L’école nigérienne en péril !!!

L’école nigérienne en péril !!!

Messagepar Samy » Mer Nov 30, 2011 9:53 am

Bonjour,

Avant de rentrer dans le vif du sujet permettez-moi de dénoncer le silence coupable de nos amis forumistes comme boukari, citoyen responsable, KK, Termit, Soufiani, et les autres face à la décente aux enfers de l’école nigérien. Même Tamtaminfo semble adopter la même attitude. S’il y a un sujet d’actualité qui devrait être au centre des débats et des médias, c’est bel et bien celui-là, au lieu de nous servir des diatribes politiques et partisanes inutiles.

Conformément à la loi internationale des droits humains, les États parties ont des obligations spécifiques de respecter, protéger, promouvoir et accomplir les droits reconnus dans les traités. Ils doivent également prendre les mesures nécessaires pour garantir les droits établis par les traités des droits humains dont le droit à l’éducation entre autres. Mais, en dépit des multiples promesses contenues dans le programme de campagne électoraliste d'IM et dans la DPG de Brigi, le gouvernement des roséens s’engage dans le labyrinthe de la mal gouvernance en léguant aux calendes grecques la satisfaction des besoins fondamentaux de nos vaillantes populations et les aspirations au développement, au profit du partage, de la politique politicienne, de l'amateurisme et de l'inertie.

En effet, depuis les régimes irresponsables de la décrispation et celui de l’AFC, l’école nigérienne n’a pas connu un tel niveau d’incertitude et de déliquescence. Par son amateurisme, le régime actuel a dégarni les établissements scolaires en enseignants craie en main pour les nommer à des postes politiques et de l’administration territoriale. On se permet même de créer de nouveaux postes techniques comme les Directeurs Départementaux de l’Education devant coiffer les inspecteurs classiques du secondaire, de Base 1, du Franco-arabe et de l’alphabétisation ; avec tout ce que cela comporte comme conséquences néfastes sur l’efficacité et l’efficience de l’administration scolaire. Aujourd’hui, il est fréquent de rencontrer des établissements entiers ne disposant pas du tiers ou de la moitié de l’effectif d’enseignants requis et les profs de Maths et de physique-chimie font défaut dans l’écrasante majorité des collèges et lycées de ce pays. Sans oublier que pendant le régime mafieux de la transition et même après, les roséens et leurs alliés militaro-civiles s'étaient permis de créer des CEG et CES à tord et à travers pour contenter leur électorat, sans pour autant planifier leur dotation en enseignants. D'ailleurs, d'aucuns ironisent pour dire que les roséens ont poussé la désinvolture tellement loin qu'ils se sont permis de créer un CEG au hameau de culture de Dan Daji où naquit Issoufou MAHAMADOU. Le plus grave est que l’administration scolaire, à tous les niveaux, brille par son irresponsabilité et son incompétence à résoudre les problèmes de l’éducation. Où sont passés les « intellectuels-vedettes » des bidasses de la transition, comme ces improductifs enseignant-chercheurs roséens qui promettaient monts et merveilles et qui défendaient mordicus l'indéfendable. Où sont passées les Bazoum, Massaoudou, Alkache Alhada, Alhousseini, Sidibé CDTN, et autres OSC satellites. Lorsque je disais que les roséens causent plus qu'ils n'agissent, c'est en connaissance de cause et les faits ne font que confirmer cette triste réalité.

Bref, le premier gouvernement de la 7ème République s’est enlisé et il n’est plus en mesure d’accomplir sa mission. Sous d’autres cieux, IM et son équipe devrait tirer les conclusions qui s'imposent et opter pour le Hara Kiri, comme au temps des valeureux samouraï. Les roséens pourraient peut être me taxer d’incitation au suicide, mais qu’ils comprennent que trop c’est trop, car la déconfiture actuelle de notre système éducatif mettrait en rogne le plus flegmatique des grands moines bouddhistes du temple de Shaolin. :evil: :twisted: :evil:
Samy
 
Messages: 0
Inscrit le: Jeu Mai 13, 2010 8:51 am

Re: L’école nigérienne en péril !!!

Messagepar Koskoryma » Ven Déc 02, 2011 5:25 am

Samy, sur certains points tu n'as pas tort, même si je déplore les termes que tu utilises. (qu'appelles-tu un roséen au fait?)

