de l’espace sahélo-saharien en particulier, que le terrorisme, tel qu’il se présentait, est ‘’un monstre sans visage’’. Il n’a pas de nationalité et ne connait pas de frontière. Par conséquent, il est d’une nécessité urgente que les pays du monde et de l’espace sahélien mutualisent leurs moyens et intelligence afin de freiner la propagation de ce mal pernicieux qui livre une guerre asymétrique aux états du monde sans exception.

L’histoire lui a donné raison. Le sud libyen est aujourd’hui un incubateur des terroristes de toutes obédiences. Le nord Mali est un terreau de narcotrafiquants et de bandits de tout acabit qui se réclament de l’état islamique au grand Sahara, tandis que le Bassin du Lac Tchad est un foyer des impies de Boko Haram.

Le Président Issoufou, un panafricaniste convaincu

Au regard de la vision des pères fondateurs revivifiée aujourd’hui, la génération des panafricanistes de la trame d’Issoufou du Niger, nul doute que l’entrée en vigueur de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine nous permettra de boucher un trou.

La mise en œuvre de la vision, des aspirations et des objectifs de l’agenda 2063 nous permettra de boucher tous les trous de la jarre percée, d’exploiter à fond notre actif démographique en le transformant en dividende économique à travers la promotion de l’éducation, de la formation professionnelle et technique, de la santé et surtout à travers la création d’emplois notamment pour les jeunes, ce qui nous permettra, du coup, à mettre fin au drame et aux tragédies de la migration clandestine que nous connaissons aujourd’hui.

Aux différentes rencontres à travers le monde, le Président Issoufou parle avant tout de l’Afrique. Sur plusieurs tribunes, le Président Issoufou se fait volontiers le porte-flambeau de l’Afrique, à la grande joie des africains et des africanistes de toute descendance. 

Au regard de son expérience accumulée au fil des ans, au sommet de l’Etat, le Président Issoufou est plus que jamais préparé à assumer des responsabilités au plan mondial. Par ses qualités d’homme d’Etat et ses réalisations, il a un profil très prisé à l’international. Nul doute qu’il jouera encore un rôle décisif au plan mondial. Neuf (9) ans aux commandes du Niger, le parti rose et au-delà un grand nombre de Nigériens sont fiers de découvrir Issoufou comme un des plus grands des présidents du Niger.

Par Tahirou Garka (Contribution Web)

6 Comments

  1. DANS CET AMALGAME AFFICHÉ DERRIÈRE LE CLAVIER, IL EST DIFFICILE DE SAVOIR SI « SANI MOUSSA » EST HYBRIDE, FÉMININ OU MASCULIN ENCORE MOINS SI C’EST LUI QUI EST « FATOU » OU « FATOU », LUI.

    En tout état de cause; nous, TARANA BAMMARADATCHÉ – CONSCIENCE DU PEUPLE – HANKOURAWA NA SARKIN YAKI’N MARADI/KATSINA, réunis en ligne bouclée sur la toile du net, avions répondu FATOU non SANI MOUSSA qui n’a aucun souci social face à l’évidente pandémie de Codiv19 qui menace l’humanité. Or, c’est dans cet esprit qu’aucun grain de régionalisme ni de politique politicienne, n’eut traversé notre conscience restée lucide et prête au combat psychologique face à la situation de confinement et respect des RÈGLES D’ÉVITEMENT de développement et complication de cette maladie dans notre environnement et dans le monde entier aux fins simples de nous respecter en coexistant unis et solidaires pour du mieux-vivre-ensemble. Pour le moment, IL N’Y A PAS DE PLACE À LA POLITIQUE.

    À 19 h 09 min de ce 12 avril 2020, Sani moussa nous mépris en disant:

    […Ethno-regionalisme quand tu nous tiennes… Tu es une honte pour les idées que (tu défendent) TARANA BAMMARADATCHÉ – CONSCIENCE DU PEUPLE – HANKOURAWA NA SARKIN YAKI’N MARADI…]

    N’est-ce pas toi qui est UNE HONTE aux majuscules?

