Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / Suite de l’affaire CAIMAGATES : Le prévenu déféré à la prison civile de Say…

Suite de l’affaire CAIMAGATES : Le prévenu déféré à la prison civile de Say…

Hier nous vous informions de l’interpellation du DG de la Caima, M. Maizama Gaya. Aux dernières nouvelles, celui-ci vient d’être transfére  à la prison civile de Say.
Il faut noter que la procédure concerne plusieurs autres complices soupçonnés d’avoir participé à la commission de ces infractions (sous réserve des résultats de l’enquête).

Pour rappel Maizama Gaya est soupçonné de délits d’initié pour être en même temps le fournisseur et l’acheteur d’engrais dans une opération d’achat d’engrais de 7 milliards de FCFA.

En attendant l’issue de l’instruction, il faut juste rappeler, et ce à juste titre, que ce travail titanesque d’enquêtes a été conduit par la Halcia en seulement 11 jours.

Ceci dénote si besoin en est, de la volonté du responsable de la Halcia, M. Gousmane Abdourahamane à conduire, sur instructions  fermes du Président de la République, M. Issoufou Mahamadou, la fulgurante opération d’assainissement de la gestion de la chose publique.

Les plus sceptiques doivent y trouver de l’intérêt à accorder car il y en a désormais un fait et une preuve qui y attestent !

Le Chef de l’État a fait une promesse pour le mois de janvier, et déjà le deuxième jour de ce mois, premier jour ouvrable car le premier du jour étant férié, l’acte est joint à la parole.

Il ne peut y avoir de la bonne gouvernance si les citoyens eux-mêmes, par bienveillance, pitié ou charité ou même parenté, prennent partie pour les personnes mises en cause.

Laissez, en principe, libre cours au juge afin qu’il fasse son travail. Au Niger, il est facile de croiser des opinions contradictoires en elles-mêmes : vouloir une chose ( assainissement) et son contraire en même temps ( protection ou sympathie aux prévenus) !

On ne peut aussi vouloir le beurre, l’argent du beurre et la bergère toute entière.

La question de la bonne gouvernance n’est pas une option mais une condition sine-qua non pour amorcer et renforcer le développement de ce pays.

Il y va de l’intérêt de cette génération et de celui de la génération future !

Les partisans de la spoliation impunie des deniers publics, votre heure a sonné !

Nous y reviendrons !

À propos de l'Auteur

Namalka Bozari (Tam-tam Info News)

À propos Administrateur

21 plusieurs commentaires

  1. même pipe même tabac, soyons sincère et arrêtons de suivre les politiciens de tamtam info aux commentaires chacun a un penchant politique ou de clan, laissons la « juste » s’en occupé il va s’expliquer et les choses seront clarifier.

  2. Il aurait commencer par Bazoum et les passports diplomatique d’abord
    puis par Hassoumi Masaoudou et les 200 milliards d’uranuim
    Kassoum et l’affaire maurie de Maradi
    et….

  3. Affaire CAIMA :

    Les vrais contours d un dossier à caractère de complot politique à l encontre du DG Maizama gaya

