Home ACTUALITE Vaincre le CCOVID 19 au Niger : un défi à relever à l’unisson, par une prise de conscience collective et une contribution de tous.

Vaincre le CCOVID 19 au Niger : un défi à relever à l’unisson, par une prise de conscience collective et une contribution de tous.

Depuis des temps immémoriaux, l’Humanité a connu des calamités, catastrophes et autres épidémies, les unes plus rudes que les autres. Pour dire la vérité, même s’il y a des ratés dans la gestion de la pandémie liée au Covid 19 au Niger, il n’est pas encore tard pour mieux comprendre et comment s’y prendre:

Parlant des imams et autres dirigeants des écoles coraniques, les sources de revenus se raréfient avec la fermeture provisoire des mosquées. C’est de là qu’est née la mentalité de victimisation qui se base à dessein sur des interprétations aléatoires diversifiées.

Pour que les marabouts acceptent de jouer leur rôle dans cette lutte, il aurait fallu réunir les plus écoutés d’entre eux même à raison de deux par région, élaborer un module de communication (3pages suffisent), traduire le module en langues nationales, donner le temps nécessaire aux imams pour s’en inspirer et en faire une Houtba de vendredi avant la suspension provisoire des prières de vendredi et des autres prières collectives, l’Etat peut procéder de la sorte et cela viendra renforcer ce que les autorités nationales et locales ont déjà fait.

Dans cette Houtba, l’ARGUMENT ESSENTIEL est le suivant : « le Coronavirus est une maladie qui existe réellement, ce n’est pas une invention de l’esprit humain. Imaginez que vous attrapez le Covid 19 dans une mosquée, vous allez contaminer les membres de votre famille qui à leur tour vont contaminer d’autres personnes. Ainsi, s’il vous arrive d’être à l’origine de la contamination des gens, imaginez les dégâts que vous leur aurez engendrés et au-delà à la communauté.

Certaines personnes atteintes guériront, mais certaines autres trépasseront, puis laisseront des orphelins et vous en êtes responsable. Comment allez-vous vous justifier devant ALLAH ». En effet, même le fait de placer sa confiance en Dieu, n’exclut pas la prise des dispositions visant à se protéger d’un danger de mort. En plus, concernant les prières de vendredi, ALLAH (AWJ) a dit : « Oh vous qui avez cru, dès qu’on aura appelé pour la prière du vendredi, dépêchez-vous vers le Zikr d’ALLAH et laissez tout commerce, cela est meilleur pour vous vous si vous le saviez… », ALLAH (AWJ) a posé la condition de l’appel de la prière pour vous y rendre, car IL savait d’avance que des périodes peuvent arriver où même l’appel de la prière sera quasi impossible, par exemple en tant de guerre, de pluies diluviennes avec tempêtes, en temps de famine ou encore en temps d’épidémies où mettre ensemble les personnes contaminées avec celles non contaminées n’est pas conseillé, bref des situations qui empêcheraient aux hommes de se déplacer. ALLAH (AWJ) est certes meilleur Connaisseur de ce que vous faites.

Mais enfin, au vu des ravages que le Corona virus fait dans d’autres pays du monde, au Niger, nous devons dire Dieu merci. De ce point de vue, il faudrait ensuite communiquer les statistiques par pays en termes de nombre de personnes atteintes, nombre de personnes guéries et nombre de décès. Il faut aussi communiquer les statistiques relatives à la récession économiques autant que faire se peut (nombre d’entreprises ayant fermé et les manques à gagner enregistrés).

De l’autre côté, aujourd’hui nombreuses sont les associations islamiques qui ne se reconnaissent pas à travers le Conseil Islamique et l’Association Islamique du Niger, car il y a une question d’intérêt matériel, d’idéologie sectaire et de leadership, par conséquent, il y a lieu de tenir compte de cette pluralité. Il est grand temps de revoir la configuration de ces structures afin que ceux qui parlementent au nom de la religion le fassent d’une même voix.

