Accueil / ACTUALITE / Sommet CBLT à N’Djamena : Les Chefs d’Etat décident de changer d’approche dans la lutte contre Boko Haram

Sommet CBLT à N’Djamena : Les Chefs d’Etat décident de changer d’approche dans la lutte contre Boko Haram

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey jeudi soir, 29 novembre 2018, venant de N’Djaména, au Tchad, où il a pris, le même jour,  au Sommet  Extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement  des Pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT).

Ce sommet, convoqué à l’initiative de SEM Muhammadu Buhari, Président de la République Fédérale du Nigeria, Président en exercice de la CBLT, s’est déroulé dans la salle de conférence du Palais de la Présidence du Tchad en présence également du Président Idriss Deby Itno, hôte de la rencontre, et du Premier Ministre, Chef du Gouvernement du Cameroun, M. Philemon Yang.

Après avoir passé en revue la situation sécuritaire dans le Bassin du Lac Tchad, les dirigeants de la CBLT ont exprimé « leur profonde préoccupation face à la recrudescence des attaques contre les différents pays », indique un communiqué final ayant sanctionné ce sommet.

Ils ont notamment souligné « l’impérieuse nécessité de changer d’approche dans la lutte contre  Boko Haram » et ont, à cet effet, pris des décisions dont « celle relative à la coopération opérationnelle », poursuit la même source.

Face à ce contexte, les Chefs d’Etat et de Gouvernement  ont sollicité le « soutien de la communauté internationale » dans le cadre de la lutte contre le terrorisme,  dans la stabilisation de la région et le développement durable de la sous-région.

Les dirigeants de la CBLT se sont aussi accordés sur la tenue régulière de ces rencontres et ont exprimé « leur profonde gratitude à leur frère SEM Muhammadu Buhari pour son leadership  dans son rôle de Président en exercice du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CBLT».

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont par ailleurs demandé à leur hôte le Président Idriss Debby Itno « d’adresser leur profonde gratitude au peuple tchadien pour leur accueil très chaleureux qui a contribué au déroulement harmonieux du présent sommet.»

Avant de se rendre à N’Djaména, rappelle-t-on, le Président Issoufou Mahamadou était en Arabie Saoudite où il avait effectué une visite officielle.

Le Chef de l’Etat était accompagné, dans ce déplacement, de Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou,  Première Dame, M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Kalla Ankouraou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur et M. Kalla Moutari, Ministre de la Défense Nationale.

