Home Diplomatie Élections au Niger : La CAP 2021 demande l’annulation et la reprise de certains votes sous la surveillance de l’armée
Diplomatie - 13 janvier 2021

Élections au Niger : La CAP 2021 demande l’annulation et la reprise de certains votes sous la surveillance de l’armée

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

La Coalition pour l’Alternance Politique en 2021 (CAP 2021, regroupement de l’opposition politique), dans une déclaration rendue publique ce lundi 11 janvier 2021 à Niamey, relative à la tenue des élections locales, législatives et présidentielles 1er tour de décembre 2020, a demandé l’annulation de certains résultats et la reprise des votes sous la surveillance de l’armée.

En effet, après avoir salué la forte mobilisation des Nigériens lors de ces élections, l’opposition politique a dénoncé et condamné le comportement de la CENI dont « la complicité est manifeste à travers le choix arbitraire des présidents des commissions et sa complaisance coupable dans le libre accès du PNDS aux documents électoraux ».

Pour la CAP 2021, « la CENI s’est donc montrée partisane et malhonnête » et « les élections que nous venons de vivre sont, à l’évidence, les plus frauduleuses de l’histoire de notre démocratie ».

C’est prenant en compte ces accusations que « l’opposition politique exige que les résultats de certaines communes de la région de Tahoua et des Zones Nord Maradi, Nord Zinder et Diffa soient simplement annulés et repris sous la surveillance de l’armée », de même que « doivent être annulés les résultats de toutes les zones où les armes à feu ont été utilisées pour fabriquer et imposer de faux résultats », ainsi que ceux de toutes les localités où « des chefs de villages ont été embrigadés pour imposer aux électeurs le vote au profit du candidats du PNDS ». 

Pour ce qui est du second tour de la présidentielle prévu le 21 février 2021, l’opposition entend « imposer l’alternance par une mobilisation sans précédent des Nigériens soucieux du devenir du Pays et de son salut », appelant à la responsabilité civique de toutes les forces politiques du Niger, de toutes les associations, de tous les syndicats et de tous les Nigériens jaloux de l’indépendance du Niger « à se joindre à ce combat ultime dont le noble objectif est la libération de notre pays, le Niger ». 

Les partis de l’opposition ont aussi appelé tous les candidats s’étant opposé à « la candidature validée en violation de l’article 47 de notre constitution » de rallier leur camp pour donner au peuple et au Niger les chances de renouer avec la paix et la sécurité intérieures ainsi que les perspectives d’un renouveau économique et social.

Par ANP

4 Comments

  1. Ceci démontre l’irresponsabilité de certains politiciens nigériens qui ne se soucient que de leurs personnes et non de la situation du pays. L’armée a d’autres chats à fouetter que de s’occuper d’élections !!!

    1. Bonjour,
      si des élections sont truffées et qu’il y a eu usage de la force et des armes à feu et des détournements sous pression, je trouve normal que les forces de sécurité (police ou garde ou gendarme ou militaires) puisse être sollicite pour protéger les électeurs libres, les délégués et les urnes et résultats des votes. C’est de la souveraineté nos votes. Si tels incivilités n’existe nt pas, les forces de sécurité n’ont pas besoin d’être sollicitées comme ça se voit dans les pays européens mais la situation du Niger c’est comme en Centrafrique en ce qui concerne les zones nord d’Agadez, Tahoua et Maradi plus précisément. Donc ce n’est irresponsable mais plutôt souverain

  2. Ceci démontre l’irresponsabilité de certains politiciens nigériens qui ne se soucient que de leurs personnes et non du pays. L’armée a d’autres chats à fouetter que de s’occuper d’élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

MSP/P/AS-NIGER: Le combat contre la covid19 s’intensifie

Après les vaccins chinois sinopharm et anglo suédois Astra zeneca, notre pays vient de rec…