Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / Sommet de l’Union Africaine – Mauritanie 2018 : La Première Dame du Niger Aissata Issoufou Mahamadou a bien joué son rôle !

Sommet de l’Union Africaine – Mauritanie 2018 : La Première Dame du Niger Aissata Issoufou Mahamadou a bien joué son rôle !

Le 31ème sommet de l’Union africaine 2018 vient de prendre fin ce 2 juillet à Nouakchott (Mauritanie).  D’importantes décisions et résolutions ont été prises par les chefs d’Etats.  Le Président de la République du Niger Issoufou Mahamadou a participé à cette importante rencontre, accompagné de la Première Dame Aissata Issoufou ainsi que des Membres du Gouvernement qui ont défendu chacun dans son domaine de compétence d’importants dossiers.

En marge de ce sommet, la Première Dame Aissata Issoufou, Présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure a dirigé plusieurs réunions et rencontres de haut niveau avec d’éminents spécialistes de la santé en présence du Ministre de la Santé Publique Dr Idi Illiassou Mainassara.

La première rencontre a été faite avec le Directeur Afrique de Roll Back Malaria (RBM). Comme vous le savez, la Première Dame Aissata Issoufou est marraine de la lutte contre le paludisme au Niger. Le Directeur Régional de RBM a rappelé le rôle combien important joué par la Première Dame dans le cadre de la lutte contre le paludisme au Niger et au-delà, dans notre sous-région africaine ; ce qui lui a valu plusieurs distinctions et reconnaissances pour son leadership en la matière. Son engagement a conduit plusieurs organisations internationales à solliciter la Première Dame pour être le porte flambeau de cette lutte en acceptant d’en être la championne pour l’Afrique de la Campagne « Zéro Palu ! Je m’engage », lancée par le Président Sénégalais Macky Sall le 1er juillet 2018 à Nouakchott.

Lors de cette rencontre avec RBM, le Ministre de la Santé Publique a fait le point sur la lutte contre le paludisme au Niger ainsi que les résultats auxquels le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) est parvenu. Des échanges fructueux ont eu lieu et des engagements fermes ont été pris afin de continuer à accompagner les efforts du Président de la République Issoufou Mahamadou, dans son engagement plusieurs fois réitéré pour l’amélioration de la santé des populations. Il est à noter que ceci constitue un des axes majeurs du Programme de la Renaissance du Niger dans son volet Santé.

La deuxième rencontre a été accordée à Mme Yacine Diop Djibo, Coordinatrice de SpeakUp Africa et de la Campagne Panafricaine « Zéro Palu ! Je m’engage ». Elle a tenu à remercier personnellement la première Dame d’avoir accepté d’être la Championne de cette Campagne et lui faire le point sur le lancement de la Campagne Continentale conçue par la Commission de l’Union africaine, en partenariat avec Roll Back Malaria (RBM). Rappelons que cette campagne continentale a été lancée le 1 juillet 2018, approuvée par 55 chefs d’États et de gouvernement africains ayant marqué leur implication dans la lutte contre le paludisme.

Elle a annoncé à Aissata Issoufou Mahamadou que le lancement de cinq (5) campagnes nationales interviendra très prochainement et celle du Niger se fera évidemment, sous le parrainage de la championne. Yacine Diop Djibo a sollicité aussi la Première Dame à être la Championne de lutte contre les Maladies Tropicales Négligées (MTN) en Afrique afin de booster ce domaine de santé publique. Le Ministre de la Santé Publique qui était de la réunion a fait une situation succincte des MTN au Niger.

La troisième rencontre animée par la Première Dame a été faite avec la Directrice Régionale de l’OMS Dr Moeti Matshidiso. Au cours de cette rencontre celle-ci a salué les efforts importants des autorités du Niger dans la gestion des questions sanitaires ainsi que les importantes réalisations entreprises par le Gouvernement du Niger. Dr Moeti Matshidiso a rappelé les résultats très encourageants enregistrés par le Niger ces 5 dernières années en matière d’amélioration de la qualité des soins et de la gestion des épidémies ; ce qui a d’ailleurs permis au Niger d’être déclaré indemne de la poliomyélite en 2017.

