Home ACTUALITE Vive altercation à Niamey entre manifestants et forces de l’ordre

Vive altercation à Niamey entre manifestants et forces de l’ordre

Des heurts violents entre manifestants et forces de l’ordre, une utilisation excessive du gaz lacrymogène jusque dans les concessions de Niamey, des courses poursuites interminables, une dizaine d’arrestations des manifestants parmi lesquels Moussa Tchangari et Ali Idrissa, des pneus enflammés dans certains quartiers, la tension était vive cet après midi à Niamey.

En effet malgré le déploiement impressionnant des forces de l’ordre au niveau des points stratégiques, les manifestants ont brave l’interdiction des autorités municipales pour en découdre avec les forces de l’ordre.

La nouvelle des finances 2018 objet de ces contestations populaires continue de susciter l’adhésion d’une certaine frange de la population nigerienne qui la considéré comme anti sociale.

Si à Niamey, les heurts survenus ont empêché la marche pacifique suivie de sit in projettee par la société civile, à l’intérieur du pays notamment à Zinder Tahoua Maradi et Dosso les manifestants qui étaient des milliers ont battu le pavé cet après midi sans anicroche.

A Dosso la ville morte à connu un franc succès.

Nul doute que seul un dialogue constructif entre les différents protagonistes peut permettre de ramener la sérénité.

[author ]Namalka Bozari (Contributeur Web) Tamtaminfo News[/author]

 

22 Comments

  1. Quelqu’un peut nous dire pourquoi l’Etat refuse le dialogue ? A l’image du Kenya malgré la divergeance et les tueries qu’il y a eu ça n’a pas empêché les deux leaders de se serrer la main pour le bien de leur peuple dont ils disent défendre. Pourquoi Issoufou refuse ce gentre d’acte qui caractérise tout homme qui aime réellement son peuple et son développement ?

    1. On discute avec des gens crédibles et pouvant servir d’exemples aux citoyens conscients. Je suis d’accord que le gouvernement refusent de discuter avec des agitateurs téléguider. On se rappelle de Tanja en 2007 qui a refusé de reconnaitre la MNJ comme interlocuteur. J’avais soutenu Tanja dans sa fermeté avec le MNJ. Aujourd’hui encore, je soutiens le gouvernement dans sa fermeté par rapport aux agitateurs incongrus.

  2. Bonjour,

    D’abord on corrige car à Niamey, il n’y a eu ni altercation, ni heurts entre manifestants et forces de l’ordre. les jeunes qui étaient dans rue n’ont fait que bruler les pneus et faire des barricades de pierres sur la voie publique puis fuir, quand la police arrive pour faire de la dissuasion tout simplement. Donc n’exagérons pas pour induire les gens en erreur. Certains responsables ont été arrêtés et conduits à la police judiciaire. Ce n’est pas plus que ça et d’ailleurs très vite tout, c’est arrêté avant 19 heures.

    Merci

  3. Bouba, je pense que tu connais pas l’adminstration publique du Niger cause pour laquelle tu penses que c’est eux les travailleurs. A la fonction publique les gens passent leur journé à discuter de la politique au lieu de travailler.
    s’il y’a des gens qui travaillent c’est dans les ONGs.
    Soit honnete dans ta vie car la societe civile a organisé plusieurs marches il n’y a pas eu de casse. Sauf cette fois -ci sur des faux pretexes un irresponsable interdit la marche alors que d’autres part des gens vont des manifestations dans les lieux publiques. c’est de l’injustice et les forces de l’ordre doivent comprendre pour défendre le peuple et non les persécutés.
    l’équité veux qu’on interdisse toutes les manisfestations.
    L’injustice ne grandit pas un pays. Ne soit pas un mouton de panurge mon frére. s

    1. Il faut aussi être honnête en précisant que cette foi-ci, ils ont prévu de manifester la nuit avec des prières collectives (magrib et Icha) à la place de concertation. Je ne sais pas dans quel pays on accorde au gens l’autorisation de manifester la nuit avec tous les risques que toi et moi connaissent.