À propos de l'Auteur

Source: Presidence de la Republique

À propos Administrateur

6 plusieurs commentaires

  1. Le plus grand et grave problème de nous autres africains c’est d’avoir appris les leçons d’hypocrisie et d’individualisme que nous ont enseigné les 1ers dirigeants de l’Occident; ceux-là mêmes qui sont des francs-maçons depuis que le Général Degaule de la France dite libre a préconisé pour dominer nos territoires, exproprier nos terres, exploiter nos richesses, tout exporter chez eux pour vampiriser leurs peuples en les nourrissant de la chaire de nos ancêtres et les abreuvant du sang de nos parents pour nous laisser vivre et mourir en loques humaines sans notion d’où nous sommes venus, là où nous nous trouvons et dans quelle direction nous diriger pour amarrer notre bateau de la misère au bon port. Au lieu du fil conducteur qui amène la lumière, les colons, à travers leurs gardiens d’intérêts dans et sur nos terres avec nos hommes et femmes, nos 1ers gouvernants post indépendance nous ont poussés dans les marécages aux sables mouvants qui nous engloutissent et nous avalent. Doucement, patiemment, courageusement et vaillamment, DE PAR LE STOÏCISME DE NOS DIRIGEANTS ACTUELS en l’exemple de notre ancien sage et vaillant Président Baba Tandja Mamadou que nous ne pouvons oublier pour sa patience et clairvoyance; disons-nous, Nos Excellences ISSOUFOU MAHAMADOU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU NIGER, MUHAMADU BUHARI Président de la République Fédérale du Nigeria, Président en exercice de la CBLT, IDRISS D ETE BY ITNO… de par leur stoïcisme nous guidant pour aborder la dernière ligne droite d’arrivée à notre vraie liberté. ne valant même pas un électron libre gravitant autour de la planète du pouvoir pour ainsi prévenir en vomissant toutes nos convictions sur les conspirations satanistes léguées à nos 1ers dirigeants par les colons avant leur retrait de nos pays (jamais indépendants, mais dépendants à vie si l’on ne prenne garde) tel que notre Maitre qui avait travaillé dans les Télécommunications des services des PTT devenu OPT, Sonitel puis Niger-Télécoms que dirige l’intrépide jeune Honorable Député Abdou Harouna Prince de la Province de Maradi). À un Concours des Ingénieurs des Travaux de Télécommunications pour l’EMT de Dakar, notre Maitre (jeune technicien sur qui le fuyard PM a jeté toutes ses foudres de haine, ethnicisme, régionalisme jusqu’à le faire révoquer arbitrairement de ses fonctions en 1986, traitant le devoir de Résumé de Textes en français avait posé les bases au fondement du Programme pour le Développement de l’Afrique qu’eurent développé et défendu par les sages Présidents Abdoulaye Wade du Sénégal, Nelson Mandela de la République Sud-Africaine… à l’OUA pour le baptême du NEPAD. Hélas! Le NEPAD vit et son initiateur se débrouille pour survivre dans la misère et la pauvreté pendant que d’autres opportunistes roulent en voitures 4×4.difficile de développer l’Afrique avec des profiteurs et autres sans aucun sens de responsabilité de la génération futures.
    1 – Il y eut la création de la République Arabe Saharaoui (RASD inventé de toutes pièces par l’Occident en grignotant des lopins de terres sur le Maroc, l’Algérie et la Mauritanie. C’en est là qu’un parfait et exact conspiré homonyme d’Israël créé en 1948 en véritable État-policier pour contrôler le Moyen-Orient depuis d’immenses gisements de pétrole furent découverts dans les sous-sols des nations arabes. La Terre promise n’était créé qu’à la falsification de l’histoire de l’humanité à travers ce qu’enseigne l’histoire moderne ; et, disparaitra quand l’humanité aura bien compris le véritable danger qui la guette en la menace du RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE. C’est d’ailleurs la raison qui force le parrain de cet État, de persister dans son persistant renfrognement en restant climato-septique pour ne pas signer l’ACCORD DE PARIS. Il est seulement individualiste au compte de son peuple qui en s’épargnant sa part de participation au Fonds de sauvegarde planétaire pendant que la France, l’Inde, la Chine et les autres se battent comme s’ils sont les seuls pollueurs au monde pour l’accélération de ce danger planétaire. Les américains savent bien plus que quiconque que trois (3) degrés de plus, notre monde aura donné raison à Noé prédisant l’imminent et inévitable DÉLUGE quand il construisait son Arche pour sauver ceux qui l’ont cru. Si les USA continuent de se comporter comme l’un des enfants de Noé qui dit « débile mental » de son père tel un homme bleu du désert qui se met à construire un bateau dans les ergs, les regs et les dunes du Sahara – pour se sauver du déluge, il montera avec amis les princes enfants du rois qui a fait construire un immense château au sommet de la très élevée montagne. Ignorant que de la Toute Puissance divine, l’eau sortira des entrailles de la terre et tombera abondamment du ciel durant le temps de la destruction pour tout engloutir. Si après le déluge de Noé, la première partie de la terre ferme fut attesté par le pigeon qui ramena une brindille fraise d’olivier à son bec, et que les dirigeants du monde ne prennent des dispositions pour un changement de comportement le Mt Arafat à la Mecque Le Pdt Donald Trump n’a aucune raison de signer cet Engagement de Paris quoique qu’il soit tenu au COP 21, 24 ou 104; ce, à cause de ses gigantesques installations (grands engins de grosses manutentions, trains, bateaux, navires, tankers de transport de leur pétrole des pays qu’ils dominent de force, gros avions Airbus, gros camions, grands groupes électrogènes qui les aliment en énergie à base du pétrole et autres matériels militaires destructeurs fabriqués au temps de la Guerre des Étoiles (entre grandes puissances mondiales où nos nations y étaient d’innocentes victimes) prêts à anéantir tout ce qui est alimenté à base d’énergie fossile La sagesse ancestrale disait: « QUI REFUSE DE SOIGNER LA SYNAGOGUE, L’ÉGLISE OU LA MOSQUÉE DE SON VILLAGE, SOIGNERA LE SOL ET LES MURS DE SA PRISON ». Face aux incendies ayant récemment effacé de la carte californienne, la ville de Paradise, les catastrophes naturelles causés par les tempêtes et ouragans destructeurs de leurs villes côtières, immanquablement, les États Unis d’Amériques signeront l’Accord de Paris en se mettant à quatre pattes et suppliant le monde de le lui accepter. Ne sont-ils pas les 1ers qui ont déployé d’énormes techniques et scientifiques pour que des Chasseurs d’Ouragans prennent la route en sens inverse pour savoir d’où ils naissent (dans l’Irazer au Niger).