Le chômage, l’oisiveté et la pauvreté des populations sont autant de facteur qui font du Niger un Etat fragile. Avec cette fragilité, le Niger aura beaucoup de peine à faire passer certains messages surtout quand ces derniers limitent certaines libertés, l’homme étant par nature intrinsèque, un être qui n’aime pas la limitation de ses libertés. Dans tous les cas, face au Covid 19, ce n’est pas en posant des actes d’indiscipline et d’incivisme que nous viendrons à bout de cette pandémie, il faut absolument respecter les consignes de prévention. Tous les manquements seront punis conformément à la loi, par conséquent l’autorité de l’Etat doit prévaloir et sévir.

L’Etat qui est l’incarnation de l’intérêt général, ne faiblit pas, tous les citoyens doivent le comprendre et l’accepter comme tel. « L’Etat, est cette forme d’Association par laquelle chacun s’unissant n’obéit qu’à lui-même et reste aussi libre qu’auparavant ».

FORTS de ces constats, essayons de rattraper ce qui peut l’être, continuons la sensibilisation, ne baissons pas les bras et responsabilisons enfin les chefs des quartiers, les chefs religieux, les chefs traditionnels et n’hésitons pas à injecter quelques moyens financiers, chacun peut le faire (limiter les déplacements, se laver régulièrement les mains avec du savon, acheter, porter et distribuer des bavettes et même des aides alimentaires aux nécessiteux). L’heure est à l’unisson, à la prise de conscience collective et à la contribution de tous.

Je pense bien qu’avec ces stratégies en appui avec celles déjà en cours, nous irons de l’avant et nous vaincrons le Coronavirus au Niger insha ALLAH.

Par M. Massaoudou Ibrahim (Consultant en Gouvernance démocratique, Paix et Stabilité, Niamey Niger).

  1. Mes chers frères et sœurs lecteurs en ligne,

    « RECONNAISSONS CETTE RÉALITÉ EN LA PANDÉMIE PLANÉTAIRE NÉE DU COVID19″ »;

    « RECONNAISSONS L’ULTIME SOUCI DE NOS AUTORITÉS AVEC À LEUR TÊTE S.E.M LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU ACCOMPAGNÉ DU GOUVERNEMENT CONDUIT PAR SE L’INFATIGABLE P.M BRIGI RAFINI ».

    Le CODIV19 est une menace planétaire que beaucoup de citoyens du monde n’ont pas vu venir. Mais, dans son souci de voir le peuple nigérien, son peuple; SEM le Clairvoyant et Prévoyant Président Issoufou Mahamadou a su prévenir la situation avant qu’elle se pointe à l’horizon. C’ÉTAIT LORS DE CERTAINES ET LA PLUPART DE SES INTERVENTIONS AUX GRANDES TRIBUNES MONDIALES SUR LA QUESTION LIÉE AU PUISSANT SOLDAT DE LA NATURE QUE Me ZAKHSKAB DÉSIGNA COMME ÉTANT LE  » C H A N G E M E N T C L I M A T I Q U E « . Rebobinez vos bande et réécouter en revisionnant toutes les interventions du sage Président Issoufou Mahamadou quand il parle en tambourinant et s’appesantant sur deux mots: « Changement Climatique » à Paris, Marrakech/Maroc, Dakar/Sénégal ou partout ailleurs.

    Maitre ZakhsKab disait: « UNE EXPRESSION DES HOMMES SAGES, EST UN LIVRE CHEZ DES INDIVIDUS INCULTES ». Et quand Allah (swt) le Seigneur Majestueux Créateur de la création parle en parabole dans les Livres Saints, il n’y a pas d’auteur qui puisse écrire le nombre de volumes devant constituer l’encyclopédie du sujet. Ainsi, notre Respectable et Respecté Président Issoufou Mahamadou n’arrivait jamais à épuiser ses pensées du passé, du présent et de l’avenir propres à la situation de son peuple en particulier et de l’humanité en général; d’où, certains non-avertis de la situation mondiale le comprennent autrement lorsqu’il va jusqu’à engager nos deux Mères de la Nation Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika à intervenir à la télé comme sur les antennes des radios pour présenter des clips-vidéo sensibilisant le peuple nigérien à se prévenir du danger qui menace le monde.