La Directrice de l’OMS a réaffirmé toute la disponibilité de l’organisation qu’elle dirige à continuer à soutenir ces efforts salutaires. Elle a par ailleurs encouragé le leadership de la Première Dame ainsi que son engagement dans la lutte contre les maladies et réaffirmé sa disponibilité à l’accompagner afin qu’elle puisse bien jouer son rôle. Ces échanges ont regroupé autour de la Première Dame Aissata Issoufou, le Ministre de la Santé Publique, des cadres du Ministère de la Santé Publique du Niger, ceux de la Fondation Guri Vie Meilleure, Dr Moeti Matshidiso et les cadres du Bureau Régional de l’OMS.

La quatrième rencontre a eu lieu avec la Commissaire aux Affaires Sociales de l’Union Africaine et a porté sur plusieurs points de portée régionale pour lesquelles tous les Chefs d’Etats ont d’ailleurs pris l’engagement de veiller au respect de toutes les conventions et textes ratifiés, surtout en ce qui concerne les secteurs sociaux de base dont la santé.

La cinquième réunion présidée par la Première Dame était avec Dr Marie-Goretti Harakeye, chef de Division de lutte contre le VIH sida, la tuberculose, le paludisme, et les hépatites virales, à la Commission des Affaires Sociales de l’Union Africaine. Elle a longuement félicité Aissata Issoufou pour ses initiatives dans le domaine de la Santé. En effet, la Première Dame est la première à activer les mécanismes de lutte contre les hépatites virales qui font aujourd’hui beaucoup plus de ravage que le sida en Afrique et particulièrement au Niger.

La Première Dame a initié et développé cette idée depuis 2014, en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique du Niger.

Depuis lors, elle n’a cessé de se battre pour amener le Niger à prendre les dispositions nécessaires pour apporter une riposte efficace à l’épidémie. L’arrivée du Ministre Dr Idi Illiassou Mainassara à la tête du Ministère de la Santé Publique a permis d’accélérer le processus et de capitaliser tous ces efforts entrepris par la Première Dame afin de concrétiser cette initiative. Cela a permis au Niger d’être le premier pays africain aujourd’hui à se doter d’un Plan Stratégique National de lutte contre les hépatites virales, d’une cellule de lutte contre les hépatites et des outils de collecte de données.

En janvier 2018, un Symposium National sur les hépatites virales a été organisé par la Première Dame avec l’implication du Ministère de la Santé Publique et le système des Nations Unis au Niger. Par rapport à cette action la chef de division de lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose, le paludisme et les hépatites virales de l’Union Africaine, a loué les efforts de la Première Dame ainsi que sa large vision d’aider les populations africaines à préserver leur santé. Cette action de la première Dame Aissata Issoufou va être gravée en lettres d’or dans les annales de la lutte contre les hépatites virales en Afrique et l’histoire retiendra que l’initiative d’un Plan Stratégique de lutte contre cette terrible maladie vient du Niger à travers une Dame qui s’est battue aux côtés du Ministère de la Santé Publique et ses partenaires du Système des Nations Unis.

Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou a également eu d’autres rencontres très importantes, notamment des audiences avec ses sœurs Premières Dames Présentes à Nouakchott afin d’échanger sur des questions relevant des objectifs visés par l’Organisation des Premières Dames d’Afrique de lutte contre le Sida (OPDAS), ainsi que sur d’autres questions touchant aux conditions de vie des populations africaines.

C’est l’occasion de tirer notre chapeau à la Première Dame Aissata Issoufou Mahamadou pour avoir joué son rôle si brillamment et des félicitations amplements méritées au Ministre de la Santé Publique Dr Idi Illiassou Mainassara pour tous ces grands dossiers bien défendus.

À propos de l'Auteur

Djibrill Nassamou Directeur de publication du Journal l’Expression

À propos Administrateur

2 plusieurs commentaires

  1. Thanks for paying special attention to the basic needs of the poor. You are a STAR!

  2. franchement vous êtes une fierté nationale (tantie))et que le bon Dieu vous reconnaisse tous ces efforts ;car lui seul connait le contenu de nos poitrines.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.