    – Pourquoi veux-tu que nous ayons un même penchant idéologique que ton abruti cerveau qui n’arrive pas à comprendre que nous raisons « FATOU » dans ses dires?
    – Peux-tu avoir l’appétit d’un même met avec nous lorsqu’il faille se mettre à table dans un restaurant?
    – As-tu les mêmes idées que nous par rapport à la menace planétaire qui hante les esprits de chacun et de nous tous?

    NB: QUE TU LE VEUILLES OU PAS, QUE TU SOIS DE LA MOUVANCE AU POUVOIR ROSE, DE L’OPPOSITION OU MÊME DU CENTRE NEUTRE, VAS TE FAIRE FOUTRE. SI TU ES MORVEUX VA TE MOUCHER. ET, SI TU ES SYMPTOMATIQUEMENT À « C O D I V – 1 9 », MIEUX VAUT TE SIGNALER EN APPELANT LE *15*, C’EST LE N° DU TÉLÉPHONE GRATUIT QUE LE GOUVERNEMENT DE SE LE PM BRIGI RAFINI PAR LA GRACE DE L’INFATIGABLE MINISTRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE, Mr ILYASSOU IDI MAÏNASSARA, A MIS À LA DISPOSITION DE TOUT CAS SUSPECT AU NIGER.

    NOUS SOUHAITONS À TOUTES LES CITOYENNES ET TOUS LES CITOYENS DU NIGER AINSI QU’À TOUS CEUX DU MONDE ENTIER, QU’ALLAH (swt) NOUS ASSISTE ET NOUS ACCORDE LONGUE VIE POUR ASSISTER À L’ÉLIMINATION SYSTÉMATIQUE ET LA DISPARITION TOTALE DE CE CODIV19 QUE NOUS VERRONS RENTRER DANS L’OBSCURE HISTOIRE DE L’HUMANITÉ. AMEN!

  2. Ethno-regionalisme quand tu nous tiennes… Tu es une honte pour les idées que tu defendent TARANA BAMMARADATCHÉ – CONSCIENCE DU PEUPLE – HANKOURAWANA SARKIN YAKI’N MARADI

    1. Fatou! Sais-tu ou reconnais-tu que:

      – IL EST TOUJOURS TRÈS FACILE DE DÉTRUIRE; MAIS, PLUS DIFFICILE DE CONSTRUIRE OU RECONSTRUIRE?

      NB: Il suffit de voir le bâtiment qui s’était écroulé récemment à Niamey, après que son propriétaire ait engagé près de cinq cent millions de francs => 500.000.000 FCFA <= sur plus de cinq (5) ans de travail acharné où le socialement respectueux Gouverneur de la Région Mr Issaka Hassane Karanta est allé personnellement visiter le terrain et présenter toute sa compassion au malheureux propriétaire.

      – IL A TOUJOURS ÉTÉ FACILE DE SE FRACTURER UN MEMBRE DE SON CORPS SUITE À UNE SIMPLE CHUTE SUR SA MOTO OU DANS UN ESCALIER; MAIS, TRÈS DIFFICILE DE SE RÉTABLIR ET SORTIR DU LIT D'HOSPITALISATION.

      C'est ainsi que tu dois comprendre la situation du Niger mille fois meurtris par tant d'années de vicissitudes causées par certains malveillants de ses filles et fils placés à des postes névralgiques de ce pays. MAIS, AU DE SERVIR LE PEUPLE ET LA NATION, CES MALVEILLANTS CITOYENS SE SERVENT POUR NE NOURRIR QUE LEURS SEULES FAMILLES ET PACs. ILS VONT JUSQU’À OUVERTEMENT DÉCLARER AVOIR QUITTÉ LE GOUVERNEMENT DE L'ALLIANCE ROSE AU POUVOIR PARCE QU'ON NE LEUR A CONFIÉ QUE DES POSTES MINISTÉRIELS ET DIRECTOIRES AUX COQUILLES VIDES. Voyez ça dans un pays pauvre qu'ils ont dirigé pendant des décennies, depuis l'indépendance maquillée en Août 1960. C'EST MALHEUREUX!