    SEM le Président Issoufou Mahamadou et SE le Premier Ministre Brigi Rafini ont engagé leur partition; c’est aux nigériennes et nigériens de relayer l’affirmation de la chose menaçante.
    Nous l’avions dit et ne nous fatiguons pas de le réitérer depuis le début du Gouvernement de la 7ème République au Niger, il y a un déficit de COMMUNICATION tant gouvernemental que politique et sociale. Tout en donnant l’exemple de parfaite communication professionnelle, nous avions considérer le rôle du Service de l’Aiguillage à l’entrée des Hôpitaux qui devait se généraliser dans les administrations publiques et parapubliques jusqu’à nos Institutions Républicaines (Ministères, Primature, Présidence de l’Assemblée nationale et de la République). Les américains, ne disent-ils pas « TIME IS MONEY »? pour gagner du temps et arriver au bon but, il faut savoir user de son temps à bon escient.
    Les gens perdent beaucoup plus de temps pour résoudre leurs problèmes administratifs dans les services par manque de bons services de communications; d’où, l’énorme retard qui nous pénalise tous.

    C’EN EST AINSI DE LA COMMUNICATION SOCIALE LIÉE À CETTE PANDÉMIE AU CODIV19 ET AUTRES ÉPIDÉMIES quand il urge de revoir le système de transmission de l’information et son relayage vers les groupes cibles. Nous avions appris qu’une VÉRITABLE ONG appelée Alliance d’Appui au Développement des Enegies Renouvelables et Réseau d’Accès Rural (A2DER & RAR – NIGER) a vu le jour sous la volonté des nigériennes et nigériens voués à voir leur peuple et leur patrie retrouver ses aises afin de participer à tout marathon mondial. Cette ONG (nous avions reçu et lu profondément, ses documents constitutifs – Plan d’Actions, Règlement Intérieur et Statuts – qui furent parfaitement élaborer quand d’ailleurs, SEM le Président Bazoum Mohamed Ministre d’État Ministre de l’Intérieur de la Sécurité Publique de la Décentralisation des Affaires Coutumières et Religieuses, en fut très fier de signer l’Arrêté l’autorisant d’exercer sur l’ensemble du territoire Nationale avec des représentations régionales tant au Niger qu’à la diaspora pour d’efficients résultats. N’est-ce pas pour informer, éduquer, former, sensibiliser et créer des incubateurs au développement dans notre pays tel son slogan: « INFORMER C’EST FORMER, FORMER C’EST ÉDUQUER POUR UNE CITOYENNETÉ RESPONSABLE »? Quoi de mieux que d’aider cette ONG à se relever et démarrer ses activités pour cette occasion de Guerre contre la pandémie au Codiv19 et bien rendre visible les activités des autres ONG, Organismes Internationaux et tous les efforts que déploie l’État nigérien à travers ses démembrements afin d’aller loin? mais, on est au Niger où, quoique qu’a fait SEM le Président Issoufou Mahamadou et le Premier Ministre Brigi Rafini, les gens à qui ils font confiance ne déploient pas la confiance à eux faite pour faire du bon boulot.

    Allah (swt) est un Dieu Vivant, Savant et Sage qui n’a rien fait en vain. Au devoir de vulgariser ses Ordres, Principes et Recommandations, Il a préparé sa Créature Bien-aimée en l’Homme arabe Muhammad fils d’Abdallah et de Amina de la noble Tribu de Koreich à la Mecque et au sein de la famille du Notable plein d’équité, le sage Abdoul Mouttalleb, son grand-père. De par le poids et la dimension universelle de la mission confiée à Muhammad (rsaws), il ne doit y avoir aucune force, aucune puissance reconnues par l’Éternel Seigneur Majestueux et Très-Élevé pour l’en empêcher. Allah (swt) sait et reconnait qu’en la grandeur des Père et Mère du chargé de sa mission, les parents de tout être humain peuvent constituer d’obstacles quand ils voient leur enfant vivre certaines situations difficiles (Voir ou savoir la souffrance de la Sainte Vierge Marie mère de Jésus/Issah aleyhissalam martyrisé par les soldats de Ponce Pilat).

    Un adage Haoussa dit: « Même Malikoul Moethy l’Ange de la mort a reçu l’ordre de respecter les sentiments maternels d’une mère dont il faille prendre l’âme de son enfant; d’où, il profite de la moindre inattention de la génitrice pour faire mourir sa fille ou son fils ».

