Accueil / ACTUALITE / Visite de travail et d’amitié du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, à Perth, en Australie Occidentale : S’inspirer des riches expériences de l’Australie en matière d’exploitation des ressources minières

Visite de travail et d’amitié du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, à Perth, en Australie Occidentale : S’inspirer des riches expériences de l’Australie en matière d’exploitation des ressources minières

Le Président Issoufou Mahamadou a effectué mercredi plusieurs visites .

La seconde journée de la visite de travail et d’amitié du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, à Perth, capitale de l’Etat d’Australie Occidentale, a été presque exclusivement consacrée au secteur des mines. Quoi de plus normal, quand on sait que la ville de Perth, malgré sa réputation de ville la plus isolée au monde (la ville
la plus proche, peuplée de plus d’un million d’habitants est Adelaïde qui se trouve à 2.104 kms), tire l’essentiel de la substance de son développement de l’exploitation des importantes ressources naturelles dont regorgent les zones environnantes avec des mines d’or, de minerai de fer, de nickel, d’aluminium, de manganèse, de métaux lourds, de diamants, de charbon, de pétrole et de gaz naturel, etc.

D’ailleurs, la plupart des sociétés ont leur direction et leurs services techniques installés à Perth. Aussi, l’exploitation des ressources minières, en plus du fait qu’elle fait appel à des avancées techniques remarquables, assure la richesse de l’État de l’Australie Occidentale.

C’est donc à juste titre que, au cours de sa visite de travail dans cette ville à vocation plutôt minière, le Président Issoufou Mahamadou a accordé un intérêt tout particulier au secteur minier. C’est ainsi que, pour entamer les activités de ce mercredi 11 octobre 2017, le Chef de l’Etat a d’abord eu un entretien avec le ministre des Mines et du Pétrole de l’Etat de l’Australie Occidentale, M. Bill J. Johnson. Cette rencontre s’est déroulée au sein du Parlement, conformément au système politique qui veut que les ministres soient l’émanation du Parlement.

Ceci étant, toute rencontre entre un ministre et une personnalité de haut rang doit se dérouler au sein du Parlement. Sacrifiant à cette exigence d’ordre règlementaire, le Chef de l’Etat et le ministre-député Bill J. Jonhson se sont retrouvés au parlement pour échanger sur la riche expérience de l’Australie Occidentale dans le domaine de l’exploitation des ressources minières.

Peu après, la délégation présidentielle s’est rendue au Département des Mines, de l’Industrie et de la Réglementation de la Sécurité dudit Ministère, où elle a eu une série de rencontres. C’est ainsi que tour à tour, le Chef de l’Etat a échangé avec les responsables et les experts sur des thèmes portant sur l’expérience de la recherche géologique en Australie Occidentale avant d’avoir des discussions avec les responsables de différentes compagnies minières.

Au cours de ces échanges, les experts en recherches géologiques ont édifié la délégation nigérienne sur leur modèle qui consiste à faire des relevés géologiques qu’ils mettent à la disposition des investisseurs pour leur permettre d’évaluer l’importance des ressources minières sur les sites de prospection. Les experts ont démontré toute l’importance de cette méthode très peu coûteuse qui présente l’avantage de susciter l’intérêt des potentiels investisseurs pour les sites en question. Aussi, ont-ils invité le Niger, dont le sous-sol regorge de ressources jusque-là inexplorées, à adopter cette méthode très simple avec des avantages considérables.

Ce fut l’occasion pour le Président Issoufou Mahamadou d’adresser ses sincères remerciements aux responsables et aux experts du Département des Mines et de l’Industrie de l’Australie Occidentale pour cette séance de partage d’expériences, somme toute très enrichissante.

Peu après, le Chef de l’Etat a effectué une visite à l’Université Murdoch, dont le campus est basé à Murdoch, un quartier de la ville de Perth, à 13 km au sud du centre-ville. Une séance de travail a réuni la délégation nigérienne et les responsables ainsi que les chercheurs de ladite institution universitaire. Là aussi, le Président de la République a exprimé sa réelle satisfaction aussi bien pour la qualité de l’accueil qui lui a été réservé que pour la profondeur des échanges. Une séance de photo de famille et d’échanges de cadeaux a mis fin à cette visite au sein de l’Université.

Aussitôt après, le cortège présidentiel s’est ébranlé en mettant le cap sur le site d’exploitation minier de Huntly où la compagnie minière ALCOA exploite depuis bientôt 60 ans le minerai de bauxite pour y tirer l’aluminium, un produit très prisé sur le marché où il est sollicité dans le secteur de la construction automobile, l’aéronautique, l’électro-ménager et bien d’autres domaines. Au bout d’une heure et demie de route, la délégation a été accueillie sur le site par les responsables d’ALCOA-Mine.

S’en est suivie une visite guidée sur le site d’extraction à ciel ouvert du précieux minerai, puis sur celui de la restauration de la végétation touchée par les travaux. Tout au long de cette visite guidée, le Président Issoufou Mahamadou, en vrai professionnel du secteur des Mines, n’a pas tari de questions sur le fonctionnement de la mine et les valeurs qui sous-tendent la vision de la compagnie ALCOA Mine.

En réponse, les responsables de ladite compagnie ont expliqué que leur souci premier repose sur la limitation des effets de leurs actions sur l’environnement. C’est dans ce cadre, ont-ils expliqué, qu’ALCOA Mine, ce géant de la bauxite qui intervient en Australie, au Brésil et en Guinée Conakry, dispose d’un programme à part entière de réhabilitation de l’écosystème éprouvé par ses travaux à travers notamment la plantation des essences naturelles du milieu.

Déjà, assure-t-on, plus de 500 hectares de terres ont été réhabilités par la plantation des essences végétales de la zone d’exploitation. Il importe de préciser que cette visite de travail et d’amitié du Président Issoufou Mahamadou en terre australienne se poursuit aujourd’hui à Canberra, la capitale fédérale de l’Australie, où le Chef de l’Etat aura plusieurs rencontres avec les hautes autorités fédérales.

À propos de l'Auteur

Assane Soumana, envoyé spécial(onep)

À propos Administrateur

5 plusieurs commentaires

  1. le ministre de la renaissance culturelle est un nul,même son prédécesseur le ministre Gambo qui n’a fait que 6 mois s’est mieux occupe des acteurs culturels en les mettant dans leurs droits. lui Assoumane consacre le budget du ministère a ses villegiatures. il est bon que le président de la république lui reire sa confiance. en fait il s’est installe a son propre compte

  2. Niger mon beau pays

    ah le president pelerin, il voyage comme un oiseau pelerin c’est tres grave jamais il ne passe 2 bonnes senaine a Niamey . Au juste le peuple l’a elu pour travailler ou pour prendre l’avion president et aller la ou bon le semble perde perde le peuple nigerien dit perde

    • Mr Niger mon beau pays,
      c’est quoi travailler pour un president? vous pensez que c’est rester au palais, vraiment, si vous navez pas d’idée , il faut vous taire. je ne suis pas un politician , mais je sais que l’argent se cherche a l’exterieur, je suis dans le secteur minier et vous assure que seul l’investissemnet poura creer non seulement des emplois mais de l’argent pour le pays a travers les impots et autre. donc arreter de voir noir partout. si le president reste cloitré au niger aucun investisseur ne viendra.
      Mr le President Chapeau… nous avons besooin de pays comme l’australie ou meme les americain revent d’y aller.

      • Monsieur zakou, cet individu qui ne merite plus le titre de president n’a fait que saigner le tresor public avec ses voyages inutiles et couteux. Dites nous quels investisseurs il a attire au niger depuis qu’il a commence a voyager c’est a dire des son investiture. Aucun investisseur. Rien que dalle. mahamdou issoufou et tout son systeme sont une plaie pour ce pauvre pays. un cancer helas deja metastase qui nous tue a petit feu. puisse allah le tout puissant entendre nos cris de douleurs et nous en debarasse. Amen

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*