Mais permets-moi de te demander si la descente aux enfers de l''école nigérienne a commencé aujourd'hui.
Le plus grand ennemi de l'école nigérienne est Tandja Mamadou, qui a eu le culot de réunir des étudiants nigériens à l'étranger pour leur dire que le Niger n'a pas besoin de "dogon ilimi" (études poussées) et qu'ils feraient mieux de rentrer travailler la terre.
C'est sous le règne de Tandja que la double vacation s'est installée comme allant de soit (avec des classes au final aussi surchagées qu'avant la double vacation!), c'est sous Tandja qu'on a commencé à voir les recalés du BEPC devenir "enseignants" dans les écoles primaires.

Pour sûr, le Niger ne risque pas de devenir une nation de "dogon ilimi" avant longtemps, et ceci grâce aux efforts de Tandja!

D'un autre côté, je suis tout à fait d'accord, le PNDS a beau être un parti d'enseignants, il faut sortir de la logique de partage de gâteau, et maintenir les profs, surtout les bons, là où ils doivent être: sur l'estrade! Le Niger n'a aucun intérêt à être dirigé par des enseignants, cf ce qu'il s'est passé sous Gbagbo avec les refondateurs-exprofesseurs-millliardaires du régime.

Issoufou aurait été plus avisé de revaloriser la fonction d'enseignant, en augmentant par exemple le salaire de toute la profession et en améliorant les conditions de formation.
Tandja doit répondre de ses actes. Plus jamais ça!
Démocrate - Républicaine - Laïque - Citoyenne

Twitter.
Facebook.


Pour tout problème d'activation de compte, envoyez-moi un message précisant votre pseudo à l'adresse koskoryma"arobase"hotmail.fr
Koskoryma
Site Admin
 
Messages: 0
Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 10:01 am

Re: L’école nigérienne en péril !!!

Messagepar Termit » Ven Déc 02, 2011 9:37 am

L'état de l'école nigérienne n'est pas nouveau dans ce forum. Le Niger actuel est un concentré de problèmes irrésolus : détournement, impunité, passe-droits, famines, radioactivité, manque de courage politique...
Le plus grand ennemi de l'école nigérienne est Tandja Mamadou,

Seul bémol, les ennemis de cette Ecole, existaient depuis plus de 30 ans.
:arrow: Sans remonter aux époques anté-déluviennes, le régime de Kountché a pris l'école en grippe : les grèves de 76, 83... en attestent. On comptait au compte-goutte, les étudiants qui poursuivaient leur formation de 3è cycle. Tout le monde est cantonné à la licence ou au mieux à la maitrise. D'ailleurs, certains département de l'unique université n'ont même pas de formations de maitrise qui se faisaient à Dakar, Abidjan, Ouaga...
Combien de CEG ont été créés sous ce régime ? Certaines grandes villes comme Zinder, Maradi n'ont qu'un CEG jusqu'à la fin des années 80. Tout se concentrait à Niamey.
:arrow: L'école nigérienne a été disloquée avec les programmes d'ajustement du FMI. Secteur non productif, l'Ecole n'est plus la priorité. On construisit des écoles en paillotes pour pallier au manque de financement. La courbe des effectifs scolaires n'a pas suivi l'effectif des enseignants bien formés
Certains dirigeants qui ont une sainte horreur de l'Ecole, comme Hama s’engouffrèrent tête baissée en démantelant le peu qui reste. Les bourses sont taris ou octroyées à la tête du client. L'explosion de l'effectif scolaire sous Tandja a créé des situations ubuesques que décrit KK. Les régimes d'AFC, Baré et Wanké n'ont pas fait mieux, au contraire.
Mais reconnaissons au leader du Tazarcé, l'idée des IUT (qui deviendront des universités) à Zinder, Maradi et Tahoua sous les yeux inquiets et désapprobateurs des mandarins de l'université de Niamey (qui n'en voulaient pas de ces nouveautés).
:arrow: Le seul qui peut trouver grace à mes yeux, c'est la période de décrispation de Ali Chaibou qui a permis, sans distinction, aux étudiants de poursuivre leurs études doctorales en Afrique ou en Europe avec une bourse assez conséquente (3 000 FF).
Il faudra repenser toute l'école nigérienne en injectant les moyens nécessaires. Cela supposera des formations professionnalisantes, adaptées aux besoins.
Quelle école propose la pétrochimie au Niger au moment où le pays exploite ses premiers barils ?
Le militant
Termit
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer Juil 22, 2009 1:52 pm

Re: L’école nigérienne en péril !!!

