Home ACTUALITE Formation/Sécurité : clôture de la formation des éléments de la 2ème compagnie du projet GAR-SI/Sahel
ACTUALITE - DEFENSE - 22 avril 2021

Formation/Sécurité : clôture de la formation des éléments de la 2ème compagnie du projet GAR-SI/Sahel

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale du Niger, le Général de Brigade Salifou Wakasso a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie de clôture de la formation de la 2ème compagnie du Groupe d’Action Rapide, Surveillance et Intervention au Sahel (GAR-SI/Sahel). Lancé le 13 février 2018, le GAR-SI/Sahel est un projet, fruit de la coopération entre l’Union Européenne et certains Etats du G5-Sahel (Niger, Burkina Faso, Mali) et le Sénégal.

Au cours de la cérémonie, les éléments de la 2ème compagnie GAR-SI/Sahel ont reçu leurs diplômes de fin de formation. La cérémonie s’est déroulée à l’Ecole de la Gendarmerie nationale en présence du Chef de la Coopération de la Délégation de l’Union Européenne en République du Niger, M. Gwilym Jones, de l’ambassadeur du Royaume d’Espagne auprès de la République du Niger, du coordinateur du Projet GAR-SI/Sahel, et de plusieurs invités.

A cette occasion, le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale du Niger a, au nom du ministre de la Défense Nationale et celui de l’Intérieur et de la décentralisation, expliqué que cette 2ème compagnie GAR-SI/Sahel vient renforcer les unités phares de la Gendarmerie Nationale. Le Général de Brigade Salifou Wakasso a affirmé que le Projet GAR-SI/Sahel a eu un impact réel et concret sur la Gendarmerie Nationale du Niger à travers des actions concrètes, tel que la prise en charge de certains coûts lors des sessions de formation, mais aussi la construction des casernes qui doivent accueillir les membres des unités d’élite dans leurs zones de déploiement. «J’ai pu personnellement apprécier le travail qui a été réalisé pour mettre en place les unités à travers le résultat auquel est parvenue la première compagnie déployée à Abala. J’aimerais souligner ici le rôle prépondérant joué par l’Union Européenne dans la mise en œuvre des phases 1 et 2 du Projet GAR-SI et je profite de cet instant solennel pour exprimer mes plus vifs remerciements pour l’appui qu’elle a toujours apporté à la Gendarmerie Nationale dans la mise en œuvre de ce Projet », a déclaré le Haut Commandant de la Gendarmerie National du Niger, le Général de Brigade Salifou Wakasso.

Pour sa part, le Chef de la Coopération de la Délégation de l’Union Européenne en République du Niger, M. Gwilym Jones a rappelé l’effort qui était consenti par l’Union Européenne dans le cadre du projet GAR-SI au niveau régional. «Depuis 2017 nous avons mobilisé près de 67 millions d’Euros à destination des pays du G5 Sahel et le Sénégal. Nous saluons fortement l’engagement de la Gendarmerie Nationale et des autres Forces de Défense et de Sécurité nationales. Ce type de coopération est absolument capital et nous nous réjouissons de l’aboutissement de ce Projet. Nous sommes très heureux de préparer le futur sur des programmes pour les années de 2021-2027. C’est une perspective importante où nous déploierons de nouveau avec le Niger une gamme d’actions de réforme et d’appui», a précisé le Chef de la Coopération de la Délégation de l’Union Européenne en République du Niger, M. Gwilym Jones. Il a salué la mémoire des éléments de GAR-SI tombés sur le champ d’honneur.

Notons que cette 2ème compagnie de GAR-SI dont la formation vient de prendre fin sera déployée à Tamou (département de Say dans la région de Tillabéri). Peu après la cérémonie de clôture de la formation, les responsables et le personnel du Projet ont visité des stands où sont exposés les moyens roulants et le matériel de la 2ème compagnie GAR-SI Sahel.

 Par Abdoul-Aziz Ibrahim (ONEP)

Check Also

Huit journalistes nigériens honorés à l’occasion de la Journée Mondiale de la Liberté de Presse

A l’ occasion de la célébration, le 3 mai 2021, de la journée mondiale de la liberté de la…