Home ACTUALITE HOMMAGE AU MINISTRE MOUDDOUR ZAKARA A L’OCCASION DU BAPTÊME DE LA RUE « MOUDDOUR ZAKARA »
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 28 avril 2021

HOMMAGE AU MINISTRE MOUDDOUR ZAKARA A L’OCCASION DU BAPTÊME DE LA RUE « MOUDDOUR ZAKARA »

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Permettez-moi tout d’abord de rendre grâce à Dieu de nous avoir permis de nous retrouver tous ensemble en ce lieu si symbolique, parents et amis de la Famille, pour célébrer la mémoire d’un Digne Fils du Niger, j’ai nommé le Ministre MOUDDOUR ZAKARA.

C’est le lieu au nom de la Grande Famille Mouddour Zakara de témoigner notre profonde reconnaissance aux autorités de la Ville de Niamey pour l’honneur fait à l’illustre disparu de baptiser la rue sur laquelle nous sommes Rue Mouddour Zakara.

Comme vous le savez, Le Ministre Mouddour Zakara avait développé de son vivant des liens trés forts avec les habitants du Quartier Nouveau Marché.

En effet, à l’époque Ministre de la République, jouissant alors de droit d’une maison de fonction au quartier résidentiel Plateau de Niamey, le Ministre Mouddour Zakara avait fait le choix de s’installer dans ce quartier périphérique et populaire de la Ville de Niamey. Il avait été, à ce moment-là, le tout premier membre du Gouvernement du Président Diori Hamani à préférer vivre dans ce quartier populaire plutôt que de rester dans le quartier cossu de la Capitale.

Cette attitude visait ni plus ni moins à demeurer au contact permanent des masses populaires, catégorie de la population qu’il chérissait particulièrement, avec laquelle il s’était toujours senti en parfaite symbiose et qu’il n’avait jamais cessé de servir sa vie durant, aussi bien en tant que Ministre, qu’en tant qu’Amnokal, Chef de Canton de l’Imanan.

Il avait été, on s’en souvient, en tant que Ministre des Affaires sahariennes et nomades, l’initiateur de la Cure salée d’Ingall, moment de communion par excellence entre les communautés et leurs dirigeants.

Le Ministre Mouddour Zakara devenu donc habitant du Quartier Nouveau Marché dès 1967, ne ménageait ni sa peine ni son temps pour participer assidûment aux divers évènements qui s’y déroulaient (mariages, baptêmes, décès).

Son domicile était devenu au fil des ans un véritable carrefour où se cotoyaient des jeunes venus de tous horizons pour échanger autour d’un verre de thé, dans une atmosphère empreinte de chaleur et de convivialité.
Ainsi, il faisait littéralement corps avec la population de ce quartier populaire de Niamey.

Le Ministre Mouddour Zakara* avait ainsi largement contribué à la renommée du Quartier Nouveau Marché, au point que jusque de nos jours, certains niameyens se plaisent à dire Mouddour Koira ou Guidan Mouddour lorsqu’ils désirent se rendre dans ce quartier de Niamey en Taxi.

C’est à cet illustre fils du Niger que nous rendons hommage aujourd’hui. Un patriote sincère qui aimait profondément son pays et ses concitoyens, et qui les a servi avec loyauté et dignité, et ce, de façon désintéressée.
Puisse son exemple servir à plusieurs générations de jeunes nigériens.

En ce mois béni de Ramadan, nous implorons Allah le Tout Puissant, qu’il lui accorde sa Miséricorde et qu’il lui réserve une place de choix dans son paradis éternel. Amine

Merci de votre aimable attention.

Par Ismaël BADROUM MOUDDOUR

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Nécrologie: l’honorable Elh Mabrouk Ben Adam n’est plus.

Inna lilahi wa inna ilaihi rajioune, inna lilahi wa inna ilaihi rajioune, inna lilahi wa i…