Messagepar Samy » Sam Déc 03, 2011 7:46 am

KK. J'utilise le terme "roséens" pour désigner mes amis du "Guri Dai Dai Lokaci" plus précisément les militants du PNDS Tarayya à cause de la couleur emblématique de leur formation politique : Le Rose. Sans oublier aussi la fleur rose emblématique de certains partis membres de l'international socialiste; même si par ailleurs cette organisation internationale semble de plus en plus tourner le dos aux roséens nigériens, en l’occurrence IM, depuis qu'il a emprunté des chemins tortueux.

Bref, c'est pour dire que l'usage de cet terme n'a rien de péjoratif ou d'insultant. Ok ? Y' a-t-il encore d'autres termes que tu ne gobe pas ?

Pour le reste, je ne reviens pas là-dessus puisque notre ami Termit t'a bien répondu à ce sujet.

Good day
Samy
 
Messages: 0
Inscrit le: Jeu Mai 13, 2010 8:51 am

Re: L’école nigérienne en péril !!!

Messagepar Samy » Dim Déc 04, 2011 6:36 am

Dis donc, Koskoryma : Dois-je comprendre que c’est maintenant que tu remarques ce terme « roséens » ? Ce qui serait surprenant dans la mesure où c’est un terme que j’utilise couramment pour mes amis du « Guri Dai Dai Lokaci, Incha Salou ! ».

Apparemment, l’envieux boukari a presque réussi à te dresser contre le vaillant Samy Todoro. Qu’est-ce qui s’est réellement passé ? Traverses-tu une période assez particulière ? En tout cas, ce revirement d’humeur à mon égard ne me dit rien qui vaille. Ressaisis-toi et ne laisse pas l’impertinent boukari t’influencer.

Pour finir, je te laisse cogiter sur cette citation du valeureux Mao Zedong qui dit : "Il n'est pas difficile à un homme de faire quelques bonnes actions; ce qui est difficile, c'est d'agir bien toute sa vie, sans jamais rien faire de mal".
Samy
 
Messages: 0
Inscrit le: Jeu Mai 13, 2010 8:51 am

Re: L’école nigérienne en péril !!!

Messagepar boukari » Dim Déc 04, 2011 1:26 pm

Bonjour,
Je vois que c'est maintenant que Samy se rend compte de l'état délétère de l'école nigérienne. Nous décrions cet état depuis 2000, d'ailleurs depuis le passage de Hama à la primature. J'ai souffert des mesures sadiques de Hama contre l'école nigérienne qu'il a déchiqueté sous les couleurs du MNSD. C'est encore plus grave de la part de Samy d'avoir fait fit de l'innombrable topics ouverts par Lahiya pour présenter l'état alarmant de notre système éducatif sous le régime de Tanja. Comme KK l'a dit, tanja est allé jusqu'à franchir le rubicon en déclarant son rejet des intellectuels hautement diplômés.
Aujourd'hui, nous souhaitons une restauration du système éducatif détruit par les fossoyeurs de l'école nigérienne. Aucun pays ne peut se développer sans une bon système éducatif, une éducation de qualité et une promotion de l'excellence.
"knowledge in a vicious mind is more harmful that ignorance" I.Khomein
boukari
 
Messages: 0
Inscrit le: Dim Mai 24, 2009 7:23 am

Re: L’école nigérienne en péril !!!

Messagepar Termit » Dim Déc 04, 2011 6:06 pm

Merci Boukari de le préciser ce que j'avais résumé en ce que : Hama était le fossoyeur en chef de l'Ecole nigérienne. Demandez un peu aux étudiants de Haro banda et des étudiants à l'étranger des années 90 et 2000. Bourses coupées, franchises universitaires non respectées, limitations drastiques des thésards... Issoufou de l'opposition en faisait les gorges chaudes(à l'époque) et sur d'autres sujets concernant ce politicien.
Oui, un coup de chapeau à Lahiya (qui nous boude) d'avoir initié ce genre de sujets et tant d'autres.
Le militant
Termit
 
Messages: 0
Inscrit le: Mer Juil 22, 2009 1:52 pm

Re: L’école nigérienne en péril !!!

