Accueil / ACTUALITE / SORAZ : la grande maintenance !

SORAZ : la grande maintenance !

Première société industrielle de raffinage à s’installer au Niger plus précisément dans la région de Zinder, commune rurale d’Ollelewa en 2011, la SORAZ (Société de Raffinage de Zinder) est une joint-venture dont les actions sont détenues à 60% par la CNPC International et 40% par l’Etat du Niger. Elle est spécialisée dans le raffinage du pétrole brut en provenance du bloc d’Agadem auquel elle est reliée par un oléoduc long d’environ 462 km. Ses produits finis sont l’essence, le gasoil et le pétrole de gaz liquéfié.

Le 15 Mars 2018, la SORAZ procèdera à son grand arrêt réglementaire qui prendra fin le 5 mai 2018.Toutes les dispositions sont déjà prises en vue de garantir l’approvisionnement du pays en produits finis pendant toute la période d’arrêt.

Préparé depuis un an par une équipe spécialement dédiée, le grand arrêt permet de procéder aux visites réglementaires et aux tests hydrauliques d’épreuves des équipements. Il est aussi nécessaire pour assurer le maintien des performances des unités.

La raffinerie profite de cet arrêt pour réaliser des projets d’amélioration:

  • Améliorer l’efficacité énergétique de la raffinerie en réduisant la consommation d’énergie du site et ses rejets, avec notamment des travaux d’intégration thermique sur le four de la distillation atmosphérique, les chaudières et turbines à vapeur de la centrale électrique, de l’unité du craquage catalytique;
  • Redonner une nouvelle jeunesse à certaines unités, notamment le craqueur catalytique avec le changement des buses d’air et des cyclones du régénérateur, pour la fiabilité de l’outil du raffinage.

Ce grand arrêt est le deuxième réalisé sur le site de la SORAZ depuis sa création.

Le défi numéro 1: la sécurité

La Société de Raffinage de Zinder est culturellement très attachée à la sécurité de ses employés. C’est une priorité au cœur de ses procédés de production. Il est actuellement mis en œuvre un important travail sur le comportement des employés afin de garantir leur sécurité. Cet objectif est affiché comme numéro 1 pendant ce grand arrêt.

Chaque intervenant a reçu une formation théorique et pratique en sécurité sur site, et est porteur d’un passeport sécurité nominatif dans lequel sont référencées toutes les consignes sécuritaires du site. Il prend aussi des « engagements sécurité », c’est-à-dire qu’il détermine les actions qu’il mettra en œuvre pendant le grand arrêt, pour sa sécurité et celle des autres.

La réalisation des travaux de cette grande maintenance permettra de réduire les risques et les coûts de production afin de maximiser les profits.

Souhaitons une bonne maintenance générale à ce joyau de notre industrie nationale qu’est la SORAZ.

SORAZ, l’énergie de l’émergence.

Bonne année 2018 à tous.

À propos de l'Auteur

Source : SORAZ

À propos Administrateur

4 plusieurs commentaires

  1. On doit dire merci à baba Tandja

  2. cet article nous permettra a coup sur d’éviter cette fois ci les divergences sur la communication de la première maintenance concernant le stock de sécurité et les approvisionnements

  3. k cette maintenance soit une réussite. souhaitons aux workers de la SORAZ bonne année 2018 et bien de choses à leurs familles et au Niger tout entier.

  4. ah oui ! toute usine a besoin d’être maintenue pour mieux produire. c’est tout à fait normal, cela servira à rendre l’outil de raffinage plus performant et en bonne santé. Alors bonne chance à ce joyau national et je profite pour rappeler à nos travailleurs la nécessité de bien suivre l’encadrement pour comprendre cette technologie et maitriser la raffinerie.

    chers nigériens travaillons fort comme les autres peuples pour se développer!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.