    NB: Le pétrole disparaitra d’utilisation à cause de ses effets extrêmement polluant pour l’accélération du Réchauffement climatique, comme l’a été le charbon aux 1ères voitures, locomotives et bateaux à chaudière. L’humanité ne poursuivra son évolution en se développant qu’à base des Énergies Renouvelables pour un monde écosystémiquement vivable. M’a-t-on appris qu’un un de nos compatriotes, vient de mettre sur pied, une ONG dénommée Alliance d’Appui au Développement des Énergies Renouvelables et Réseau d’Accès Rural « ADER & RAR – Niger » à travers laquelle il posera de véritables jalons appelant nos dirigeants à regarder d’un bon œil, le futurisme de la situation de leurs peuples respectifs et considérer l’état d’urgence en ce fléau mondial. Bien longtemps, il avait écrit un manuscrit dont il n’a toujours pas trouvé un volontaire prêt de l’assister pour financer l’édition.
    2 – Il y eut la signature de nos Chefs d’États à l’initiative de construction de LA GRANDE MURAILLE VERTE LARGE DE SEPT (7) KMS ET LONGUE DEPUIS LA MAURITANIE EN PASSANT PAR LE SÉNÉGAL, MALI, NIGER, TCHAD JUSQU’À DJIBOUTI pour y planter des arbres afin d’éradiquer les fœtus des tourbillons qui naissent dans le Sahel des pays membres du CIILS, plus particulièrement dans l’IRAZER (Zone s’étendant depuis le Tabla jusqu’à Zinder) dont la nature en a fait la frontière naturelle entre le Maghreb et l’Afrique noire subsaharienne). Certes, les africains d’aujourd’hui ignorent que la Bande d’Aouzou était antiquement l’une des grandes Routes dites le St Coran où Dieu dit avoir Lui-même tracées pour les 1ers hommes du continent berceau de l’humanité allant accomplir le Hadj en Terre Sainte de la Mecque. Sur cette route antique, aucun pèlerin n’est inquiété – protégé par Allah (swt) Lui-même, ni dinosaures ou autres géants carnivores préhistoriques les forçant à bâtir des pyramides pour se loger, ne peuvent les attaquer. C’en était ainsi des routes commerciales telles la Transsaharienne traversant l’Afrique du Nord au Sud ou la Transafricaine d’Ouest à l’Est, l’Orientale en Syrie, la Route de la Soie qui quitta la Chine, traversa la Sibérie et toute la Russie, entra en Europe pour continuer jusqu’au Maghreb et croiser la Transsaharienne pour se synchroniser à la Transafricaine et descendre en Afrique noire à l’Atlantique ouest au Sénégal. Il a été osé par un de nos compatriotes d’attirer l’attention de notre dirigeant nigérien, l’un des signataires de cet engagement de N’jaména/Tchad en 2010, de ne pas laisser biaiser notre pays tel qu’en 1932 à Niamey lors de la rencontre entre le Chef de Canton de Dori et de Namaro face à l’excellent diplomate Moro Naba du Territoire colonial de la Haute Volta qui s’imposa devant le président français Vincent Auriol pour arracher et faire transporter les matériels devant réaliser le tronçon des 720 kms ferroviaires devant relier le Port de Cotonou-Parakou/Dahomey (Bénin) via Dosso/Niger pour la gare de Terminus de Niamey avant de continuer sur la Haute Volta/Burkina Faso et se linker au chemin de fer venant d’Abidjan/RCI via Ouagadougou à Bobo-Dioulasso. Nos chefs d’antan ont été inaptes à se frotter avec l’imposant Moro Naba qui a pu arracher les matériels de construction de cette partie ferroviaire dévouée au Territoire Colonial du Bassin du Niger, pour son royaume. Ainsi, notre compatriote dit plus haut, a osé proposer à nos dirigeants CSRDistes d’exiger et gagner la construction du siège et le Secrétariat Général de cette gigantesque entreprise en la construction de la Grande Muraille Verte (en lieu et place de la Bande d’Aouzou (début des Sourates du St Coran => Aouzou birabil palaqi + Aouzou birabin’nass = bande protégée ) à la surface de laquelle, il y aura des infrastructures sociales de bonnes envergures telles des routes transversales modernes et chemins de fer pour relier de belles villes écologiques aux extra-hôpitaux où n’habiteront que les plus riches d’entre les occidentaux, les rois et princes orientaux pour s’échapper du Réchauffement climatique.
    NB: Un président d’une puissante nation a dû traiter nos nations de « Pays de Merde »! Il a raison s’il ironise nos anciens dirigeants d’antan considérés et maintenus au pouvoir pour servir de gardiens des intérêts des métropoles en matant, séquestrant, emprisonnant ou même criminalisant les leurs qui osent lever l’échine pour réclamer un plus de considération de leurs peuples appauvris à cause de leurs richesses expropriées et exportées ailleurs. Nos dirigeants actuels, ne ressemblent d’aucun commun à leurs prédécesseurs. Diplomatiquement, pacifiquement et patiemment, il est clair à n’en point douter que ces quatre et leurs pairs de la ZLECaf, tant bien affûtés de la diplomatie internationale, sauront nous conduire à la bonne destination. Et, sous la Guidance et l’Assistance d’Allah (swt); Incha Allah, avec l’opiniâtre et infatigable travailleur en SEM le Président Issoufou Mahamadou e le Bagobiri dan Bagobiri du Département de MAE/C et des NE, le Niger s’en sortira grandi et gagnant de tous les combats. Qu’Allah (swt) accorde longue vie aux ennemis internes, externes et fuyards de notre patrie, pour qu’ils assistent à l’avenir du Niger et son peuple. Amen ! Wassalam.

