Home ACTUALITE Clôture des activités de la deuxième mission de travail des experts régionaux du CTO-CCRS: Le coordonnateur du CTO-CCRS invite les citoyens au niveau national et régional à accorder plus d’intérêt aux questions climatiques
ACTUALITE - Societe - 13 juin 2021

Clôture des activités de la deuxième mission de travail des experts régionaux du CTO-CCRS: Le coordonnateur du CTO-CCRS invite les citoyens au niveau national et régional à accorder plus d’intérêt aux questions climatiques

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Débuté le 7 juin 2021, les travaux de  la deuxième mission de travail des experts régionaux du Cadre Transitoire Opérationnel de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CTO-CCRS) ont pris fin le vendredi 11 juin 2021 à Niamey. Durand une semaine, les experts ont minutieusement étudié et analysé tous les points et sujets inscrits à l’agenda de la mission.

A l’issue des travaux, le coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CTO-CCRS), M. Issifi Boureima s’est encore adressé à l’opinion nationale et régionale pour faire le point et s’exprimer sur les conclusions des travaux. Ainsi, il a salué et félicité les experts pour les efforts consentis dans le cadre de cette deuxième mission de travail.

Revenant en détail sur les objectifs de cette deuxième mission de travail qui consiste pour les experts, d’analyser la mise en œuvre des activités de plaidoyer  et de mobilisation des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), d’examiner l’état de mise en œuvre  des conventions de partenariat de CTO-CCRS avec les différents partenaires ; d’examiner les activités d’élaboration et de suivi des projets ; d’identifier et examiner le mécanisme de fonctionnement du futur Secrétariat Permanent de la Commission Climat ; de réfléchir sur le préparatif de l’organisation  en juillet 2021 à Niamey de la 5ème réunion du GTC des experts de la CCRS qui permettra le renouvellement du mandat du GTC arrivé à terme ; l’organisation du forum régional des acteurs non étatiques ( la société civile, les ONGs, les collectivités territoriales) de la CCRS en juillet 2021 à Niamey ; préparer la participation de la CCRS à la 26ème Conférence des Parties (COP26) à la CCNUCC qui sera organisée en novembre 2021 à Glasgow au Royaume Uni, M. Issifi Boureima a indiqué que « Par la Grâce de Dieu, les travaux de la deuxième mission de travail des experts régionaux au siège sont terminés cet après-midi avec une grande satisfaction de notre part. Parce que tous les points qui été inscrits et objectifs assignés à cette deuxième rencontre ont pu être atteints. Nous avons pu examiner et valider plusieurs documents stratégiques, notamment les questions en lien avec le suivi de la mise en œuvre de toutes les conventions que nous avons avec les différents partenaires qui appuient le processus de l’opérationnalisation de la Commission Climat pour la Région du Sahel. Nous avons aussi avec les experts régionaux, examiné et validé les documents stratégiques, notamment les termes de référence relative à la préparation de la Réunion du Groupe de Travail des experts. Cette réunion sera suivie de l’organisation du grand forum régional des acteurs non étatiques (la société civile, les ONGs, les collectivités territoriales) de la CCRS en juillet 2021. Ce forum va drainer plus de 200 acteurs du climat ici même à Niamey, etc. » a expliqué M. Issifi Boureima. 

Aussi, il a souligné que la présente mission qui vient de se terminer leur a permis de s’assurer qu’effectivement, tant l’équipe nationale que l’équipe régionale s’est appropriée de tout ce qui a été proposé comme mécanisme permettant de pouvoir assurer des succès dans le cadre des activités de l’institution.

Par ailleurs, M. Issifi Boureima a invité les citoyens au niveau  national et régional d’accorder plus d’intérêt aux questions climatiques. Selon lui, le domaine du climat est une problématique qui dépasse une question de spécialisation. « Nous qui sommes acteurs du climat, nous sommes conscients que les questions climatiques ne sont pas sectorielles. Nous sommes conscients que le climat est multidimensionnel. Le climat fait ouverture à tout le monde. Il est question aujourd’hui de se mettre ensemble pour pouvoir agir, quel qu’en soit votre niveau de responsabilité, et d’avoir un intérêt sur cette problématique climatique » a déclaré le coordonnateur du CTO-CCRS.

Très revigorés à l’issue de cette deuxième mission,  les experts en mission travail ont pris congé de Niamey avec une grande satisfaction.

M.S Bangaré     

Check Also

Visite de travail du Président Bazoum à Maradi: La sécurité et le développement au centre des préoccupations

« Je suis fier du travail que vous faites, je vous félicite et vous encourage ». Ce s…