Accueil / ACTUALITE / Signature de conventions sur l’extradition et l’entraide judiciaire, dans le cadre de la lutte contre la criminalité transnationale

Signature de conventions sur l’extradition et l’entraide judiciaire, dans le cadre de la lutte contre la criminalité transnationale

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou, qui accompagnait le Président de la République, lors de sa visite officielle en France, a mis à profit sa présence à Paris, pour rendre une visite de courtoisie et de travail à son homologue française, Nicole Belloubet.

Dans le prolongement de la visite du Président Mahamadou Issoufou, les deux ministres ont procédé, dans la matinée d’hier, mardi 5 juin 2018, au ministère français de la Justice, à la signature, au nom de leurs pays respectifs, de deux accords de coopération judiciaire.

Il s’agit précisément de deux conventions : l’une sur l’extradition et l’autre sur l’entraide judiciaire. Les deux documents ainsi signés prennent en compte les préoccupations de la convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale de 2000, notamment en ses articles sur le blanchiment des capitaux et celui sur la coopération internationale en l’occurrence l’entraide judiciaire ; la convention des Nations Unies contre la corruption sur les recouvrements des produits du crime.

Ces deux conventions, il faut le souligner, ont l’avantage d’être en harmonie avec notre cadre juridique national, notamment la loi sur le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme et la loi qui modifie et complète notre code de procédure pénale, notamment sur la coopération internationale et l’extradition.

Les domaines nouveaux qui sont pris en considération, dans ces deux conventions, concernent la transmission des actes judiciaires, l’exequatur, la lutte contre le crime organisé, l’audition des témoins par vidéo conférence, les demandes des informations en matière bancaire, les perquisitions et les confiscations, les opérations d’infiltration dans le cadre des enquêtes conjointes, les interceptions des communications sollicitées par l’un ou l’autre des Etats parties notamment.

L’occasion a été mise à profit par le ministre Marou Amadou, pour exposer à la ministre française et ses collaborateurs, les grandes préoccupations de son ministère, qui sont bien évidemment liées à son cahier de charges (surpopulation carcérale -300% à Niamey-, insuffisance de personnel qualifié- 400 magistrats pour 20.000.000 de nigériens-, modicité des infrastructures pénitentiaires, pour donner la chance à tous les Nigériens d’accéder aux services d’une justice répondant aux standards internationaux.

Le ministre Marou Amadou a souhaité un renforcement de la coopération judiciaire entre nos deux pays, à travers la formation des formateurs nigériens, l’élaboration de modules complémentaires de formation notamment du personnel pénitentiaire qui fait énormément défaut à nos maisons d’arrêts.

Notez que le ministre Marou Amadou avait à ses côtés, lors de ces visites et séance de travail, l’Ambassadeur du Niger en France, S.E Ado Elh. Abou, celui de France au Niger, S.E Marcel Escure et le secrétaire général adjoint du ministère de la justice, Monsieur Ibrahim Jean Etienne.

À propos de l'Auteur

Moussa Hamani AP/Ambassade du Niger en France

À propos Administrateur

20 plusieurs commentaires

  1. PATRIOTE NIGERIEN

    Très bonne nouvelle !
    La France ne va surement pas tarder à demander l’extradition des mafiosi impliqués dans l’Affaire libyenne et celle de l’URANIGATE! Le coup de poker est réussi pour neutraliser ou calmer les éventuelles ardeurs présidentielles de ces 2 Mafiosi! La Voie sera royalement dégagée pour ?????????? Attention au retour du boomerang!!!!!