    • ca veut dire quoi ça?
      créer alors votre journal
      ya vraiement des stupides au Niger

      • Maganin shégué dan kassar ouwa

        eeeeeerty!!!!!!! Si TAMTAMINFO est pour ton père, dit lui suspendre tout commentateur qui écrit long au point où des cerveaux inaptes comme le tien n’arrive à rien comprendre. Nous qui croyons au Niger et à ses dirigeants tout comme cet ISSILI MASHANONO, nous prions Allah Soubahanahou wa Ta’ala D’ACCORFER LONGUE VIE AUX ENNEMIS INTERNES, EXTERNES ET FFFUUUYYYAAARRRDDDS (que tu ne veuilles peut-être pas qu’on maudisse; et, sachant que ceux qui sont morts ne reviennent plus pour applaudir les exploits de nos dirigeants qui ont compris « QU’IL N’Y A PAS DE PEUPLE PARESSEUX; MAIS, DES HOMMES NON MOTIVÉS » ) AFIN QU’ILS ASSISTENT À L’AVENIR RADIEUX DU NIGER ET SON PEUPLE MOTIVÉS PAR SEM LE PRESIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU ET LE CONDUCTEUR DU GOUVERNEMENT, SE LE PM BRIGI RAFINI. AMEN!

  2. Vive nos combattants! Vive nos troupes! S’il le faut, nous filles des anciens soldats, nous irons renforcer nos troupes, nous nous alignerons à côté de nos frères, nos neveux soldats et nous nous battrons pour notre territoire. Death is better than bondage.

  3. Il est temps d’aller en offensive sur ses sinistres tueurs,notre problème est la statique de nos troupes qui se tiennent sur des positions et sans faire la moindre patrouille de temps a autre pour dissuader l’ennemie et lui faire comprendre qu’on est alerte?Tant qu’on reste sur place on subira c’est aussi simple …..l,dites vous bien que le harcèlement par l’ennemie impacte le morale de nos troupes qui battent en retraite pour ne pas dire fuir,,,,

    • La solution de ce problème est dans la réactivation des unités nomades qui existaient pendant le regime de Diori qui les avait héritées de la période coloniale.La Mauritanie compte sur ces unités nomades et qu’elles renforcent aujourd’hui avec l’aide des partenaires. Le Niger avait ses unités sahariennes mais dissoutes par Tanja .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.