Home ACTUALITE HADJ 2018 : le COHO « la Honte Nigérienne »
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - Economie - 24 août 2018

HADJ 2018 : le COHO « la Honte Nigérienne »

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Ils étaient entre 3 et 5 millions de musulmans à avoir effectué cette année le hadj en terre sainte musulmane parmi lesquels quelques 12 mille fidèles nigériens. 

Tous ces musulmans ont accompli les différents rites du hadj dans des conditions souvent extrêmes de grosse chaleur et de promiscuité indescriptible. Malgré ces conditions les musulmans de toutes les nationalités unis dans la foi et la paix musulmane ont converge le lundi dernier sur le Mont Arafat ou ils ont passé la journée à magnifier et à glorifier Allah qui a créé l’être humain et l’a élevé au-dessus de toutes les créatures. Allahou akbar la ilaha Illa lah soubhanallah scandent ils en chœur. 

En dépit d’une température caniculaire certains ont grimpé le Mont Arafat et restes perches là-haut jusqu’à la prière du Magrib.

Les Nigériens ont été braves, surtout les femmes venues en grand nombre. Ils ont implore la clémence divine sur notre cher pays et prier pour que la paix et la concorde règnent au Niger.

Ce qu’il faut saluer ici également c’est l’implication des autorités saoudiennes qui ont déployé d’énormes moyens financiers matériels et humains pour un bon déroulement du hadj.

Les autorités des autres pays notamment leur commission chargée de l’organisation du hadj se sont convenablement occupées des ressortissants de leur pays. Ils étaient aux petits soins avec eux ce qui n’est hélas pas le cas de notre fameux coho national, un comité qui doit être dissous après bien sur une inspection de la HALCIA et de L’INSPECTION GENERAL D’ETAT.

Tenez-vous bien alors que les pèlerins sont confrontés à des dures épreuves parcourir chaque jour des dizaines de km et le plus souvent à pieds certains pèlerins nigériens notamment ceux du bureau 39 (plus de 3000 personnes) sont restés trois jours affamés alors que le COHO a déjà perçu l’argent de leur alimentation au niveau de chaque agence il ya de cela plusieurs mois à Niamey.

Il aura fallu une action énergique des dix groupes qui composent ce bureau pour qu’une solution soit enfin trouvé. Ces derniers ont en effet saisi officiellement par lettre la commission saoudienne du hadj pour lui faire cas des calvaires des pèlerins nigériens.

Cette commission très sensible à apposé son cachet à la lettre des protestations des Nigériens avant de la transmettre au Ministère saoudien du Hadj.

Celui-ci a convoqué immédiatement les représentants des signataires et le prestataire de service qui avait été choisi par le COHO M. Ahmed Al Shareef Est pour l’instruire immédiatement de régler la question de nourriture des pèlerins nigériens du bureau 39.

Pendant ce temps le coho fidèle à son habitude de mépriser les pèlerins nigériens n’a même pas levé le petit doigt, au contraire cette commission chargée par les autorités nigériennes de l’organisation du hadj et de la oumra a traité les responsables des agences nigériennes de terroristes et elle a menacé de les sanctionner une fois rentrer au pays.

Or la situation du bureau 39 est réel et palpable. De nombreux internautes dont Mme Maiga Halima Salissou ont relevé les conditions pénibles des pèlerins nigériens à qui on a souvent servi des aliments avaries.

Selon plusieurs sources que nous avons contacté ici même à Mina en Arabie Saoudite la réaction honteuse du coho s’explique par le fait que de nombreuses retrocommissions ont entaché l’attribution des marchés à des prestataires véreux qui n’hésitent pas à mettre sous la table plusieurs milliers de Rials saoudiens pour avoir tel ou tel marche auprès du coho. Tenez ce matelas que vous voyez sur l’image à coûté plus de 30 000 fcfa à chaque pèlerin nigerien en location s’il vous plaît alors que le coho vu les moyens colossaux mis à sa disposition par l’Etat peut bel et bien acheter 16 mille matelas et les conserver. Ne parlons pas des locations de bus logements et autres prestations de services le sport favori du coho.

De l’avis d’un responsable d’une agence qui a requis l’anonymat les agences nigeriennes de pèlerinage travaillent pour le coho au détriment des fidèles musulmans qui effectuent le hadj ou la oumra.

Il est impératif que le Président de la République ordonne une enquête pour réellement déterminer la véracité des faits ainsi rapportés et sanctionnés avec l’extrême rigueur les responsables de cette forfaiture.

On ne doit plus tolérer que des gens véreux viennent à la Mecque chaque année avec femmes, maîtresses et autres en plus des centaines de milliers de francs cfa de frais de mission journaliers pour s’adonner à d’autres activités alors qu’ils sont censés représenter dignement le Niger et s’occuper des pèlerins nigériens.

Il faut saluer le courage et la ténacité des représentants des agences qui composent le groupe 39 sans eux certains pèlerins allaient être contraints de mendier. 

