Accueil / ACTUALITE / Signature de partenariat entre la BIA-Niger et la ville de Niamey Un important appui de près de 30 millions de F CFA au profit de la ville de Niamey…

Signature de partenariat entre la BIA-Niger et la ville de Niamey Un important appui de près de 30 millions de F CFA au profit de la ville de Niamey…

La BIA-Niger et la ville de Niamey ont signé le lundi 31 décembre 2018, dans la salle de réunion de la ville de Niamey, un accord de partenariat. Le but de cet accord de partenariat est de traduire l’engagement citoyen de la BIA-Niger en participant à l’amélioration des conditions de vie de la population, à travers une dotation 100 poubelles amovibles ainsi que des kits de nettoyages au profit de la ville de Niamey.

C’est la directrice de la BIA-Niger, Mme Ango Nana Aissa et le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou qui ont signé cet accord de partenariat qui permettra certainement à la ville de Niamey de finir l’année 2018 en beauté et d’entamer 2019 en parfaite collaboration avec la BIA-Niger.

Cette action louable de la BIA-Niger, d’un montant de près de 30 millions de francs CFA, vient s’ajouter à une participation active de cette banque en 2018 dans le développement du pays, à travers notamment, le financement d’un important projet de développement d’infrastructures.

 En effet, cette action sociétale entreprise par la BIA-Niger membre du Groupe Banque Centre Populaire du Maroc s’inscrit dans la droite ligne du nouveau plan stratégique d’envergure du groupe menant vers un nouveau cycle de croissance et de performance avec une exigence très forte sur le terrain social et environnemental.

Peu avant la signature de l’accord de partenariat, la directrice générale de la BIA-Niger, Mme Ango Nana Aissa a expliqué les raisons et la nécessité d’accompagner la ville de Niamey. Elle a affirmé que la BIA Niger figure parmi les acteurs majeurs du marché bancaire au Niger, son engagement citoyen s’articule désormais au tour de 4 axes d’interventions, à savoir, social, entreprenariat, environnement et culture afin d’asseoir une économie responsable.

Conscient de son rôle majeur dans l’économie du Niger et de sa mission, la BIA Niger a décidé à travers son engagement essentiellement porté par la solidarité d’apporter sa contribution au développement et à la propreté de la ville de Niamey.

Ce projet que nous finançons, cadre parfaitement avec le Programme de la Renaissance du Président de la République du Niger qui œuvre pour l’amélioration des conditions de vie de la population. 

« Monsieur le président de la délégation spéciale, permettez moi, de transmettre aux hautes autorités du Niger tout les remerciements du groupe pour le soutien dont il bénéficie. Je vous réaffirme l’engagement du groupe à accompagner le Niger dans ses programmes de développement économique et social » a-t-elle assuré.

 En remerciant la BIA Niger pour la mis à la disposition de la ville de Niamey des poubelles amovibles et des kits de nettoyage, M. Mouctar Mamoudou a indiqué que la question de la salubrité est une affaire de
tous. « C’est un immense honneur pour nous tous, de recevoir de votre
prestigieuse banque ce don. La grandeur d’esprit qui vous a guidé au choix de ce projet, est celle qui anime l’ensemble des autorités du Niger, à travers l’initiative du programme Niamey Nyala » dit-t-il.

La mise à disposition des kits de nettoyage par la BIA-Niger à la veille du sommet de l’Union Africain  que le Niger va bientôt abriter, va sans nul doute permettre à la ville de Niamey de mieux mener ses actions de salubrité.


Par Abdoul Aziz Ibrahim (Tamtam Info News)

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. BIA Niger soutient pour le partage et c’est ainsi qu’on gagne l’abondance du tout Puissant sans oublier que en système capitaliste les investissements même sous forme de donation demeurent comme des miroirs d’intérêts = fidélisation = pasition de challenge ver lideur .
    Le secret de succès sur un marché conquérant ayant les mêmes produits = qualité de service rendu + économie du facteur temps = modernisation du système de transfert + approche .

Répondre à karim Yaou Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.