      MALGRÉ TOUT, AUJOURD'HUI, SOUS LA CONDUITE DE SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU ET LE GOUVERNEMENT DE SON INFATIGABLE MÉCANICIEN-ASSISTANT – SE LE PM BRIGI RAFINI ET L’INTRÉPIDE CONVOYEUR SEM LE P.A.N OUSSEÏNI TINNI ET SES SAGES REPRÉSENTANTS DU PEUPLE À L’HÉMICYCLE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE; TOUS ENSEMBLE, SE DONNENT CORPS ET ÂME – NEUF ANS DURANT – POUR SORTIR LE BUS-NIGER AVEC NOUS AUTRES SES OCCUPANTS DES MARÉCAGES DE LA PAUVRETÉ ET LA MISÈRE.

      Comment veut-on, comme d'un coup de baguette magique, voir le Niger à peine sorti de l'hôpital où il était alité avec de faux médecin qui volait quand le sage Baba Tandja Mamadou dormait. Aujourd'hui avançant avec des béquilles, patientez voir ce pays se lever sur ses pieds avec les 3N des NIGÉRIENS NOURRISSANT LES NIGÉRIENS lorsque les citoyens des fins fonds du "Monde Rural", quitteront aisément le grand Aïr ou le Ténéré dans des camions gros-porteurs empruntant les milliers de kilomètres de des belles et assurées routes bitumées et des pistes pour venir tenir des foires alimentaires sur toutes les places publiques de la belle ville "Niamey N'Yala".

      Que faisaient la plupart de vos fainéants frères habitués de se faire servir au lieu de servir le peuple et la Mère-patrie Niger; alors qu'il y avait le Fleuve Niger qui coulait sous les pieds et derrière les cases de leurs parents depuis des millénaires sans jamais penser l'exploiter à de bonnes fins.

      SOYONS SÉRIEUX QUAND MÊME UN SPORTIF BLESSÉ, SE REDRESSE, IL LUI UN TEMPS POUR LA CONVALESCENCE, UN TEMPS POUR LA REMISE EN JAMBES ET UN AUTRE TEMPS POUR DES ENTRAINEMENTS PROGRESSIFS AVANT DE REPRENDRE SON RYTHME NORMAL ET PRÉTENDRE PARTICIPER AUX COURSES DE MARATHON JUSQU’À PENSER POSER SES PIEDS SUR LE PODIUMS DES GAGNEURS!!!

      Mais, si les nigériennes et les nigériens ont su réfléchir en optant pour le Meilleur d'entre les bons candidats présidentiables en 2021; et, qu'à la dernière manche, ils élisent l'efficient héritier de SEM le Président Issoufou Mahamadou Na Hadjia Aïssata et Docteur Lalla Malika, alors là, le peuple nigérien sera sauvé pour que le monde voit le Niger quitter la queue du peloton et grignoter les marches 4×4 pour monter au sommet. INCHA ALLAH (swt).

  3. C’est une vérité, le Président issoufou Mahamadou a marqué l’histoire de son temps !
    C’est un homme d’action. Il a fait ce qu’il peut pourservir le Niger. Chacun a sa manière et son style
    d’ apprécier son bilan de 9 ans.
    Certes l’histoire retiendra qu’il a modernisé la ville de Niamey et les autres chefs lieux des régions.
    Il est un être humain susceptible de commettre des erreurs comme ses prédécesseurs en avaient commis.
    Le chantier Niger est très vaste comme a l’habitude de dire le président issoufou Mahamadou !
    Il est difficile de satisfaire tout le peuple !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Affaire MDN : tous les coupables seront châtiés

Alors que la justice nigérienne a ouvert une information judiciaire sur l’affaire dite de …