Home ACTUALITE Le 21 février 2021, le Niger écrira une nouvelle page de son histoire politique
ACTUALITE - Politique - 18 février 2021

Le 21 février 2021, le Niger écrira une nouvelle page de son histoire politique

Au Niger, depuis l’amorce de notre processus démocratique qui évolue en dents de scie, nous avons l’habitude d’organiser des élections libres et pluralistes. Cependant, c’est pour la première fois que nous connaitrons une situation doublement inédite.

A partir du 21 février 2021, à la grande satisfaction de notre peuple, pour la première fois notre pays connaîtra un passage de témoin entre deux Présidents démocratiquement élus. Ceci atteste de l’irréversibilité de notre processus démocratique et de la bonne marche du peuple nigérien vers sa maturité politique et démocratique.

Au vu des obstacles et des défis, il faut admettre que c’est un exploit historique. Si le Niger est arrivé à ce niveau, c’est grâce au patriotisme et au strict respect des principes et valeurs démocratiques par le Président Issoufou qui en a fait une question d’honneur. Il n’a non seulement pas succombé à la forfaiture du troisième mandat, mais il a aussi créé les conditions d’élections libres, justes et crédibles. Il quitte le pouvoir avec le sentiment du devoir accompli. Il a sans conteste marqué l’histoire de la gouvernance en Afrique et il est devenu une référence.

La deuxième situation inédite est dans le passage démocratique de témoin. Tout porte à croire que ce passage de témoin s’effectuera entre deux personnalités issues d’un même parti, le PNDS-TARAYYA à savoir Issoufou Mahamadou et Mohamed Bazoum. Ils se sont succédé à la tête du parti et ils se succéderont à la tête du pays. Un fait qui va incontestablement figurer dans les annales de notre histoire politique. Il est indéniable que le PNDS influence positivement l’histoire politique du Niger de ces trois dernières décennies.

Cette prouesse ne peut pas ne pas arriver, dès lors que de sa création à nos jours, le PNDS-TARAYYA a méthodiquement, patiemment et sérieusement travaillé pour la conquête et l’exercice du pouvoir. C’est un parti qui est constamment aux côté des masses populaires. Une grande majorité de nos concitoyens voit en ce parti, un parti qui œuvre pour le progrès du Niger. C’est pourquoi, le PNDS consolide et avance avec ses alliés en faisant bouger les lignes pour un Niger émergent.

Dans beaucoup de domaines de la vie, un bon leadership est gage de cohésion et de réussite. En politique, Bazoum en est la parfaite illustration. Il inspire confiance à ses camarades, à ses alliés et à une très grande partie du peuple nigérien. Les bonnes relations qu’il entretient avec les autres partis politiques, lui ont valu leur soutien. En soutenant sa candidature au deuxième tour, tous ces partis politiques ont confirmé leur maturité politique et leur sursaut patriotique.

Le 21 février 2021, Bazoum incarnera une double victoire, la victoire du peuple nigérien qui a réussi son premier passage démocratique de témoin à la tête du pays et celle du PNDS-TARAYYA et ses alliés. Les Nigériennes et les Nigériens seront fiers d’avoir élu Bazoum, un homme d’Etat, un patriote et un progressiste de la trempe du Président Issoufou Mahamadou.

Par Zakaria Abdourahaman

Check Also

Plus jamais ça au Niger…

Après la proclamation officielle des résultats du second tour des élections présidentielle…