Accueil / ACTUALITE / Soudan: Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum…

Soudan: Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum…

Une semaine jour pour jour après sa destitution, l’ex-président Omar Hassan el-Béchir a été transféré mardi 16 avril au soir à la prison de Kober, dans le nord de Khartoum.

Il n’y a pour le moment aucune annonce officielle, mais selon des témoins cités par l’AFP, de nombreux soldats sont déployés autour de la prison de Kober, ce mercredi 17 avril.

Le symbole est d’autant plus fort que cette prison a une réputation sinistre : c’est la grande prison du régime où sont incarcérés les prisonniers politiques. Les détenus appellent leurs cellules des « cages », dorment à même le sol et vivent sous l’emprise de gardiens peu regardants sur les droits de l’Homme.

On imagine qu’Omar el-Béchir bénéficie de conditions de détentions aménagées, mais reste que ce transfert, s’il est confirmé, répond à ce que réclament les manifestants depuis plus de quatre mois.

Les opposants veulent que l’ex-président soudanais, resté 30 ans au pouvoir, soit jugé. Et pas maintenu à l’abri dans une résidence surveillée, comme c’était le cas la semaine précédente. Ni en exil au Qatar ou aux Émirats arabes unis, comme le craignaient des rumeurs reprises par la presse soudanaise dans la semaine.

Cette incarcération est significative, aussi, parce qu’elle ouvre la voie à un transfert vers la cour pénale internationale. L’ancien chef d’État est en effet sous le coup de deux mandats d’arrêt pour « crimes contre l’humanité » et « crimes de génocide » commis au Darfour, après la répression d’un soulèvement en 2003, qui aurait fait 300 000 morts.

Le Conseil militaire a toujours l’ensemble des pouvoirs

Le conseil militaire, nouvellement au pouvoir, avait dans un premier temps exclu de le livrer à la justice internationale. Mais le ton change depuis le 15 avril. Un général a notamment affirmé que la décision serait prise par le futur gouvernement et non par le conseil militaire. Mardi, le chef du Conseil militaire a également limogé le procureur général, Omer Ahmed Mohamed, une autre demande des manifestants.

« Le signe », pour un leader de la contestation, « que le pouvoir militaire commence à accéder aux demandes de la population sur des questions compliquées ». Même si tout cela reste encore très hypothétique, puisque le Conseil militaire concentre toujours tous les pouvoirs dans le pays.

Des milliers de personnes sont donc toujours rassemblées devant le quartier général de l’armée et continuent de demander le transfert immédiat du pouvoir à un gouvernement civil et la dissolution de ce conseil militaire.

Par RFI

À propos Administrateur

10 plusieurs commentaires

  1. ledernierharouna

    karchan -allewa-kassa.un jour on est chasseur ;un jour on est la biche;triste fin

  2. une très bonne fin pour celui qui a à son compte des centaines de milliers de
    morts.

    • GASKYA SAÏ ALLAH

      N’oublie pas « dansoudania » qu’OMAR EL BECHIR est unj humain comme toi, moi et les autres. Quelle que soit la témérité d’un Président de la République en général et celui du SOUDAN en particulier, Omar El Béchir ne peut à sa seule capacité, réussir à contrôler l’ensemble de ce grand pays d’Afrique. Partant de la petite échelle humaine, si l’homme pouvait contrôler sa propre famille sans la participation d’une bonne partie des membres, aujourd’hui, nous ne serons âs sur la plage de Tamtaminfo à en débattre car chacun et nous tous serions démocratiquement assez mâtures pour nous prendre nous-mêmes en charge afin que des erreurs ne se glissent dans nos affaires générales et particulières.
      À moins d’être malveillant, perfide et hypocrite – ce genre d’individus qui savent bien le nid de la vérité et refusent de l’indiquer à la compréhension des autres – il est nécessaire de savoir que les américains ne croiront jamais aux arguments de ceux qui pensent qu’un Président de la République serait seul responsable des actes nuisibles posés sur son peuple et dans son territoire. Raison? Si les américains peuvent accuser un Dirigeant d’une nation de faillir à sa responsabilité; comment leur est-il arrivé l’ignoble crime d’un 11 Septembre malgré leur puissance militaro-administrative et économique, sans qu’ils n’en soient capables d’intercepter et détruire l’acte causal? Quelque part en Syrie de Bachar El Assad, l’on pense tout en lui endossant les crimes commis pareillement à ce qui fut du cas de défunt irakien qui ne constituent pas des géants hypertélescopes pour tout surveiller quand il ne leur faille pas se terrer dans de bunkers afin de se protéger des malveillances des plus puissants – ceux-là mêmes qui pouvaient poser tous les actes criminels sur leurs peuples afin de parvenir aux finalités escomptées. Sais-tu que c’est au cours de combat contre l’ennemi qu’un plus nuisible ennemi pointe son arme sur un de leur contingent et tire pour le tuer? Et c’est un accident comme l’indéchiffrable Affaire « KENNEDY aux États Unis d’Amérique ou d’IBRAHIM BARÉ MAÏNASSARA au Niger ». Donc, c’est te dire cher « Dansoudania », qu’il est simple chez les franc-maçons de tuer son chien, il suffit de l’accuser de rage. Et, quand leurs médias plébiscitent un dirigeant de nation surtout africain; certes, ce dernier joue leur jeu au détriment de son peuple d’où, nous ne cessons pas de rendre Grâce et Remerciements à Allah (swt) de nous avoir désigné et faire élire SEM le Président Issoufou Mahamadou qui nous dirige en guidant le peuple nigérien vers l’heureuse destination pour un développement inclusif et durable. Qu’Allah (swt) guide nos esprits vers la sagesse.

