Accueil / ACTUALITE / Société d’exploitation des eaux du Niger (SEEN): De la confusion au mépris de la clientèle

Société d’exploitation des eaux du Niger (SEEN): De la confusion au mépris de la clientèle

SEENnigerLogoLa SEEN, a pour missions de garantir un service public de qualité en mettant à la disposition des populations des centres urbains et semi urbains de l’eau potable et veiller en permanence à la satisfaction des clients. Malheureusement, aujourd’hui, cette dernière mission n’est pas respectée.

En effet, beaucoup d’abonnés de la SEEN ne cessent de se plaindre de la confusion et du mépris de la clientèle par les mauvais comportements des agents chargés des coupures en cas d’impayés. Souvent, pour bénéficier des ristournes sur les frais de remises, ils se mettent à opérer des coupures même chez des clients qui n’ont pas d’impayés sans prendre le soin de vérifier auprès de la direction. Ces coupures seraient faites à dessein. Tenez !

Le mercredi dernier, des agents de la SEEN se sont introduits chez un client et se sont dirigés vers le compteur d’eau pour procéder à la coupure. Le chef de famille qui était là à cet instant précis a expliqué qu’il n’a aucune facture impayée et que la dernière facture qui a été payée est à son bureau. Peine perdue, l’agent ne voulut rien comprendre « ce n’est pas notre problème, on nous a dit de venir couper, on coupe, un point, un trait !

Vas voir avec la direction ». Qu’est-ce que cela lui coûterait de prendre son télé- phone et de vérifier auprès de son chef ? Le numéro du compteur est bien sur la facture, ce qui facilite bien les choses. Malgré les protestations du client qui ne cessait de relever qu’il y a nécessairement une méprise, il priva cette famille d’eau toute la journée. Le client passa à son bureau prendre sa facture pour aller la montrer à la SEEN et se plaindre de cette coupure injustifiée.

Le chef dont relève le coupeur invétéré prit son téléphone et demanda à ses agents d’aller remettre le compteur en question, que c’était une erreur. La facture indiquait bien « A régler avant le 6/01/2016’’ et elle a été payée le ‘’05/01/2016 à 13H 17 minutes. A la SEEN, quand on vous coupe ‘’par erreur’’ vous n’êtes pas dé- dommagé pour le préjudice moral subit ? Pas même des excuses justifiées ? mais lorsque vous êtes en tort, vous payez 1500 F comme frais de remise.

Voilà donc la malhonnêteté de cette société qui a frustré, qui frustre et qui continue de frustrer beaucoup de citoyens, blessés dans leur amour propre. Beaucoup de Nigériens se demandent pourquoi l’Etat n’a pas encore songé à récupérer une société si vitale pour les populations nigériennes. En tout état de cause, si la SEEN ne prend pas des précautions pour sensibiliser certains de ses agents, en leur expliquant que le client mérite un minimum de respect, l’irréparable risque de se produire un jour !

À propos de l'Auteur

A.I. (Le Canard déchaîné N°722)

À propos Administrateur

8 plusieurs commentaires

  1. Chaibou Mahamadou

    Sujet très naze!!! Si c’est ne que l’injustice qui est à dénoncer ici!!!

  2. Hamed
    February 3, 2016 at 10:23 am

    C’est toujours bien pour une Société comme la SEEN de conserver sa clientèle.
    Moi j’ai toujours eu la chance avec la SEEN, car souvent j’accumule jusqu’à 4 factures sans être : cela veut dire qu on devrai majorer des interets sur tes factures prochainement ;donner -nous svp votre n° d abonnès

  3. on devrais tabasser ces agents qui partent couper a tort

  4. surtout c est les quartiers peripheriques qui sont victimes de ces genres de chienneries

  5. a douala pour ces genres de sales gestes de coupures la societè d eau vous dedomage 77000fca/jour

  6. maitre avocat hamssou

    c est la faute a la societè civile nigerienne a 90% corrompue;

  7. C’est toujours bien pour une Société comme la SEEN de conserver sa clientèle.
    Moi j’ai toujours eu la chance avec la SEEN, car souvent j’accumule jusqu’à 4 factures sans être coupé. Ce n’est pas le cas pour sa sœur la Nigelec qui coupe pour une seule facture.
    Cependant faisons un peu attention avec ce genre d’article avec plein de contre vérités car au lieu de faire du bien à la clientèle peu amener la SEEN à nous couper l’eau dès que la facture est échue.
    Je relève que ce client a même eu la faveur de la SEEN car il a pu régler sa facture à 13 heures 17 mn alors que pour les autres clients la SEEN ferme ses caisses à 12 heures 00 mn.
    Je conclu que l’auteur de l’article n’a pas dit son dernier mot.
    A plus.

  8. voilà qui est bien dit.nous conseillons aux victimes d’approcher les associations de défense des droits de l’homme pour se constituer partie civile.le droit ne se donne pas; il s’arrache.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*