    Pour cette raison évidente, avant de charger le Prophète Muhammad (rsaws) de la Lourde Mission Divine de changer l’ordre des choses chez les gens plongés dans l’obscurantisme totale et le paganisme radical; le Tout-puissant et Sage Seigneur, fit prendre la vie d’Abdallah Ibn Abdoul-Mouttalleb et père de son Messager en préparation pour la mission du Prophète Envoyé à l’Humanité tout entière; ce, dès son âge de deux ans (18 mois, disent certains doctes islamiques). Donc, l’enfant Muhammad (rsaws) n’eut pas connu la chaleur et l’amour paternel afin que son père le voyant souffrir et maltraité par des odieux mécréants, ne lui dise d’arrêter cette Mission.

    À l’âge de six (6), Muhammad (rsaws) perdit sa mère Amina pour se retrouver aux soins d’avance en âge, Abdoul-Mouttalleb son grand-père paternel qui souvent compatit à sa douleur en l’invitant de baisser le cran face aux menaces de ces sans-foi-ni-loi qui tentent de l’éliminer afin qu’ils continuent leur existence dans l’obscurantisme et le paganisme. Peu après, même son grand-père céda la vie d’Ici-bas et rejoignit son Seigneur pour laisser seul, le pauvre jeune Muhammad (rsaws) affronter les mécréants dans un monde mécréant où les hommes et les femmes vivent tels des animaux irraisonnés.
    Et, c’était dans cette atmosphère sociale que le Prophète Muhammad (rsaws) reçut le Sceau de la Prophétie pour n’avoir que les plus justes et équitables hommes et femmes prêts à l’accompagner dans sa mission (à savoir, son épouse première Mère des croyants Khadidja la Noble fille des Nobles; Aboubakr As-Sadiq, Omar Ben Al Khattab, Usman Bin Affan et son cousin Ali Ibn Abi Thallib).

    C’est connu qu’en matière de transmission des Messages d’Allah (swt) par l’Archange Gabriel à destination du Prophète Muhammad (rsaws), la Communication de vulgarisation du WAHAYI à destination des groupes cibles, est à quatre niveaux:

    1/ D’Allah (swt) au Prophète Messager Muhammad (rsaws) Envoyé pour guider l’humanité sur le droit chemin; c’est un MESSAGE LOURD, BRUTE ET INSUPPORTABLE À L’ESPRIT DU COMMUN DES MORTELS. Seul le préparé à la grande Grande Mission Universelle – Muhammad (rsaws) – Créature Bien-aimée d’Allah (swt), peut supporter la charge quand souvent, il s’évanouit ou pâlit sous le poids du Message.

    2/ Le Message divin/Wahayi enregistré dans le disque dur interne (esprit) du Prophète Muhammad (rsaws), l’Envoyé traite ce Message arrivé insupportablement brute et codé au commun des esprits humains; il le tamise pour le réduire succinctement à la porté intellectuelle et compréhension de ses cinq (5) premiers nobles Compagnons. Il s’agit de sa première Compagne, la sage Khadidja pour magnifier la présence féminine retransmettant le Message vers les femmes dans toutes les Actions d’Allah (swt) sur les humains; le Véridique Aboubakr As Sadiq pour retransmettre l’information à tous ceux de sa génération, Omar Bin Al Khattab pour sa crainte et sa témérité, fut chargé par Allah (swt) de retransmettre les messages décodés auprès des incultes autorités polythéistes; Usman Bin Affan pour emmener le Message islamique aux hommes d’affaires – les commerçants; et, Ali Ibn Abi Talleb pour s’occuper de la sensibilisation, la formation et l’éducation de la jeunesse quand arriva un sixième venu d’ailleurs, un Prince bien-aimé de son peuple en attente du trône de son vieux père – Al Faradzi qui usa de toutes ses connaissances techniquement et tactiquement militaires pour appuyer la force et la puissance des premiers musulmans chargés d’étaler la natte de l’Islam sur le dos de la planète Terre.
    (Lire le Livre du Prophète Ézéchiel à partir du Chap 9 / Versets 1~11 où l’on comprendra l’Homme habillé de lin et portant une écritoire à la ceinture au milieu des six (6) hommes chacun portant l’épée de destruction des mécréants). L’homme du 21ème Siècle, est-il différent des autres pour en être têtu?

    LE CODIV19 N’EST PLUS NI MOINS QU’UNE PANDÉMIE VENUE DU CIEL ET CONTRE LAQUELLE, TOUTES LES FILLES ET TOUS LES FILS DU NIGER, SE DOIVENT DE S’UNIR DERRIÈRE SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU QUI PRÉVOIT ET PRÉVINT DES DISPOSITIONS À PRENDRE POUR SAUVER LA POPULATION DES EFFETS REGRETTABLEMENT NÉFASTES QUI EN DÉCOULERONT QUAND CERTAINS D’ENTRE NOS COMPATRIOTES APATRIDES, SE PERMETTENT D’Y VOIR AUTRE QUE DES ACTIONS SALVATRICES DE NOS CONCITOYENS FACE À L’ÉPREUVE DU MOMENT.

    Maitre ZAKHSKAB disait: « SACHE, SACHONS, SACHEZ QUE CETTE PANDÉMIE AU CODIV19 EST STRICTEMENT LIÉE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE QU’AUCUN SAVANT NE PEUT PRÉVOIR NI PRÉDIRE SA FIN EN L’ÉQUILIBRE QUE LE MONDE ATTEND POUR RETROUVER SA SÉRÉNITÉ ET LA JOIE DE VIVRE ».

    « RETOURNONS À ALLAH (swt) POUR L’ADORER D’UN CULTE PUR (Al Ihklass) MATÉRIALISÉE D’AT’TAQWA »; c’est ce que SEM le Président Issoufou Mahamadou et le Premier Ministre Brigi Rafini nous supplient de faire en nous conformant aux règles et principes d’existence dans de telles situations.

    A/ Nous protéger les voies d’accès de tout virus, Covid19 y compris, avec les masques (historiquement prévus au port de Hidjab tel recommandé par Allah (swt) aux femmes et filles du Prophète Muhammad (rsaws) Messager Envoyé comme étant une Miséricorde à l’humanité tout entière. Quand la femme est contaminé de tout microbe, virus ou bactéries; toute sa famille (époux, enfants et entourage) en sera contaminée. Par la Grâce et la Sagesse d’Allah (swt) le Savant et Sage, le Hidjab protège le corps de la femme en constant brassage avec les autres, contre les tentations de Satan et ses serviteurs ainsi que ses parties accessibles (le nez, les oreilles et la bouche) par des maladies que provoquent les milliers de virus, microbes et bactéries qui circulent dans l’air ambiant de l’atmosphère respirable.

    B/ Tel notre Abobadz SEM le PM Brigi Rafini quand il porte le VRAI MASQUE en étant toujours enturbanné pour naturellement et efficacement protéger son nez, ses oreilles et sa bouche face à l’intrusion de tout corps étranger, minuscule soit-il, qui puisse lui provoquer des maladies liées à l’environnement désertique dans lequel ce Ninja Blanc de l’Aïr vit au milieu de ses frères Hommes Bleus du désert dans les ergs, regs et collines de sable sous les vents poussiéreux charriant toute sorte de virus, microbe et bactérie aux moments variablement changeant dans le Sahara préhistorique.

    C/ Lorsque voulant frapper d’un coup fatal, le sanguinaire Pharaon étymologiquement nommé « SABRO/Moustique » en Haoussa antique, Allah (swt) ordonna aux croyants enfants d’Israêl qui veut dire « PEUPLE CROYANT D’ALLAH (swt), de se confiner dans leurs maisons pour ne sortir qu’après toutes les frappes par coups de paludisme jusqu’aux derniers des mécréants serviteurs de l’Esprit du Mal. Ce qui fut fait avec la Volonté d’Allah (swt) qui envoya son Armée de Moustiques chargés de virus du Palu qui entrèrent jusqu’aux fins fonds de chambres intimes de ce Pharaon et tous ses serviteurs quand s’était pris pour un dieu vivant – malheureusement mortel.
    Donc, respectons les consignes imposées par les autorités à la population; et, à ces autorités de subvenir aux besoins alimentaires des démunis confinés jusqu’à ce que le mal disparaisse.

    Qu’Allah (swt) sauve et protège l’humanité dans toute son intégralité contre tous es malveillants individus et leurs malveillances tout en nous guidant sur le Droit Chemin des sincères croyants. Amine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

À propos de l’arrêt N°06/CC/MC du 28 juillet 2020

Cette démarche de l’assemblée nationale est inopportune . Il semblerait que tous les…