  3. une très bonne fin pour celui qui a son compte des centaines de milliers de
    mort.

  4. ADILA YAR TASSAOUA & Le Subconscient de Hankourawa

    Un grand Compagnon du Saint Prophète Mohamed (rsaws) rendit visite à Abou Houreira alors Gouverneur d’Égypte qu’il trouva dans un luxe extraordinaire pendant qu’Abou Moussa Al Ach’ar Gouverneur de la riche, glorieuse et puissante Syrie, vivait du prix de vente des cordes qu’il tressait en conservant 1/3 pour acheter les fibres des prochaines livraisons de cordes, 1/3 donné en aumône aux nécessiteux et le dernier 1/3 pour ses besoins; alors, Abou Moussa Al Ach’ar dira à Abou Houreira:
    – Mon frère en Islam, sache que le lait des mamelles du pouvoir est doucereusement succulent mais, TRÈS AMER QUAND ON EN EST SEVRÉ Sache alors bien servir le peuple et sois disponible à tous ceux qui sont placés sous ton autorité »

    Là où les bons et sincères serviteurs d’Allah (swt) sont poussés à l’oubli de ce qui fut, la méconnaissance de ce qui est et l’incertitude de qui sera; c’est quand des personnalité de la stature du défunt Guide libyen disposé à ouvrir un compte bancaire au fœtus dans les entrailles de la mère et une fois venu au monde, le bébé se trouve avec les moyens nécessaires à son existence jusqu’à sa mort au point, s’il tombe malade, c’est souvent l’occasion aux médecins partout au monde de le prendre directement en charge car quelle que les honoraires car le règlement par le citoyen libyen est sans conteste. Mais, par la kadaffphobie du Sarcophage français; ce guide s’est trouvé livré aux mains des sans foi ni loi qui le tuèrent comme un loup dévastateur des troupeaux dans leur enclos!
    De qui, par qui et pour qui attribuer cette sanguinaire, antisociale attitude qui force les gens à douter pour reconnaitre les plus sûrs, bons nobles guides des sociétés humaines, peuples, communautés ou nations quand les méchants dictateurs sanguinaires sont traités comme des saints hommes par les médias pour convaincre la masse populaire d’aller dans le sens voulu par les décideurs du monde!
    Voyez comment tous les Prophètes, Messagers et les saints serviteurs d’Allah (swt) sont maltraités, mépris et souvent assassiner pour avoir honnêtement aimé leurs peuples. Si le défunt guide libyen ou le regretté humaniste feu Ahmed sékou Touré de la Guinée Conakry n’eurent jamais été bons à l’égard de leurs peuples respectifs quand le fuyard chassé par les bottes de la rue au pays des hommes intègres ou d’autres alimentateurs des groupes terroristes sont considérés d’excellents serviteurs; de qui et pour qui en ont-ils été bons? Certainement, les bons sont bons pour cultiver leur vie future parce qu’ils sont croyants à Dieu Allah (swt) Seigneur Majestueux quand les mauvais sanguinaires dictateurs sont des serviteurs de l’Esprit du Mal – de Satan l’ennemi déclaré des enfants d’Adam, donc de l’humanité.
    Notre Maitre nous convainquit des tromperie établies les Maitres du Monde qui usent de toutes les ruses et prostitutions pour installer des pires monstres au pouvoir afin de les servir quand ils font tout pour détrôner les bons serviteurs d’Allah (swt) et de leurs peuples quand celui-ci ne jouent pas leurs jeux.
    NOUS NIGERIENS, REMERCIONS ALLAH (swt) DE NOUS AVOIR DÉSIGNÉ SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU QUI A SU ALLIER SA FOI EN DIEU ET L’AMOUR DE SON PEUPLE TOUT EN SUIVANT SANS FAILLE, LE RYTHME DES PAS DES AUTRES AFIN DE MAINTENIR L’ÉQUILIBRE PATENT DE LA VIE DES INNOCENTS CITOYENS.

    Qu’Allah (swt) fasse que son élève à l’École de la Démocratie Citoyenne au Niger, son camarade de tous les fronts de combat démocratique, son successeur pour la prochaine élection présidentielle de 2021, disons, SEM Bazoum Mohamed au compte du PNDS Tarayya soit aussi bon autrement meilleur sinon excellent pour ne pas dire Efficient conducteur du Niger et son peuple vers la parfait développement épanouissant.

  5. y faut savoir quitter les choses avant qu elle ne vous quitte

  6. DOUNIYA KENAN !!!

  7. Un jour tu es chasseur..un autre jour tu es là biche …pour paraphraser Mr BONKANO.

    Pour dire tout a une fin ……

    • Eh oui. Seul le pouvoir divin de Allah est infini. Ceux qui aujourd´hui maltraitent leurs semblables, volent pillent, divisent doivent savoir que tout a une fin et ils finiront comme ils ont vecu.

  8. banana republic

    Excellente fin pour un dictateur.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.