Accueil / ACTUALITE / Table ronde de mobilisation de ressources pour le Projet «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel» (SWEDD): Pour une autonomisation effective des femmes et des adolescents…

Table ronde de mobilisation de ressources pour le Projet «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel» (SWEDD): Pour une autonomisation effective des femmes et des adolescents…

Le Président de la République, chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou a présidé ce matin, la cérémonie d’ouverture de la table ronde de mobilisation de ressources pour le Projet «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel» – « Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend» (SWEDD).

L’objectif général du SWEDD est d’améliorer l’autonomie des femmes et des adolescentes, leur accès aux services de qualité en matière de santé maternelle et infantile, et de planification familiale. Il œuvre également à la réduction des inégalités entre les sexes dans le Sahel.

C’est la Banque mondiale, le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) qui accompagnent sept pays du Sahel (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) dans l’opérationnalisation du Projet «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel» – « Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend» (SWEDD).

Le SWEDD s’articule autour de trois composantes principales entre autres, générer une demande pour les services et produits de santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle (SRMNIN) en favorisant le changement social et comportemental, et l’autonomisation des femmes et des adolescents; renforcer les capacités régionales pour la mise à disposition de produits de SRMNIN, la formation et le déploiement de personnel sanitaire qualifié; et renforcer le plaidoyer et la concertation de haut niveau menés dans le cadre du projet et les capacités pour l’élaboration des politiques et la mise en œuvre du projet.

Lancé le 02 novembre 2015, le SWEDD a réalisé en quelques années des progrès remarquables dans la mise en œuvre programmatique et financière. Ces résultats encourageants sont à l’origine de la demande d’extension du projet des six pays ; des demandes motivées, notamment, par l’impact positif des interventions sur les questions de paix et de sécurité. Cependant, l’extension programmatique requiert davantage d’investissements. Il est donc essentiel que les pays consolident et intensifient les partenariats tant au plan national qu’international.

A cela, il faut noter la volonté exprimée par les Etats et la communauté internationale de voir le SWEDD renforcé et étendu à l’ensemble des 11 pays du Sahel et au-delà. L’objectif principal de la table ronde de Niamey qui se tient en marge de la Conférence au Sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine et cela en présence de plusieurs premières Dames est de mobiliser des contributions de la part du secteur privé et des partenaires bilatéraux et multilatéraux pour le financement des initiatives en faveur de l’autonomisation de la femme.

Il s’agira également d’identifier des mécanismes pour une meilleure articulation des investissements autour des questions d’autonomisation des femmes et dividende démographique; de recueillir les intérêts des partenaires techniques et financiers pour le co-financement d’activités ; de recueillir les promesses de contribution financière ou matérielle faites par les partenaires techniques ; de confirmer les promesses d’assistance technique et matérielle auprès des partenaires ; de susciter l’engagement des partenaires sur une feuille de route pour la mise en œuvre des points précédents.

Au cours de cette table ronde régionale, les impacts et résultats de la première phase du SWEDD seront mis en exergue ainsi que le besoin de financement de la seconde phase du projet pour le passage à l’échelle des avancements et des réussites réalisées.

Notons que les participants ont suivi avec intérêt le Mot de bienvenue de la Ministre de la Population du Niger, le Mot de l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS) le Mot de la Banque mondiale Mot du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) , le Mot du Secteur Privé, le  Discours de la Présidente du Comité régional de pilotage du SWEDD et l’allocution d’ouverture de son Excellence le Président de la République du Niger, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou.

Nous y reviendrons

Par Tamtaminfo News

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. Félicitations aux organisateurs de cette table ronde dont l’importance n’est plus à démontrer.
    Bonne chance et bonne continuation pour le développement socioéconomique de nos pays.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.