Le coho à failli disons les choses clairement pas de faux fuyants il faut en tirer les conséquences qui s’imposent tout en diligentant une enquête exhaustive pour situer les responsabilités.

[author ]Correspondance particulière Elh Na Madina Baadare (Tamtam Info News)[/author]

36 Comments

  1. Et de un dans le Guînes des records de la honte nationale sur le plan international. Déjà qu’on est en tête là on a explosé tous les records. qu’Allah nous facilite à tous.

  2. Assalamou alaikoum même si on change le commissaire le problème de la restauration va perduré la seule chose qui reste au président de la république son excellence Issoufou Mahamadou ce de rencontré les autorités saoudiennes pour leur dire qu’on en a marre de la restauration sur les lieux saints

  3. Le ridicule ne tue pas au Niger, ici à côté au Nigeria, le gouvernement rembourse la moitié du prix au Hadj aux pèlerins, tandis-que au Niger le prix augmente chaque année. Pire ,moi j’étais témoin le Hadj 2017 d’une mutinerie de pèlerins à Mina à cause d’une mauvaise organisation ,nous avons passé deux jours sans nourriture .ce n’est qu’après on nous a retourné la somme de 25000 , pourtant contre 100000 pour chaque pèlerin pour les trois jours de Mina. Ou va le Niger si pour une fois là ,où les gens doivent chercher le pardon de Dieu , d’autres profitent pour accumuler du haram.pauvres de nous

  4. Vivement la fin du cauchemard impose aux nigeriens par ce regime d’incompetents et d’irresponsables que Hama Amadou a cree pour son propre malheur aussi.

  5. Déjà vous vous souvenez de comment c’était à l’epoque de Bello qui lui est un homme de Dieu. Comment tout ça peut continuer et aucune sanctions? Arrêtez ça pas dans la maison de Dieu. Ces pauvres gens ne méritent pas ça.

  6. Si le sort de 3000 nigeriens capables de debourser la rondelette somme de 2 millions pour effectuer le pelerinage au lieux saints vous emeut autant, que faites vous des millions de nigeriens qui vivent dans le denuement total prives du minimum et abandonnes par un gouvernement plus soucieux du chiffre d´affaire de la SATOM que de leur misere. La honte, elle est nationale mais avant tout celle des hyenes qui pillent et ravagent ce pays en toute impunite.

    1. HS. Il fo +to confier cette agence à des pro du tourisme et hôtellerie et kelk membres de l agence de grands événements. Les cheiks leur serviront de conseillers et vous verrez

  7. Je pense qu’il faudrait dissoudre cette fameuse commission chargée de l’organisation du Hadj, et mettre en place une administration constituée des hommes sérieux et compétents. Si ça sera un éternel recommencement.

  8. Le problème de COHO réside dans les modalités de nomination des responsables de sa gestion.
    En effet, au lieu de confier la gestion du COHO à une administration constituée des hommes d’expérience, des hommes intègres, des hommes sérieux, et rigoureux, on préfère collecter des magouilleurs , des affairistes, des hommes cupides, inconscients, pour qui l’honneur du Niger est au second plan.
    Le haut commissaire en question a été proposé par le député Zouly, ors Zouly, malgré son statut de député, est répresentant de Max Air au Niger.
    Allez y comprendre les restes !
    J’ai lu un très intéressante contribution de Issoufou Boubacar Kado Magagi, en vue d’une bonne réorganisation du COHO, si le cabinet du Premier ministre pourrait avoir le courage et la détermination de faire intégrer cette contribution aux autres propositions des techniciens de la chose, nous ne serions pas arrivé à cette honte.
    Le problème reste toujours l’utilisation rationnelle des cadres .

    1. La gestion du COHO est a l´image meme de la gestion du pays. Les charognards mecreants qui sevissent dans le COHO sont places la bas par les hyenes qui etripent honteusement le pays. La seule sanction contre ces vermines et la sanction de Dieu, malheureusement ils ne croient meme plus en Dieu.

  9. A la maison, certains travers peuvent passer et on peut fermer les yeux, mais à l’extérieur, la honte devient nationale. Dehors, ce sont des pays et des gens un peu plus sérieux. Les « commissions » et les « dessous de table » ont détruit ce pays ; aucun ouvrage pérenne et durable ; après 1 ou 2 ans, les défauts techniques apparaissent. De toutes façons, le Hadj est devenu ce qu’il est devenu, c’est un signe des temps ! La terre sainte (le Haram) est soumise à toutes sortes de personnes !

  10. Il ya que les personnes ici au Niger ont la culture du detournement. Il faut s’enrichir par tout les moyens. que c’est vraiment immorale surtout pour le hadj.

  11. C est a l image de toutes les institutions et organisations dans notre pays, tout est honte et pourriture une fois à l extérieur.
    Depuis que la religion est associée à la politique tout est pourriture au Niger.
    Ce fait réel que vous avez relaté en est l exemple palpable: des représentants d une organisation religieuse avec des maîtresses en terre sainte .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Le Président de la République a reçu vendredi le Commandant de la force Barkhane

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Mohamed Bazoum, a reçu vendredi en déb…