Home ACTUALITE 18 ème anniversaire du lâche assassinat du Président Baré: le récit pathétique d’Alia Rayana Bare
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - Politique - 9 avril 2017

18 ème anniversaire du lâche assassinat du Président Baré: le récit pathétique d’Alia Rayana Bare

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le 9 avril 1999, un jour terrible, une tragédie nationale, un drame inqualifiable pour une famille. En effet, ce vendredi jour saint de l’Islam, le Président de la République du Niger, Ibrahim Mainassara Baré a été lâchement assassiné par les éléments de la garde présidentielle sous le commandement du sinistre Commandant Daouda Malam Wanké. 18 ans après, la fille du Président Baré, comme pour exorciser le démon se livre à travers ce récit pathétique.

Les grands hommes ne meurent jamais.

« À la veille du 9 avril, je prends un peu de temps, une fois n’est pas coutume, pour partager mes « états d’âme ».

Je l’emploie aujourd’hui au sens propre du terme, car il s’agit de l’état de mon âme après 18 ans. 18 ans de tristesse, de pleurs en silence traversés parfois de désespoir, car le plus dur est de garder espoir, espoir en l’humanité, espoir en mon pays. On nous a souvent reproché de rester silencieux. Pour beaucoup, « qui ne dit mot, consent », mais la vérité serait plutôt « qui ne dit mot souffre en silence ».

Comment mettre des mots sur cette souffrance, ce vide, cette trahison innommable. Trahie par les gens qui vous entouraient, qui étaient censés vous protéger, trahie par son peuple, son pays…. Et 18 ans après, toujours ce silence assourdissant du gouvernement malgré la condamnation de la CEDEAO! Il paraît que lorsque l’on se fait amputer d’un membre, on continue très longtemps à ressentir la douleur du membre perdu.

Perdre un être cher dans des circonstances aussi douloureuses, c’est se faire amputer du coeur. On continue à vivre, on apprend à vivre avec cette partie en moins. Mais la douleur de ce vide est omniprésente, constante, lancinante…

Que répondre à ma fille de 5 ans lorsqu’elle me demande « maman, pourquoi les méchants ont tué ton papa? » … Que répondre?…. Et encore pire lorsque cet enfant rajoute, « les méchants sont en prison n’est ce pas? ». La vie, ce n’est pas un film Disney. Dans la vie, Simba du Roi Lion ne revient pas venger son père, il reste en exil et regarde de loin la déchéance de la terre des Lions livrée aux charognards.

Dans la vraie vie « Hakuna Matata », c’est juste une chanson sous la douche.

Désolée de paraître un peu mélodramatique mais la vie, souvent et malheureusement, ça finit beaucoup plus mal que dans les films. Mon père fut mon étoile filante, il a traversé le ciel de ma vie, j’ai suivi sa lumière des yeux avant de la voir disparaître et de me laisser dans le noir. Un ciel vide et sans étoile. Certains diront que je ne suis pas objective, qu’il s’agit de mon père et que j’enjolive le personnage Mais les gens qui l’ont approché, qui l’ont côtoyé, vous le diront…c’était un être exceptionnellement bon, généreux et intègre.

Pendant des années j’ai été en colère contre Dieu, pourquoi nous avoir pris notre père?

La bonté n’est-elle pas censée être récompensée?

Mon père n’était-il pas allé faire son pèlerinage?

Un patriote, un fils, un père et un mari aimant?

Comment Dieu avait-il pu laisser faire ça??!!!

Aujourd’hui, je me rends compte qu’un être aussi exceptionnel ne pouvait rester auprès de nous.

Aujourd’hui je remercie Dieu de m’avoir permis de grandir auprès de lui, de me remplir de cet amour et de ce respect infini, au delà de la vie et de la mort.

Lorsque je ferme les yeux, je revois ses yeux rieurs plein de bonté et de malice. Mes yeux se remplissent de larmes mais mon coeur déborde d’amour. En cette veille du 9 avril, je souhaitais juste rappeler avant tout l’importance de dire à nos parents à quel point nous les aimons, au delà de tout, au delà de la mort.

Chérissez vos proches, dites leur à quel point vous les aimez, car demain est incertain ».

Clémence Baré Maïnassara et l’un de ses fils, lors d’une cérémonie funéraire après l’assassinat de son mari en 1999.
SEYLLOU DIALLO / AFP

[author ]Alia Rayana Bare[/author]

28 Comments

  1. Yup paix a son ame.et .r issoufou mohamadou vs etes un homme grand.j apprecie vos remarqes parapport a la jeune berée et aussi et surtou de la maniere dt vs avez repondu l autre jeune ou vieille femme peut important. Il faut eviter dinsulter les gens pour rien.parce que j donne mn appreciation dun fait ou dune situation n va forcement dire vs avez l droit de dinsulter. Sil vs plait soyez responsable, nous sommes ici pour echanger pour sinformer et pr apprendre pas de sinsulter comme des vulgaires.merci

