Accueil / ACTUALITE / Sonatrach découvre un important gisement d’hydrocarbures au Niger

Sonatrach découvre un important gisement d’hydrocarbures au Niger

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a fait une importante découverte d’hydrocarbures au Niger, a révélé, lundi, son Président directeur-général (Pdg), Adelmoumen Ould Kaddour.

S’exprimant lors d’un point de presse, au terme de sa visite de travail et d’inspection dans la région, M. Ould Kaddour a fait état « d’indices très positifs enregistrés, ces derniers jours, sur une nouvelle découverte d’hydrocarbures, effectuée par Sonatrach, au Niger ».

Il a expliqué qu' »on a foré et on a trouvé, mais pour l’instant ce n’est pas encore une découverte économique, parce qu’il faut tout une phase d’évolution » .

À propos de l'Auteur

Par Kaci Haider (algerie1.com/)

À propos Administrateur

22 plusieurs commentaires

  1. Developpement des talents en Afrique

    Faire éclore les talents, les développer et les retenir est encore une mission compliquée à mener pour les pays d’Afrique francophone. C’est ce que révèle Global Talent Competitiveness Index 2018, une récente étude qui compare à ce sujet 119 pays dans le monde.

    Seulement sept pays d’Afrique francophone figurent au classement du Global Talent Competitiveness Index 2018 (GTCI).
    Développé notamment par l’Institut européen d’administration des affaires (Insead), ce classement étudie la capacité de 119 pays à mettre en place un cadre favorable à l’émergence, le développement et la rétention de talents capables d’innover, d’entreprendre ou de diriger.

    S’ils figurent au palmarès, l’Île Maurice, la Tunisie, le Sénégal, le Maroc, l’Algérie, le Mali et Madagascar occupent plutôt le bas du tableau.

  2. A QUAND LA CREATION D'UN INSTITUT DES ENERGIES FOSSILE ET RENOUVELABLE AU NIGER

    Présentement le Niger ne dispose pas suffisamment des compétences pour gérer la chaîne de production de l’extraction au raffinage. Vous trouvez à la SORAZ des instituteurs niveau moyen et beaucoup des cadres au rabais. Nous avons besoin d’acquérir des compétences nécessaires pour la gestion de nos ressources. Le Niger a besoin des cadres compétents et compétitifs ayant été formés dans le Magreb – Moyen Orient, en Inde, au Chine, en Amérique Latine,… Sans ces compétences le Niger ne profiterait pas suffisamment de ses ressources naturelles. Espérons que le pouvoir actuel prendra acte de nos recommandations. Je suis abattu quand j’ai appris les démarches et les visions de nos paires de RCI et du Sénégal. Le Niger est très en retard dans le cadre du développement de savoir. Je me pose cette question: quel est le domaine où le Niger excelle aujourd’hui? Le Niger ne dispose d’aucune école ou Institut digne de son nom, de référence régionale. Nous vivons dans quel pays SVP?

    • « quel est le domaine où le Niger excelle aujourd’hui?  »

      La medisance

      Le colportage ….le kormoto ……le hiney hiney

      L’aigritude

      Le Coeur noir….. Bineibitereye…. Baakichinki ou bakiinreye

      Le gout du gain rapide sans le moindre effort

      La paresse

      L’ hypocrisie

      Le mensonge…..

      Le gout du faux et la promotion du faux

      La recherche de la facilite….

      La quemanderie internationale …..

      L’escroquerie a grande echelle a tous les echelons de la pyramide…..

      Et cela malgre pretendre ‘etre des soit disait musulmans ….. Des dits musulmans…. MAIS CERTAINEMENT PAS DES CROYANTS qui sont censes avoir cette peur et crainte de JAH ….dans leur action ou agissements de tous les jours ….leur comportment …..leur Wallaye Wallaye …. C’EST seulement a bouche…… : Mefies toi de ces rien Niger pillulant dans ce riche Niger …..pourtant tres pauvre ……ou le citoyen lambda vit moins de 1000fcfa par rouge…… Malgre les innombrables et innomables resources dont regorge ce Niger…..

      La faute a qui …….?

      Une inconsequence de ses soit disant PERROQUETS BUCHEURS SE CLAMANT UNTEL-LICTIELS

      En quoi le Niger est premier …,tellement DERNIER ….qu’ETRE DERNIER lui dit plus rien meme ….’etre la queue ….. Se revele meme un HONNEUR …, UN COMPLIMENT……

      BANDE DE PREMIER EN COMMENCANT PAR LA QUEUE,….. l’arrirere de la race humaine …

    • Toto a tout dit…

  3. Celui qui est dans un avion ne doit pas passer le temps à souhaiter des malheurs au pilote.

  4. C’est un non évènement. Les nigériens n’ont rien senti de mieux avec le pétrole d’Agadem, on continue à être dernier dans tous les domaines et les plus pauvres du monde.. Je suis simplement pessimiste, ni le peuple ni le Gouvernement, personne n’est sérieux. Toutefois, dans les pays où ça marche en Afrique, c’est que les dirigeants sont sérieux… le poisson pourrit toujours par la tête. La bonne gouvernance est essentielle.

