Home ACTUALITE Communiqué de presse du Cadre d’Actions pour la Démocratie et les Droits Humains (CADDRH)…
ACTUALITE - CENI NIGER 2016 - 27 février 2021

Communiqué de presse du Cadre d’Actions pour la Démocratie et les Droits Humains (CADDRH)…

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Réuni en séance extraordinaire en vue d’analyser la situation née de la proclamation des résultats provisoires des élections présidentielle deuxième tours par la CENI, le Comité Exécutif National du Cadre d’Actions pour la Démocratie et les Droits Humains (CADDRH) rend publique le communiqué de presse dont la teneur suit :

Le dimanche 21 février, notre pays a tenu les élections présidentielles deuxième tour ouvrant ainsi la voie à un fait éminemment historique : l’organisation d’élections libres transparentes et inclusives devant consacrer le premier passage de témoin démocratique et pacifique au Niger.

Les résultats globaux provisoires proclamés par la CENI consacrent l’élection de Monsieur MOHAMED Bazoum comme Président de la République du Niger avec 55,75 % des suffrages exprimés valable contre 44 ,25% pour son adversaire monsieur MAHAMANE Ousmane.

Ces élections se sont déroulées dans la paix et la sérénité et sont auréolées d’une crédibilité incontestable comme en témoignent les rapports des observateurs nationaux et internationaux.

Le 23 février 2021, à la surprise générale, des actes de vandalisme d’une rare violence ont été perpétrés dans la ville de Niamey et ses alentours.
Le bilan est lourd : deux nigériens ont perdu la vie. Des biens publics et privés ont été attaqués : le bureau de campagne d’un parti politique saccagé, le domicile du correspondant de RFI au Niger incendié, des nombreuses agressions physiques enregistrées, des établissements commerciaux mis à sac, des vols et pillages commis etc. 

La journée de 24 février 2021 a été également emmaillée d’incidents de même nature commis par des groupes isolés qui terrorisent les personnes et   s’en prennent aux et à leurs biens. 

Face à cette triste et grave détérioration du climat politique consécutive à des discours haineux et divisionnistes infusés à dessein dont les objectifs sont connus de tous, le CADDRH :

Condamne avec la plus grande fermeté ces événements violents, antidémocratiques et antinationaux.

Le CADDRH demande par conséquent à l’Etat de prendre toutes ses responsabilités pour identifier et interpeller les auteurs, co-auteurs, complices et instigateurs de ces crimes afin de les traduire devant les juridictions compétentes ;

Encourage le candidat malheureux, Monsieur MAHAMANE Ousmane, à user strictement des moyens légaux de contestation qui sont en vigueur, comme il a lui-même déjà déclaré à l’opinion nationale et internationale, et de se démarquer cette entreprise déstabilisatrice et insurrectionnelle créée et entrenui par certains de ses alliés ;

Félicite le Président nouvellement élu, monsieur MOHAMED Bazoum et lui souhaite un bon mandat dans l’intérêt du peuple nigérien tout entier ;

Félicite le Président de la République Son Excellence ISSOUFOU Mahamadou pour avoir respecté son engagement de se retirer après ses deux mandats constitutionnels et pour avoir créé les conditions de la tenue de ces élections historiques ;

Félicite le peuple nigérien pour sa maturité politique et son attachement à l’unité nationale et à la démocratie en faisant échec aux manœuvres insurrectionnelles planifiées et mises en exécution par une partie de l’opposition porteuse d’un agenda non-démocratique et anti-républicain ;

Enfin le CADDRH lance un vibrant appel à l’ensemble du peuple nigérien afin de rester serein et de s’écarter des dynamiques antinationales engagées par des acteurs politiques démocratiquement battus et/ou déchus.

Fait à Niamey, le 26 février 2021

Pour le Comité Exécutif du CADDRH Le Camarade Ousmane Abdoul Moumouni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Incendie à l’école primaire Pays-Bas Talladjé : la première dame au chevet des victimes

La Première Dame, Hadjia Hadiza Bazoum Mohamed accompagnée d’une très forte délégati…