  2. Nous utilisons ce mur pour exprimer nos problèmes, les problèmes du Niger.
    Il vous souviendra que, las de persécutions, injures et autres charges dont nous avions fait l’objet depuis l’arrivée de Issoufou et ses alliés au pouvoir par les différents ministres en charge de l’éducation, nous avons proféré nous réunir au sein d’une organisation discrète et non clandestine qui nous avons appelée Brigade des martyrs afin que nous tenions informées l’opinion nationale et internationale sur l’école nigérienne. Cette technique préservera les Nigériens et le président de la république du mensonge des ministres qu’il a nommés et qui le trompent régulièrement. Nous jurons sur l’honneur que tous ce que nous disons constituent des vérités d’évidences et demandons à tous ceux qui doutent de vérifier les faits que nous dénonçons. Nous avions pensé qu’il y a eu des bavures inégalées pendant le premier mandat de PNDS avec Mme Ali Mariama ministre en charge de l’éducation. Nous n’avions jamais pensé une seule fois qu’il y aurait un ministre moins compétent que cette dernière. Aujourd’hui les opinions nous convainquent que Docker, pardon Docteur Daouda Marthé est de loin plus sous qualifié à diriger un ministère de valeur qu’est l’éducation nationale que Mme Ali. Pire, celui-ci se livre au pillage des fonds alloués par les partenaires du pays par l’entremise de certains directeurs centraux de son ministère qui se permettent toutes les tricheries à travers les formations en cascades qui se font de manière désordonnée et sans aucune préparation préalable (des ateliers de plusieurs dizaines de jours en une seule fois et plusieurs fois, trois à quatre formations cumulées en une seule : évaluation IFADEM, test de niveau IFADEM et formation en informatique par l’UNICEF des mêmes participants. Cela permet de marauder les frais de transport, les pauses, les prises en charges diverses, etc. Aussi, les frais d’hébergement, le carburant des véhicules réquisitionnés mais jamais utilisés ainsi que les perdiems des chauffeurs sont détournés sans que les auteurs de ces barbaries ne s’en inquiètent. Chers Nigériens comment cela peut-il être possible, par ces temps qui courent par un agent de l’Etat si celui-ci ne bénéficie pas d’une complicité au plus haut sommet du ministère ? Surtout que la presque totalité des Directeurs régionaux du Niger, des DG des ENI, et autres partenaires ont toujours manifesté leurs mécontentements face à ces genres de situations qui n’honorent pas du tout notre pays, mais sans que le Ministre ne réagisse. Nous avons donc conclu que le Ministre Daouda Marthé est au cœur de ce vol perpétré sur l’autel du sacrifice des enfants nigériens, alors qu’il nous traitait de voleurs à seulement quelques heures de sa sombre nomination à la tête de ce noble ministère. L’idée selon laquelle que Marthé reçoit sa part de ce racket nous a été confirmé par une des très proches de l’une de ces directrices. L’arrogance de la DFIC à humilier ses agents, à recruter hors de sa direction des mercenaires, ou à se livrer à des faussetés et autres pratiques malsaines au vue et au su de tout le monde, sans aucune inquiétude laisse imaginer que cette dernière agit avec l’aval du ministre. De ce fait, nous exigeons et dans l’immédiat un audit indépendant, une inspection d’Etat impartiale dont les personnes seraient assermentées et l’enquête de la HALCIA ; ces contrôles doivent s’effectuer séparément et les résultats devraient être rendus publics. Si les résultats sont autres que ce que nous avons dénoncés que Dieu nous maudisse, nous sommes tous de confession musulmane, nous les membres de cette brigade que les petits ministres ont fait naitre, ceux qui sont ce qu’ils ne devraient pas être parce qu’issue des familles où le respect, la sincérité, l’honnêteté, la modestie, l’honneur et toutes les autres vertus de la vie sociales ne constituent de règles cardinales De l ‘éducation. Nous sollicitons tous les nigériens, soucieux de l’école nigérienne de nous faire part de tout manquement constaté dans la gestion de l’école. Nous tairons son identité. Nous sommes représentés dans toutes les régions du Niger. Cette brigade disparaitra dès qu’un ministère consciencieux et respectueux de nos valeurs sera nommé.

  3. Le general Bare a ete un model pour nous tous. Il etait mon idole et je faillit me faire enroler dans l’armee pour lui ressembler. La justice sera fait. Celle de Dieu car Dieu est le meilleur des juges. La justice divine est mieux que celle des hommes. Vous avez raison. C’est dure ce qui c’est passee. Bare etait bien pour le Niger opposant comme au pouvoir, il pourrait tenir tete a ces opposants civils deporuvus de patriotisme…. Mais, le plus important et qu’il aurai du etre la pour vous ces enfants, pour sa famille et ces amis. Je n’ai jamais entendu parle du mal de lui. Que Dieu lui accorde sa misericorde et le Paradis eternelle. Continuez de prier pour lui. Quand a celui qui l’a tue, le courant est claire la dessus, le paradis ne sera pas sont demeur.

