.::. Tamtaminfo

L’Armée Nigérienne poursuit ses actions lutte contre le terrorisme

L’Armée Nigérienne poursuit ses actions lutte contre le terrorisme

L’armée nigérienne  poursuit selon un communiqué d’État-major des armées publié ce lundi 25 septembre  2023, ses actions de lutte contre les Groupes Armés Terroristes  (GAT) et les Groupes Criminels  Organisés  (GCO) à travers  divers engagements.

A cet effet,  les Forces Armées Nigériennes (FAN) s’attèlent à la sécurisation des populations et de leurs biens au niveau des différents théâtres d’opérations.

Sur le théâtre Ouest (région de Tillabéry), au sein de l’opération ALMAHAOU le 11 septembre 2023, les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont appréhendé et conduit à SAKOIRA FAMALE un individu suspecté de complicité avec les groupes armés terroristes (GAT). Le même jour, grâce à la vigilance de nos FDS, un complice impliqué dans la planification d’une attaque terroriste dans la zone de Fillingué a été intercepté.
Au niveau de l’opération NIYA, à la Rive droite du fleuve, des opérations menées dans les villages de YABALE, TAKA et BANDIO ont permis d’appréhender vingt (20) suspects, de neutraliser un (01) terroriste, de détruire quinze (15) tricycles, vingt-cinq (25) motos, ainsi que de saisir une importante quantité de pièces détachées et 10 000 litres de carburant destinés aux groupes armés terroristes.

Le 16 septembre, un incident lié à un engin explosif improvisé (IED) s’est produit à OURO DJALADIO, entraînant la mort de deux (02) civils et la blessure de quatre (04) autres. Dans le secteur de l’opération DAMISSA (région de Dosso), les FDS en patrouille à KOUROUROUBE ont arrêté un terroriste circulant à moto dans le marché local.

Au centre du pays, dans la zone de l’opération SHARA (région de Tahoua), les FDS, lors d’une mission de reconnaissance sur l’axe ILLIBA-ZAKAT, ont découvert et saisi une arme de type AK47 avec quatre chargeurs et des pièces détachées de motos dans une localité située à 11 kilomètres d’IN-AROUNAT.
Au niveau de la zone d’opération FARAOUTA BOUSHIA (région de Maradi), le 15 septembre 2023, les FDS, positionnées à ROUROUKA, SANGUERAWA, GOUNOUNTA et BABAN RAFI, ont récupéré et restitué un nombre important de bétail volé par des bandits armés dans les villages de GARIN ALI, MAYDOKOKI et BABAN RAFI.

Dans la région de Zinder, le 10 septembre 2023, lors d’une fouille au poste frontalier de DAN BORTO, les FDS ont découvert et saisi 10 000 comprimés  d’exol, ainsi que quatre-vingt-six (86) faux passeports, tant nigériens qu’étrangers. Sur le théâtre Nord (région d’Agadez), nos FDS poursuivent leurs missions de contrôle de zone, de sécurisation de convois, d’escorte publique et d’assistance aux migrants.
Cette semaine, leur action a abouti à la récupération, d’une arme de type AK47 et de deux (02) chargeurs appartenant à des bandits armés. Au niveau du théâtre Est (région de Diffa), au sein du SECTEUR 4 de la FORCE MULTINATIONALE MIXTE (FMM), les FDS ont mené des opérations de reconnaissance dans les villages d’Oudi BELEMARI, DUJI et KABLEWA, ainsi que des patrouilles mixtes à GOWONE.

Ces actions ont permis la récupération de l’ambulance de MALAM BOULAMARI, dérobée par Boko haram la semaine passée, des porte-chargeurs, de deux (02) chargeurs d’AK47 garnis, de deux (02) grenades à main, et ont contribué à l’interception d’un ravitaillement destiné aux terroristes de Boko Haram. A Niamey et ses environs, les opérations de sécurisation se poursuivent avec des patrouilles urbaines et périurbaines. La vigilance et le professionnalisme des FDS ont permis de démasquer des usurpateurs d’identité ainsi que des réseaux de trafique variés.

Ainsi le 12 septembre 2023, un individu se faisant passer pour un Officier Supérieur des Forces Armées Nigériennes a été appréhendé à la maison d’arrêt de Niamey en possession d’un pistolet factice et plusieurs équipements militaires. De plus, les FDS ont réussi à démanteler un réseau de malfaiteurs auteurs de vols et de meurtres dans le quartier Centre Aéré, en possession d’un pistolet automatique et son chargeur, de 56 cartouches de 9mm, ainsi qu’une somme de 1. 545 000 francs CFA et 400 euros.

A toutes ces actions opérationnelles s’ajoutent des initiatives civilo-militaires sur l’ensemble des théâtres d’opérations en vue de renforcer les liens ARMÉE- NATION à travers plusieurs actions dont,  des distributions de vivres, des séances de sensibilisation sur les dangers liés aux engins explosifs improvisés (IED) et au paludisme, la prise en charge des enfants victimes de l’explosion d’un IED le 16 septembre 2023 à OURO GUELADJO, la participation et la sécurisation des obsèques du chef du Canton du GOROUAL à YATAKALA.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *