Accueil / ACTUALITE / Visite du ministre de la Défense Nationale à l’Etat-major et au poste de commandement du secteur Est de la force conjointe du G5 Sahel

Visite du ministre de la Défense Nationale à l’Etat-major et au poste de commandement du secteur Est de la force conjointe du G5 Sahel

Au moment où la force conjointe des pays du G5 Sahel se met progressivement en place, le ministre de la défense nationale a effectué hier à Niamey, une visite dans les locaux du poste de commandement du « fuseau Centre », de cette force sous régionale chargée de traquer et neutraliser les groupes terroristes armés qui opèrent dans le Sahel. M. Kalla Moutari était en compagnie de l’ambassadeur de France au Niger SE Marcel Escure, du chef d’Etat-major des armées, le général de corps d’armée Seyni Garba, ainsi que des hauts responsables de la hiérarchie militaire.

Après avoir reçu les honneurs militaires, la délégation ministérielle a eu une séance de travail à l’Etat-major du poste de commandement, récemment mis en place. Au cours de cette réunion le commandant du fuseau Centre, le Colonel-major Mahamadou Mounkaila a fait le point de la première opération lancée du 27 octobre au 10 novembre par la force conjointe dudit fuseau. Ce fut l’occasion pour le ministre de la défense d’apprécier les résultats enregistrés au cours de cette toute première opération militaire menée sur les territoires transfrontaliers des trois pays.

Peu après, le ministre Kalla Moutari a visité les différents services et bureaux du quartier général du commandement du fuseau Centre où il a reçu d’amples explications sur le fonctionnement de l’Etat-major, la conduite de la première opération conjointe et le déroulement des travaux de construction de certaines infrastructures. Sur le chantier en cours, le ministre a constaté agréablement que les travaux sont à un niveau de finition, qu’il s’agisse du centre de commandement, de la salle radio ou de l’hôtel des cadres de la force conjointe.

Le ministre de la défense s’est particulièrement réjoui du point qui lui a été fait sur la première opération de la force conjointe menée par les forces burkinabé, maliennes et nigériennes appuyées par les forces françaises. Pour lui, la leçon à tirer de cette première expérience est que les forces des cinq pays du G5 Sahel sont désormais en mesure de se mettre ensemble pour sécuriser leur espace commun, du Tchad à la Mauritanie. Le ministre s’est dit confiant quant à l’atteinte de l’objectif général de la force conjointe du G5 Sahel. «Au regard des signes que nous avons vus, nous avons tout espoir que cette force est effectivement adaptée aux types des menaces auxquelles fait face la région et qu’elle sera efficace à protéger les pays », a-t-il déclaré.

L’ambassadeur de France au Niger a exprimé l’encouragement de son pays à tous les militaires engagés dans la première opération de la force conjointe du G5 sahel. M. Marcel Escure a affiché son optimisme car, a-t-il estimé, la première opération réussie montre que la force est non seulement possible mais qu’elle existe déjà. Les deux personnalités ont souligné que les soldats engagés dans cette force viennent d’ouvrir une page d’histoire car, les pays sahéliens s’approprient ainsi leur sécurité.

L’ambassadeur s’est dit très fier de constater que cela se fait en liaison avec la France et également avec l’Allemagne. Il faut rappeler que cette force conjointe créée par les pays du G5 Sahel avec le soutien technique de la France et de l’Allemagne, forte de 5000 hommes, est en train de se déployer sur les zones sous menaces de l’ensemble des cinq pays à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Les forces sont positionnées en trois fuseaux : le fuseau Est à cheval entre le Niger et le Tchad, le fuseau Centre couvrant les zones frontalières du Burkina-Mali et Niger et le fuseau Ouest entre le Mali et la Mauritanie. L’Etat-major du fuseau Centre regroupe en son sein des soldats burkinabés, maliens et nigériens assistés techniquement par des militaires français et allemands.

À propos de l'Auteur

Zabeirou Moussa(onep)

 

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. This information is very much valuable. I like this article thank you for this wonderful article.

Répondre à Maichel Jurry Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*