Home ACTUALITE Déclaration CND pour le second tour de l’élection présidentielle au Niger.
ACTUALITE - Politique - 21 février 2021

Déclaration CND pour le second tour de l’élection présidentielle au Niger.

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le 21 Février 2021, le peuple nigérien est à nouveau appelé aux urnes pour élire le prochain Président de la République du Niger. Cette échéance électorale est historique car, pour la première fois, un président démocratiquement élu passera, à l’issue de ses deux mandats, le témoin à un autre que les Nigériens auront choisi. 

Le Collectif des Nigériens de la Diaspora (CND) suit l’évolution de cette élection avec un grand intérêtet souhaite de tout cœur que cette transition démocratique se passe dans de très bonnes conditions comme prévu par le code électoral et la constitution.

Il convient de rappeler que le CND est né de la volonté des membres de la diaspora de défendre leur droit de vote. En effet, le samedi 20 Juin 2020, à travers une vidéo du Président de la CENI Me Issaka Souna, publiée sur les réseaux sociaux, nous avions appris avec amertume et une profonde indignation l’exclusion de la Diaspora nigérienne (pourtant neuvième région électorale) des processus électoraux. Le Président de la CENI justifia alors sa décision en invoquant la force majeure comme conséquence de la fermeture des frontières due à la covid‑19.

Reconnaissant l’importance capitale de ce deuxième tour de l’élection présidentielle, les membres du CND, dans l’impossibilité de s’exprimer par les urnes, entendent s’exprimer autrement pour apporter leur contribution pour une alternance pacifique.

C’est pourquoi le CND demande :

  1. La tenue d’élections libres, transparentes et apaisées dans un climat de sérénité et un esprit de fair-play,
  2. A la population, de sortir massivement pour s’acquitter de son devoir civique en allant voter,
  3. Aux acteurs politiques, de s’engager à défendre la réputation d’impartialité de la commission électorale nationale indépendante (CENI),
  4. A la CENI, de respecter sa mission fondamentale de préparer et d’organiser des élections démocratiques et inclusives,
  5. A la Cour Constitutionnelle, de mesurer le poids et les conséquences de ses responsabilités. Sachez-le, le peuple vous regarde et l’Histoire aussi!
  6. Aux deux candidats, de respecter le choix du peuple nigérien et d’utiliser les voies légales de recours en cas de contestation, 
  7. Aux chefs coutumiers et religieux, et à tous les leaders d’opinion, d’exhorter la population à œuvrer pour que tout se passe dans la sérénité et la paix.

En tout état de cause, au-delà des élections, le CND invite les Nigériens à préserver la cohésion sociale et notre vivre ensemble car le Niger est notre bien commun le plus précieux. Le CND demeure convaincu que le peuple nigérien confirmera à nouveau  sa maturité politique.

Que Dieu bénisse le Niger !

Londres, le 19-02-2020

Pour le CND Le Coordonnateur Abdoul Kader Amadou Mossi

Check Also

L’école Maarif prend en charge un orphelin

Le jeune Abdoul Rachid, le seul rescapé de l’incendie qui a ravagé le jardin d&rsquo…