    • Nous critiquons toujours les dirigeants mais que faisons-nous individuellement pour que ça marche?
      C’est vrai que le poisson pourrit par la tête mais la solution est-elle de passer notre temps à maudire nos dirigeants?

  5. Moi je pense qu’il est faut éviter d’aller trop vite en besogne. Dire par l’affirmatif que sonatrach a fait une importante découverte de pétrole, me semble être des propos couvert de politique. En effet, le niveau actuel des recherche ne permet pas d’affirmer ce propos. En effet, le DG aurait du nous dire à quel stade de la recherche il est et que comme aucune modélisation des données n’ été faite compte tenu du nombre de forage à réaliser sur l’espace dédié à la recherche, il est un peu hâtif de spéculer sur la quantité et la qualité du gisement. Mais les espoir sont permis compte tenu des informations fournies par le 1er forage réalisé. Voilà ce qui est scientifique et transparent.

    • Autrement dit on dit aux nigériens vous « êtes riches » ils vous disent non, « ils sont pauvres »
      Que faire si les gens sont tombés amoureux de la pauvreté?

  6. Encore, encore et toujours le savoir, la connaissance, l’ilm ou ilimi. On peut être « assis » sur tout l’or, l’émeraude, le diamant et le pétrole du monde; si on ne maîtrise pratiquement aucune des chaînes de prospection, d’exploitation, de transformation, de négoce des matières premières (droit des affaires, droit international, marchés boursiers,..), on dépendra des autres qui poseront leurs conditions. Encore une fois il faudra relativiser ces remarques car suite à d’importantes découvertes de gaz au large de ses côtes, le Sénégal a rapidement décidé la création d’un institut du pétrole et du gaz à hauteur de 20 milliards de FCFA. « Ils » (les sénégalais) ont tout compris, y compris les ivoiriens (« ils voient quand même beaucoup de choses surtout Houphouet). Ici sans verser dans la polémique ou se défouler sur les dirigeants: Tandja était ambivalent car disant « dogon ilimi=longues études, c’est inutile » mais voulant créer un institut du pétrole, projet saboté par quelques personnes. Quant au régime actuel, il aurait dû mettre l’accent sur les embryons d’institutions technologiques spécialisées initiées par le régime précédent. Le Japon sous l’ère Meiji a d’abord favorisé la technique, la technologie et l’ingénierie.
    Ici au NIger, on admire l’apparence, l’argent facile, la facilité et non l’effort. On admire le savoir à contrecoeur (genre Abdou Moumouni, difficile à critiquer). Il n y a qu’à voir le déchaînement d’insultes contre ceux qui dispensent la connaissance (enseignants du primaire au supérieur) et l’admiration béate pour tel ou tel « dtourneur » de deniers publics ou député pantouflard dans les fadas.

  7. Aucun individu normalement constitué ne peut souhaiter la pauvreté dans son pays parce qu’il y a des détournements.

  8. Souhaitons que tout cela se concrétise vraiment. Et si oui, que cela profite au développement du pays .

    • Ok pour ces deux souhaits bien ordonnés.
      En effet souhaitons que les découvertes et l’exploitation des richesses se multiplient dans notre pays. Puis souhaitons, prions et luttons pour que ces richesses aillent dans l’amélioration des conditions d’existence des nigériens.

  9. Le premier n´a meme pas permis de payer les salaires des contractuels de l´education, a quoi bon de decouvrir un nouvel gisement si c´est juste pour assurer le confort des dirigeants irresponsables de ce pays.

    • Autrement dit vous ne souhaitez aucune découverte d’une richesse dans notre pays car, selon vous, « c´est juste pour assurer le confort des dirigeants irresponsables de ce pays. »
      C’est à dire que le Niger doit rester dans sa pauvreté tant dogo l’honnête ne prendra pas le pouvoir.
      Dès lors on comprend pourquoi les nigériens végètent encore dans la pauvreté.

  10. Comme quoi nous sommes assis sur des richesses inestimables, malheureusement nous n’arrivons toujours pas à créer les conditions de stabilité politique nécessaires pour jeter les bases de développement de notre pays.

  11. Le PDG pare d’indices positifs et vous vous parlez déjà de gisement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.