        1. Je rapporte ce qu’ils ont dit. C’est peut être vrai que Nouhou, Tchangari et Ali Idrissa ne sont pas des exemples en matière de foi islamique. Mais, ils sont machiavéliques et hypocrites jusqu’à la moelle.

        2. NON!☝!! NON👋! CROYANTS ……… Vous n’etes pas . DES CROYANTS vous etes des soit dit musulmans qui mentent comme pas possible….qui escroquent comme pas possible…qui forniquent comme pas possible…… Avec leur tasbih en main pour montrer qu’ils sont en communication avec Dieu…… Malgre leur ALLAH ALLAH a la bouche a la personne non avertie ….. Vous ALLEZ l’escroquer comme pas possible….

          Malgre leur accoutrement de dit religieux…… vous n’avez aucune peur …. Crainte…. de DIEU ou de votre tombe … Votre derniere demeure pas plus grand que deux metres sur un …si chanceux de lopin…

          Vous etes des soit disant 99,99 % musulmans mais PAS DES CROYANTS decrits par le Coran ou les Hadiths….

          Et Qui a dit c’est faux …. TOTO A DIT est tout ouie👂

          Mais de quoi se mele TOTO A DIT…..

          Peut etre parce ce croit avoir une question du genre …..

          Sommes-nous réellement des croyants?

          Et crut que le vrai croyant ne ferait pas ce font les NIGERIENS…

    2. Mon ami si tu n’as pas le relève bancaire des individus, il faut avoir de la modération dans les propos. Aie confiante à un politicien mais un syndicaliste: Dans les années 90, les syndiqués étudiants avaient négociations l’année blanche à UAM en organisant une marche avec casse pour se faire arrêter. L’année blanche étant consommée ils ont été libérés de Kollo et plus de 15 se sont maries sur moins 20 au total en moins de 2 mois.
      MEFIANCE!!!!!

  4. Il y a trop de laisser aller dans ce pays. Des individus qui n’ont jamais travaillé pour l’Etat afin de rembourser les impôts des pauvres investi pour les former se transforment en gourou des ignorants. Cette situation de détournement de la conscience d’une grande masse populaire sur la base d’un discours populiste sans logique économique et sociale, est dangereux pour le développement du pays et pour un comportement citoyen responsable. Car on a, ici, des irresponsables qui manipulent la conscience populaire sur la base des mensonges et des programmes mesquins. Ne sacrifié pas la stabilité de ce pays et votre travail au non de ces voyous.
    Nouhou Arzika, Moussa Tchangari et ALi Idrissa, ils ont servi dans quels services publiques?

    1. Il faut forcément servir dans un service public pour être considéré comme quelqu’un? Dans tous les pays développés, la richesse est produite par le secteur privé, le public n’est que consommateur.
      Enfin, les manifestants qui répondent à l’appel de la société civile ne sont pas des ignorants, ils savent ce qu’ils font, ils manifestent contre ceux qu’ils sentent dans leur vie quotidienne de tous les jours. Par contre quand le pouvoir contre-manifeste, il lui faut acheter et transporter les manifestants. Quelle analyse il faut faire?

      1. Personne ne doit acheter les manifestants. On peut à la limite leur faciliter le déplacement et même la restauration de la journée. La contre manifestation est la preuve d’une vitalité démocratique car le pouvoir appartient à la majorité. Surtout que la contre manifestation s’est faite sans violence.
        Il ne faut pas confondre le privé avec les ONGs fantômes que les gens créent n’importe comment. Je donnerais plus de valeurs à ces individus s’ils avaient travaillé dans une société organisée où l’agent doit aller au travail à 7h00 et revenir à 19h avec des obligations de résultats.

  5. L’État est dans l’obligation de remettre la population pauvre dans ses droits,en révisant la nouvelle loi des finances et si réellement que c’est la démocratie qui règne nous ne cesserons de dire que le pouvoir appartient au peuple. A bon entendeur salut!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

À propos de l’arrêt N°06/CC/MC du 28 juillet 2020

Cette démarche de l’assemblée nationale est inopportune . Il semblerait que tous les…