  4. RIP le meilleur officier, mon idole. IBM t.es un héros. Un adage dit que la bonne sauce ne dure pas sur le couscous. Parti si tôt je pleure mais ce vilain avec son visage satanique Daouda satan Wanké sois maudit jusqu.à la fin des temps. Amen

  5. Alia cette douleur est Indescriptible… J Etais collège quand SON EXELLENCE IBM est nous a quitté mais je garde le souvenir d un Patriote intégre qui a payé de sa vie pour sortir son peuple de la misère. Le temps du film n est pas celui de là vie ..1h 30 contre une éternité d heure de mois et d années. Pour l heure simba est encore en exil mais le temps de sa revenge arriva … Garde là foi et tu vera Dieu te montrera ce jour Dans ce bas monde où dans l au delà Incha Allah.

  6. A
    Ah,qu’est_ce que c’est élégiaque en te lisant ma petite. mais la vie est ainsi faite(…)Bars’ est un homme d’exception dans l’âme et dans sa vision pour ce Niger. prions pour le repos de son âme…

    1. « Never fail to HONOR your people. When a true leader’s work is done and his aims fulfilled, they should say and believe, ‘We did this ourselves. »
      [Gen George S. Patton ]

  7. Paix à son âme. Et quand on dit un père, y a pas de débat. Tout ce qu’elle dit comme sentiment est normal et valable. Allah ya jikan sa. Ameen.

  8. Oui elle a raison, car le peuple est resté silencieux, comme si en accord avec les assassins. Alia, ton père était tellement grand, il aimait le Niger. Sache qu’il est en paix.

  9. Poignante missive. Sauf que la Alia exagère quand elle dit « trahie par son peuple, son pays.. » Normal qu’elle s’en prenne aux assassins du Général, mais, de là à incriminer tous les nigériens, est tout simplement incompréhensible. Également, dans sa colère (justifiée tout de même), la Alia verse dans le blasphème lorsqu’elle dit : « en colère contre Dieu.. » Allah a repris la vie des Prophètes à plus forte raison des quidams quelconques. Du reste, Paix à l’âme de Baré, je l’admirais tant.

    1. Toi ta gueule ta rien compris au message si c t ton père qu’on avait tuer tu allais vite comprendre le sens du message

      1. Je viens d’avoir la preuve que la bonne éducation ne se vend pas au marché. Les grossièretés sont l’apanage des gens minables. Comme quoi, Sadia Ibrahim (ou je ne sais quoi) vous êtes tout simplement…..
        Je maintiens : j’admirais profondément le Général. Ses bourreaux n’échapperont pas à la justice divine. C’est cela ma consolation.

    2. Oui elle a raison, car le peuple est resté silencieux, comme si en accord avec les assassins. Alia, ton père était tellement grand, il aimait le Niger. Sache qu’il est en paix.

    3. Correction: « …la Alia verse dans le blasphème lorsqu’elle dit : « en colère contre Dieu… » Mr. lisez attentivement l’ensemble de ses ecrits, et prenez compte du contexte (tres important). Elle a certes dit « …en colere contre Dieu » mais, c’etait sa pensee initiale, c’est a dire Alia d’avant, la petite, l’innocente, l’immature Alia, mais maintenant avec le temps, elle a grandit et se rends compte que cette  » colere contre Dieu » n’est autre qu’une interpretation due a son immaturite….C’est aussi simple a comprendre pourtant.

      Thanks,

      Paix a son ame. Ma soeur Alia, la chose la plus importante que tu puisses faire pour le defunt, et qui puisse le benefier directement, est la suivante:
      1) Respecter ses engagements (tant qu’ils ne soient pas en contradiction avec la charia)
      2) Entretenir de bons rapports avec ses proches ( amis, parents, etc)
      3) Prier pour lui. (Chaque priere que tu fais, addresse a sa personne Ikhlass autant de fois que tu puisses)

      Et a toi, tiens tres bien ta religion et fais de ton mieux. Tu as bien vu a quel point ce bas monde n’est rien du tout. En un clin d’oeil, la personne qu’on aime la plus nous quitte, et il n’y a rien que quiconque puisse faire.

      Je l’aime beaucoup, mais son createur l’aime encore plus.

      Paix a son ame!!!

  10. ¨Paix a son âme,j’étais a la levée du corps ,ce jour là ,sur le perron de la Présidence et cette photo c’était celle de la levée du corps.
    J »etais dans le rang des anonymes,j’ai connu Baaré a A2lger,c’était un homme juste et droit;Que Dieu lui pardonne pour tout et soutient sa famille,ses amis nombreux……

    1. Sois tranquille alia rayana bare, ton père a été lâchement assassiné , le niger des assassins lui refuse justice mais Allah ne dort pas, ils paieront tous sur terre et surtout dans l’au-delà, la justice divine est la meilleure, implacable et sans recours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Le Président Mohamed Bazoum veut faire du secteur des télécommunications, l’un des moteurs essentiels de notre développement

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Mohamed Bazoum a rencontré les responsables…