  2. ET les tamtam vont se taire de l’autre côté de l’ atlantique.

  3. Morou ,koi kon dise sur lui,(a tord ou a raison),est entrain « d humaniser » l univers carceral .un prisonnier en attente d une instruction peut etre un innocent juska ce k une procedure l inculpe avec des preuves evidentes.pour cela,il ne doit pas vivre dans un milieu nauseabond.ca peu arriver a n importe ki d entre nous

  4. lire seul Allah, mais pas les zimas et autres boka

  5. Un instrument juridique n’est pas fait pour une personne ou une période. le fugitif a fabriqué une loi en 2004 pour cadrer les manifestations et en 2018 ce sont ses militants qui subissent la rigueur de cette loi. Et de comprendre que cette convention pourrait châtier hama aujourd’hui et demain un autre. Qui sait. Seul Allah, mais les zimas et autres boka. Nous souhaitons que ça soit bien pour le Niger et son peuple.

  6. Sacre Morou .Une justice a vitesse multifonctionnelle.
    Sachez que le pouvoir appartient a ALLAH (SWT)/
    Preparer vous serez surpris Insha Allah

    • QUEL DRÔLE DE PATRIOTE TU ES? JE CROIS SINCÈREMENT QUE TOI MÊME TU LE DIS SEULEMENT MAIS TU NE CROIS NULLEMENT AU FAIT QUE LE POUVOIR APPARTIENT A ALLAH. TES RÉACTIONS DE TOUS LES JOURS LE PROUVENT ÉLOQUEMMENT. MAIS QUAND ON N’A PAS DE MÉMOIRE C’EST TOUJOURS COMME CA.

      • 😙😋😊Et toi qui semble avoir de la memoire……

        POURQUOI te mets tu dans cet etat en hurlant et voceferant comme un simpleton jusqu’a mettre tout ton commentaire en Gros caractere ou ignores tu la significance …. dans ce cas .☺fais comme tu n’as pas vu TOTO A DIT…😎😎😑

        • les caractères gros ou petits c’est la même chose l’essentiel c’est le sens du contenu. Mais ce n’est pas étonnant pour quelqu’un comme toi qui entend même ce que les gens n’ont pas dit

          • Verifies avec les caracteres ailleurs..tu es dans l’erreur

            • 😊☺c’est deja un pas dans le sens de faire mieux..tu a utilise le caractere normal …. C’est deja ….😙😋

              • c’est toi TOTO A DIT, c’est toi SURPRIS, c’est toi PATRIOTE, c’est toi…, c’est toi… tu n’as apparemment aucune occupation que te cacher derrière des sobriquets pour t’en prendre aux autres. Je ne te répondrai plus comme tu n’es pas une seule personne.

  7. Ce régime a fini de travailler pour le Niger pour ce qui est du mandat en cours. Les acteurs préparent la prochaine élection en témoignent cette signature (pour mettre Hama amadou hors-jeu), le travail en cours de la commission électorale, la liquidation des candidats potentiels comme Yacouba, dilapidation des maigres ressources…. Aujourd’hui il reste que Seyni Omar en liste qui sera écarté en 2019 car ils vont contester sa légitimité à la tête du MNSD. SUPER GURI – élève qui a dépassé son maître –

  8. ISSOUFOU KANTAN AMADI

    LES GURISTES SERONT LES PREMIERS A ETRE EXPATRIER NE CE SERAIT CE QUE POUR CRIME ECONOMIQUE ET DELINQUANCE FINANCIERE. INCHA ALLAH

  9. Pourquoi toujours la prison est un état dans un état? Un prisonnier est chef et à l’autorité sur les autres? a quoi sert les gardiens des prisons? Que fait la CNDLH contre cela?
    Les prisonniers craignent ces soit disant chef que les gardes. Dommage!

  10. Bonjour,

    Nous voudrions bien connaitre ces dites conventions. Espérons que cela ne soit pas encore une convention qui n’arrange que l’une des parties.

    Qu’Allah bénisse le Niger et les nigériens.

  11. c’est curieux tout de même mais cet accord signé pour l’extradition me rappelle un certain Hama Amadou (très arrogant lorsqu’il était dans sa belle époque…..)ce régime est vraiment prêt à tout pour uniquement son intérêt si seulement il mettait cette énergie dans le travail objectif pour reelement avancé ce pays mis à terre par la corruption, l’injustice sociale, la favoritisme, l’incivisme etc……….

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*