Messagepar Koskoryma » Lun Déc 05, 2011 4:37 am

Samy, je ne vais pas décortiquer tes messages, mais d'une manière générale, je n'aime pas le ton que tu utilises dans tes posts.
Sache également que je n'ai rien contre personne ici, je m'applique à prendre en compte les idées que les gens exposent. Si boukari dit mardi une chose avec laquelle je suis d'accord, je ne vais pas m'opposer à lui parce que mardi nous n'étions pas d'accord sur un autre sujet.
Par exemple, comment ne pas être d'accord avec ceci?

Aucun pays ne peut se développer sans une bon système éducatif, une éducation de qualité et une promotion de l'excellence.

Essaie de prendre du recul toi aussi, tu verras que ça fait du bien.

A tous,
Je pense que nous sommes tous d'accord pour dire que
1) l'école nigérienne est mal au point.
2) le Niger ne pourra se développer sans une amélioration du système scolaire.

Ceci dit, que faire?
Seriez-vous d'accord pour réfléchir ensemble aux mesures à soumettre à nos députés ou à nos dirigeants pour sauver l'école nigérienne?
Tandja doit répondre de ses actes. Plus jamais ça!
Démocrate - Républicaine - Laïque - Citoyenne

Twitter.
Facebook.


Pour tout problème d'activation de compte, envoyez-moi un message précisant votre pseudo à l'adresse koskoryma"arobase"hotmail.fr
Koskoryma
Site Admin
 
Messages: 0
Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 10:01 am

Re: L’école nigérienne en péril !!!