    Nous l avions annoncé hier que certains confrères ont fait état d un détournement de 7 milliards de franc CFA par le sieur Maizama gaya l actuel DG de la centrale d approvisionnement la CAIMA.
    En réalité il n en est rien , l intéressé n a pas détourné cette somme , mais il s agit bel et bien de 6 milliards de franc CFA pour l achat des engrais.
    De quoi s agit il? Nous allons prendre étape par étape pour permettre à l opinion nationale et internationale d
    être mieux édifiée et d avoir la vraie version de cette affaire que certains de nos confrères pensaient mettre à nu par leurs propres investigations.
    Ce qui est faux il s agit d une stratégie de certains agents de la boîte qui leur ont fourni ces documents pour pouvoir discréditer le DG Maizama gaya en complicité avec certains opérateurs économiques et hommes politiques mécontents des réformes entreprises par ce dernier à la CAIMA. Au début de cette affaire certains confrères ont fait cas d une inspection d état à la CAIMA ce qui est faux et archi faux il s agit oui d une inspection d état ou d une enquête administrative sur l acquisition en 2017 sur les entrants concernant le ministère de l agriculture donc de la CAIMA , de la direction de la protection des végétataux de la DG A et de plusieurs projets sous tutelle du dit ministère qui interviennent dans l acquisition des intrants au profit de nos populations.
    Alors maintenant pourquoi uniquement la CAIMA ? Le DG Maizama gaya gène qui ? , les cadres de la CAIMA , les fournisseurs où certains hommes politiques ?
    Par rapport à ce marché de 2000 tonnes d engrais ce n est pas un marché de gré à gré mais d une entente directe autorisée par le code de marché nigérien.
    Au départ c était A tlantique banque et la Bagri qui ont été saisies pour cette opération , elles ont tout simplement refusé de la garantir car disent elles ! Elles n ont pas confiance à l État suivez bien mon regard et Orabank une fois saisi a garanti celle ci à 100% .
    Certains esprits mal intentionnés après la réussite de cette opération disent le contraire et parlent d un transfert de la somme de six milliards de ces deux banques indiquées ci haut pour Orabank qu ils qualifient les responsables d appartenir au
    principal parti de l opposition politique nigérienne.
    Certes le marché existe avec l office chérifien de phosphate , mais au Niger ses six milliards ne peuvent permettre que d acquérir 12_000 tonnes au maximum avec les fournisseurs nigériens et jamais dans l histoire de la CAIMA l on peut vérifier s il y a eu une telle commande si importante de cet ordre et d une importante quantité.
    Cette opération n est elle pas approuvée par le gouvernement nigérien , par la commission développement rural et la commission des finances de l assemblée nationale ?
    Dans cette affaire comme on le voit aisément il s agit ni plus ni moins de la part de nos confrères d un chantage au départ qui a mal fonctionné et d un complot politique.
    Cette opération a permis de mettre à nu le comportement de certains opérateurs économiques véreux qui grugent en longueur de journée l état du Niger à partir de telles commandes qu ils exécutent à leurs propres grès.
    Aujourd’hui cette opération a permis à l état de voir clair combien le sac d engrais coûte à l extérieur et combien il est facturé au Niger , elle a aussi permis à l état nigérien de faire une économie de 5 milliards de franc CFA par rapport à cette commande.
    C est comme ça
    que l état nigérien jette de l argent par la fenêtre.
    Après 25 ans dans le système des nations unies Maizama gaya était député et avait eu à présidé la commission des finances de 2011 à 2016 avec abnégation.
    Voici en résumé avant de revenir plus en détails quelques contours de cette affaire dite celle de la CAIMA un détournement de 7 milliards par le DG Maizama gaya.
    Enfin le bon journaliste est celui qui vérifie les informations avec des sources sûres et non du sensationnelles .
    Au niger nous avons beaucoup d acquis il y a eu la déclaration de la montagne de la table signée le 30 novembre 2011 par le président de la république Issoufou Mahamadou qui avait souscrit à l engagement d abolir les lois sur la diffamation et l injure en Afrique.
    Le Niger avait alors dépénalisé le délit par voie de presse autrement dit lesfaites journalistes ne vont plus en prison pour les fautes commises dans l exercice de leur profession ..Aujourd’hui le niger souffre encore de l irresponsabilité de certains journalistes .
    L etat de la liberté de la presse peut s améliorer davantage car l intérêt pour nous acteurs des médias est de nous pencher tous ensemble avec les différents partenaires pour trouver les voies et moyens qui nous permettent d harmoniser nos rapports en faisant en sorte que chacun puisse jouer son rôle et en toute responsabilité pour la promotion de la liberté de la presse au Niger.

    Nous y reviendrons.
    Affaire donc à suivre !

    Djibrill NASSAMOU directeur de publication du journal l expression

  4. PROCUREUR SOIT JUSTE CAR CE BAS MONDE EST FINISSANT ET LA PLACE QUE TU OCCUPES LE SERA AUSSI ET TU DIEU T’ATTENDS

  5. IL FAUT FAIRE L INVENTAIRE DE SES BIENS…TOUS SES BIENS MEUBLES IMMEUBLES ET COMPTES BANCAIRES A L INTERIEUR COMME A L EXTERIEUR DU PAYS POUR LES PORTER A LA CONNAISSANCE DU GRAND PUBLIC ENSUITE LUI DONNER LA CHANCE DE JUSTIFIER LEUR ACQUISITION AFIN DE SAVOIR CE QUI LUI APPARTIENT EFFECTIVEMENT ET CE QUI DOIT LUI ETRE RETIRE AU PROFIT DU TRESOR NATIONAL.
    AUTREMENT SI CETTE SITUATION EST TRAITEE DANS L OPACITE LES BIENS ILLICITEMENT ACQUIS VONT ETRE CLANDESTINEMENT TRANSFERES VERS DES NOUVEAUX ACQUEREURS ILLEGAUX MAIS SI LES BIENS SONT PUBLIES LES RISQUES DE DETOURNEMENT SERONT REDUITS.
    AINSI CETTE PROCEDURE PEUT ETRE APPLIQUEE SUR TOUTES LES RICHESSES IDENTIFIEES.

  6. PROCUREUR SACHES QUE SEUL DIEU EST ÉTERNEL
    LE PROCUREUR SE SAISI DES DOSSIERS SUR MESURES.

    PROCUREUR TU RENDRAS COMPTE DEVANT DIEU DE TES FAVORITISMES DANS LES SÉLECTIONS DE TES DOSSIERS

    DIEU TE VOIT ET IL VA TE PUNIR

  7. JUSTE MAIS GURI EST DANS UNE LOGIQUE DE REMPLISSAGE DES POCHES ET ENRICHISSEMENTS ILLICITES. MARIS FILLES FEMMES MINISTRES. FILS ET FRERES DGA GENERAL CHEF D’ETAT MAJOR ETC COMPLOTS MENSONGES ETC
    TOP DE GATES ET SANS SANCTIONS

    QUE DIEU SAUVE LE NIGER

  8. Il n’y a plus rien a attendre de mahamdou issoufou. Ce qu’il n’a pas empecher ou fait avant sa fameuse reelection, ce ne sera pas aujourd’hui qu’il le fera. Mahamdou issoufou a fait un choix claire, celui de sa famille et de sa clientele politique en lieu et place du Niger et de son peuple. Sa trahison n’a d’egal que son incapacite averee a gerer l’etat du niger pour le bien de tous. Attendons juste la fin de cette triste et malheureuse parenthese de issoufou pour esperer repartir sur un autre pied esperons le meilleur.

    • Avec lui tu ne touches pas les « Oummani », les « Boulama », les « Kane » Foumakoye et les gens de Tahoua. Mais tu peux même insulter le 1er ministre et rester dans le cercle (Jackou)

      • c’est vrai,ce pathétique.le secretaire executif de l’agence de regulation des marchés publics fait ce qui veut aussi.si Halcia est garçon,il faut aller enqueter la bas.

  9. Je cite : « La question de la bonne gouvernance n’est pas une option mais une condition sine-qua non pour amorcer et renforcer le développement de ce pays.

    Il y va de l’intérêt de cette génération et de celui de la génération future ! »

    Vous savez tamtam infos, comme je l’avais dit à maintes reprises sur cette plate forme, il faut dépasser le stade des discours politiques toujours bon à entendre. Le PR doit mettre fin à la gabégie, au détournements de l’argent du contribuables (les pauvres citoyens), aux derniers publics, à l’enrichissement illicite de tout genre. C’est ça à mon humble avis la véritable philosophie de la Renaissance acte 2, la renaissance culturelle. La reddition des comptes dans toutes les structures de l’Etat, au niveau central et décentralisé.
    Mais si les gens pensent que l’Etat est une vache laitière où chacun et chacune doit puiser le maximum d’avantages, le pays n’ira nulle part et le développement tant attendu n’arriverait jamais et le pays continuerait à occuper toujours le dernier rang.
    Le changement commence par le haut de l’échelle et de la pyramide.
    Si l’Etat veut un changement de mentalité veritable, il doit commencer par lui même d’abord…

    • il doit commencer par lui meme, en stoppant de financer les activites multiples et sans interet de ses epouses , reduire egalement ses deplacements multiples et sans interet pour le Niger
      si chaque dirigeant se permettait de financer avec l argent public les mouvements de son /ses epouses il resterait quoi dans la caisse?
      c est bon d arreter les proches pour donner l exemple mais ca serait encore mieux s`il appliquait cela a tout le monde

  10. GASKIA NE

    EN TOUT SI ON REGARDE TOUTES SES AFFAIRES. ON EST EN DROIT DE SE DEMANDER EST CE QUE MAHAMADOU ISSIFOU ALIAS CHARLIE INTERNATIONAL EST AUSSI COUPABLE ET COMPLICE

  11. IM fait seulement du cirque. Les bas zoom qui ont détourné des milliards, il est conscient de ça mais il n’ose même pas rêver à plus forte raison penser à les arrêter car tout le monde que si Charlie a seulement 30% du pouvoir et le reste est exercé par ses acolytes. C’est seulement avec Hama qu’il sort ses griffes et on sait la raison non dite. Qu’il aille à Say, on le relâchera d’ici peu. Depuis qu’il est au pouvoir, vous avez vu une seule personne de son fief inquiété ? Non. Les gens qui croupissent pour le faux coup d’état, alors que le monde sait que c’est un montage grotesque comme le film kankamba

  12. Où sont ceux qui disent ce parce que il fait bien son travail ou bien ce parce qu’il a touché aux intouchables. Cette situation a beaucoup affecté les agents de la CAIMA qui jusqu’à présent n’ont pas eu le salaire de mois de décembre.

  13. TOH

    MAIS C(EST GURISTE IL VA A SAY TOUT JUSTE LE TEMPS DE CALMER L’AFFAIRE IL SERA LIBERE ET PROMU CONSEILLER AVEC RANG DE MINISTRE D’ETAT A L PRESIDENCE.

    ON ATTEND DE VOIR

  14. La lutte sincère contre la corruption, l’impunité et la promotion de la bonne gouvernance sont les seuls gages du développement et de la prévention du terrorisme sous toutes ses formes. Secouez les palétuviers et vous verrez remplir le Trésor public, c’est tout simple ! Bon vent Monsieur le Président ! C’est tout ce que le peuple vous demande : l’aider à recouvrer ses biens !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.