Home ACTUALITE Elections générales au Niger : Le Comité des sages appelle toutes les parties à œuvrer pour des élections apaisées
ACTUALITE - CENI NIGER 2016 - 7 décembre 2020

Elections générales au Niger : Le Comité des sages appelle toutes les parties à œuvrer pour des élections apaisées

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le Comité des sages mis en place par la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), a livré ce samedi 05 décembre 2020, un message dans lequel il appelle toutes les parties prenantes à œuvrer pour des élections apaisées au Niger.

A travers ce message lu par le président de la CNDH, également président dudit comité, Pr. Khalid Ikiri , le comité des sages a rappelé que le pays traverse une période difficile caractérisée notamment  par les questions sécuritaires , l’impact de la pandémie de la Covid-19 et des inondations  .

 »C’est dans ce contexte que nous cheminons vers un processus électoral partiellement consensuel dont l’issue semble incertaine » a-t-il fait remarquer.

Le Comité des Sages d’annoncer qu’après avoir rencontré toutes les parties prenantes à savoir le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le président du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), les partis politiques de la majorité et de l’opposition , le Ministre de l’intérieur et à leur demande les Centrales Syndicales représentatives ,‘‘ en appelle à la conscience de tous ,afin que chacun à sa manière contribue directement ou indirectement à la tenue des élections inclusives, transparentes  ,justes et apaisées ’’.

Le comité a, par ailleurs, précisé  que doivent s’investir dans cette noble mission, le Président de la République; l’institution judiciaire, les chefs traditionnels et les leaders religieux, les partis politiques de tous bords  confondus, les centrales syndicales et toutes les corporations, les femmes et jeunes et de manière générale tout citoyen en âge de voter .

Pour rappel, au Niger, les élections locales sont programmées pour le 13 décembre prochain et celles des législatives et présidentielles 1er tour auront lieu le 27 décembre 2020.

C’est la deuxième sortie médiatique du comité des sages pour lancer des appels à l’endroit de toutes les parties prenantes pour des élections apaisées dans le pays.

Le Niger s’apprête à organiser des élections générales fin 2020 et début 2021. Ce sont quelque 7,4 millions de nigériens qui sont appelés six urnes pour élire les futurs dirigeants Communauté, régionaux et nationaux, rappelle-t-on. 

Par ANP

3 Comments

  1. @Tchimi, tu vois vraiment la vie en rose…tu penses que tu es dans Alice au pays des merveilles. Tout ces gars soi disant sages sont a la solde du GURI…c’est juste pour venir amuser la galerie et faire comprendre aux noigeriens que le musulman doit toujours pardonner et accepter de se faire pietiner…mais le chronometre est deja en marche….ils repondront de leurs actes a la conference nationale …INCHA ALLAH

  2. Bonjour,

    Aujourdhui vous donnez la preuve qu’il y’a un malaise dans le pays et qu’il y’a une injustice extrême et un mépris à l’égard des citoyens Nigériens.
    Vous avez eu tout le temps pour agir et ramener tout le monde au dialogue en l’occurrence les gouvernants actuels égarés des réalités du peuple.Je dirais même que vous êtes complices de cette situation délétère.
    Mais comme l’adage dit « il n’est jamais tard pour bien faire », je vous concède votre démarche qui doit faire en sorte que les choses publiques soient revues et que toutes les voies de justices soient respectées selon les règles et loi du pays, faire en sorte que la cour constitutionnelle soit une cour au service du peuple, que le CNDP soit une institution au service du peuple en acceptant que tous les partis siègent et soient représentés comme d’antan, que la CENI soit une CENI consensuelle et impartiale qui organise des élections inclusives, transparentes et apaisées, faire en sorte que les fils du pays se parlent et privilégient le dialogue car se parler élimine tout doute et fait gagner la confiance.

    La constitution est notre référence et nul ne doit la piétiner sans être sanctionner à commencer par le chef de l’état qui doit en être le garant!

    Cordialement,
    Vive le Niger Un et Indivisible!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Lancement officiel de la plateforme e-SISIC: Moderniser le système fiscal et améliorer la qualité des services aux usagers

Le ministre des Finances, M. Ahmat Jidoud a procédé ce lundi 14 juin 2021 à Niamey, au lan…