Messagepar Citoyen responsable » Mar Déc 06, 2011 9:36 am

Le sujet est tres pertinent en effet au regard de ses implications majeures pour l'avenir de la nation. Cependant, toutes discussions au sujet de l'ecole seraient vaines si elles n'est pas situees dans un contexte global d'un pays comme le niger ou tout est a faire ou a refaire. L'ecole nigerienne est malade au meme titre que son agriculture avec ses conequences directes sur les populations, son systeme de sante n'est pas non plus en reste vu la qualite des services publics savamment deteriores au profit des prestations privees a la qualite peu enviable et dont les retombees financieres beneficient aux memes agents de sante, l'hygiene-assainissement-cadre de vie sont plus a plaindre que le reste comme en temoigne la ville de niamey, l'environnement qui se degrade a un rythme inquietant, le sport - culture completement delaisses, etc.... l'ecole nigerienne agonisait depuis le debut des annees 90 ou on en observait les signaux tels que les departs massifs des jeunes nigeriens vers les ecoles privees de la sous region pour fuir la chienlit qui s'installait progressivement dans notre systeme scolaire. Malheureusement, la cause est toujours recherchee au niveau des politiques et des strategies de developpement qui ont echoue ou qui ont fait defaut. Depuis 20 ans la situation ne fait qu'empirer sans un debut de solution en perspective et en l'absence de tout debat serieux et de fond sur la question. Au contraire, la meme classe politique qui a contribue a la destruction de cette ecole continue de jouir du soutien de cette jeunesse d'hier et d'aujourd'hui dont ils ont bouche l'avenir. Je suis des lors tente de croire que le diagnostic de l'ecole n'a pas ete bien pose d'ou les remedes innappropries. Il est temps pour nous de reconsiderer la question de nos mentalites qui sont loin d'etre propice a un developpement harmonieux des individus et de la collectivite. Il faut admettre que la mentalite du nigerien a beaucoup evolue et pas dans le bon sens au point que la culture de l'excellence, du merite et du travail bien fait ont totalement disparu des moeurs faisant place au gout immodere pour la facilite. Si vous questionnez autour de vous, vous verrez que le modele pour les jeunes n'est plus celui la qui a aligne avec distinction des maitrises ou doctorats, ou ce self-made-man qui a cree sa propre entreprise prospere, mais c'est plutot ce gendre de tel homme politique pietons hier et qui roule aujourd'hui en decapotable, ou cet adepte (pas militant) de lumana parti de rien et sans profession connue et qui fait pousser des villas, ou ce porteur de valise de tel chef de parti politique qui collectionne les 4X4, etc. Rappelons nous comment il y'a quelques annees les eleves brillants de tous les etablissements scolaires du pays etaient recompenses par l'etat via des colonies de vacances et autres, ce que je trouvais de motivant et favorable a l'esprit de competition pour les eleves commme pour les parents. Notre jeunesse scolarisee perd ses reperes dans un environnement ou la reussite n'est pas recompensee mais plutot ignoree. Il suffit de voir tous ces jeunes diplomes qui triment a longueur de journee dans les rues pendant que moins instruits occupent des fonctions dont ils n'ont ni les connaissances encore moins l'experience. Il est clair que la politisation a outrance de l'administration nigerienne qui a connu son apogee sous hama amadou a ete devastatrice pour toute la jeunesse nigerienne meritante et par ricochet pour cette ecole qui a du coup cesse d'etre un ressort permettant leur ascension sociale sur la base de leur seul merite. D'un autre cote, le relachement des parents (accables par les quotidiens) dans le suivi scolaire des enfants a aussi serieusement renforce la desaffection des jeunes pour l'ecole. Bref, je reconnais que ceci ne justifie pas a lui seul la deconfiture de notre ecole, mais cette question de mentalite tres souvent occultee dans les diagnostics est a mon sens determinante. Le politique a pour role de donner les orientations, creer les conditions de la marche commune vers l'atteintes des objectifs fixes, mais il nous appartient individuellement de nous assurer que nous faisons ce qu'il faut dans les normes etablies et avec le serieux requis pour y arriver ensemble. Tu as beau balayer ta devanture, si ton voisin n'en fait pas autant tes efforts seront vains. Par exemple, quelle politique d'assainissement garantirait la qualite du cadre de vie des habitants insensibles a la salete qui les entoure et qui vont jusqu'a payer de leur poche des camionettes plein de dechets pour etre deverses devant leur maison. Quelle strategie de lutte contre la pauvrete peut sauver des individus qui choisissent la mendicite comme metier, sous le regard complice de la societe entiere, plutot que l'effort personnel. Vous me direz peut etre qu'ils ont manque des opportunites pour s'en sortir, mais qu'en est il de ces nigeriens qui ont les capacites physiques et mentales de voyager jusqu'au Gabon, Cote d'Ivoire, RDC, .... juste pour aller mendier et non travailler dur comme le font les burkinabes, maliens, senegalais, etc. As far as, nous continuerons a attendre tout de la politique (qui n'a d'ailleurs que trop failli), aussi longtemps que nous continuerons a vivre comme les petits hommes verts vivant isolee du reste de l'univers sans ambition, sans esprit de competition vis avis de nos voisins (qui nous ont rattrape et depasse) et en etant convaincu que celui qui n'avance pas recule, aussi longtemps que nous serons gouvernes par des mystificateurs, des individus peu ou pas cultives, des ignorants, alors l'agonie de l'ecole comme des autres secteurs sociaux continuera encore pour des decennies.
Citoyen responsable
 
Messages: 0
Inscrit le: Jeu Mai 21, 2009 12:07 pm

A quoi servent les diplomes de Mahamadou issoufou?

Messagepar Lahiya » Mar Déc 06, 2011 2:37 pm

Le président Issoufou Mahamadou aime dire qu'il est diplômé:ingénieur,doctorat! il aime aussi dire qu'il est fier d'être écolier et qu'il aide l'école. hélas depuis son arrivée au pouvoir, l'école nigérienne ne fait se dégrader. Le président et son équipe sont incapables de réagir face aux greves répétitives des contractuels! comme si ce n'est pas ce président qui lors de son investiture en avril passé dit se rappelé de son premier jour à l'école primaire d'Illéla! La politique du président semble que l'école publique est seulmement fréquentée par les enfants des pauvres! or les pauvres doivent restés toujours ignorants et naïfs. il ne faut surtout pas l'école publique aient la tranquilité car en ce cas les enfants des pauvres qui sont brillants vont réussir et quand il réussissent ils vont concurencer les enfants des grands: il faut donc prevenir. C'est c'est honteux pour le premier président de la 7è république. Nous sommes désenchantés, nous qui croyons qu'il fera mille et plusieurs fois mieux que le régime des baba tandja qui ont osé dire que "le long savoir" n'est pas utile!
Lahiya
 
Messages: 0
Inscrit le: Mar Nov 17, 2009 12:09 pm

Suivant

Retourner vers Politique, Société, Economie

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités