Home ACTUALITE Droit de réponse de Monsieur Yayé Arouna suite à notre article : « ARTP : le printemps des prédateurs »
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - Economie - Uncategorized - 23 juillet 2018

Droit de réponse de Monsieur Yayé Arouna suite à notre article : « ARTP : le printemps des prédateurs »

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Il vous souviendra certainement que dans un article publié sur votre site le 22 mars 2018 qui était intitulé : « l’ARTP , la caverne d’Ali Baba », vous aviez fait cas d’une inspection d’Etat dans laquelle mon nom a été particulièrement cité pour avoir indûment bénéficié avec Monsieur Assoumana Hassoumi la somme de 1.464.500 F CFA à titre de doublon de frais mission.

Par le biais de ce mail, je viens  modestement exercer un droit de réponse en vous demandant de publier la réponse de l’Agence Judiciaire de l’Etat qui atteste que les incriminations de l’inspection d’Etat nous concernant ne sont pas fondées.

 

 

NDLR : Dont acte. Nous vous remercions sincèrement d’avoir choisi cette voie de droit de réponse pour rétablir les faits dans leur
contexte.

A tamtaminfo, nous sommes disponibles à partager nos colonnes avec les personnes qui se sont senties « salies » par nos
articles, nous ne sommes pas des justiciers, ni des juges, mais nous voulons en tout et en tout lieu faire triompher la vérité et toute la
vérité.

[author ] Ibrahim Aghali (Web Contributeur) Tamtaminfo News[/author]

3 Comments

  1. J’ai toujours dépensé de l’énergie, de temps et des ressources pour participer aux tests de recrutement du cabinet Cosef. J’habite dans le Niger profond. Je dépense à chaque plus de 40 000 FCFA pour me rendre à un test à Niamey. Ainsi je dépense environ 20% de mon revenu mensuel pour juste un test. Avec l’histoire de mascarade et fraude du Cabinet, j’ai versé des larmes. Je sacrifie ma vie, ma famille, mes parents et mon entourage pour des faussetés. Je m’appauvrie pour des faux tests. Depuis un moment donné j’ai pressenti des doutes sur la manière de Cosef. En effet, j’ai participé à 2 fois au test de Cosef. Pour les postes en questions, nous sommes moins de 10 nigériens à avoir le profil recherché.a gr Et parmi ces 10, je suis le seul à participé au test, et ma grande surprise des candidats n’ayant pas de profil recherché comme je connais les recrus. L’histoire de l’ARTP et Cosef a confirmé mes doutes sur ce cabinet. JE DEMANDE AU POUVOIR ACTUEL ENQUETER SUR LA MORALITE ET LES COMPORTEMENTS. DANS LE CONTRAIRE, JE DEMANDERAIS A TOUS LES MEMBRES DE MA FAMILLE DE JEUNER ET DE PRIER POUR QU’ALLAH NOUS RENDE JUSTICE CONTRE COSEF ET TOUS CEUX REFUSENT DE NOUS RENDRE JUSTICE. ET ALLAH N’EST PAS INJUSTE!!!

  2. Il paraît que un des inspecteurs généraux d’Etat et son patron refusent de prêter serment sous prétexte qu’ils ont été inspecteurs des finances. Mais ce ne sont pas les mêmes serments ni la même fonction. En plus il ya plus de 8 ans qu’il ont quitté la fonction d’inspecteurs des finances. Quand un homme utilise des artifices pour contourner la loi ,il est capable de tous les impairs. Que dieu protège les honnêtes citoyens.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Le Président Mohamed Bazoum veut faire du secteur des télécommunications, l’un des moteurs essentiels de notre développement

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Mohamed Bazoum a rencontré les responsables…