Home ACTUALITE Le fer se façonne à chaud…
ACTUALITE - Economie - 5 avril 2021

Le fer se façonne à chaud…

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Dans son discours d’investiture, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Bazoum déclarait que quiconque a une responsabilité dans l’administration publique, répondra  désormais et tout seul de ses actes ; son parti politique, sa famille et sa communauté ne lui seront d’aucun recours.

C’est une déclaration très forte indiquant sans équivoque l’engagement de Son Excellence Monsieur le Président de la République à façonner une gouvernance vertueuse à même de rendre sacrés les deniers publics conformément à l’exigence de la constitution. Pour ce faire, la gouvernance c’est comme le fer, elle se façonne à chaud, c’est-à-dire qu’elle doit prendre la forme qu’il faut dans les cent (100) premiers jours de l’exercice du pouvoir du Président de la République.

Ainsi, il revient au Président de la République de transmettre immédiatement à la justice les rapports d’inspection de nature à engager des procédures judiciaires contre les agents publics qui avaient agi contre les principes de la gouvernance vertueuse et protectrice des deniers publics.

Sans état d’âme, la gestion antérieure de tous les ministères, institutions et sociétés d’état doit passer au peigne fin et le cas échéant traduire les éventuels responsables incriminés devant la justice, ministres, présidents d’institution ou DG des sociétés d’état soient – ils afin de transmettre un message très clair aux nouveaux ministres, présidents d’institution et DG des sociétés d’état. Les cent (100) premiers jours de l’exercice du pouvoir doivent être révélateurs de la volonté politique à toute épreuve du Président de la République à façonner la gouvernance dans notre pays.

Tout se joue, s’agissant de la gouvernance qui rend sacrés les deniers publics, pendant les trois (3) premiers mois de l’exercice du pouvoir qui doivent indiquer une volonté politique inébranlable à lutter contre la corruption et les infractions assimilées notamment le détournement des deniers publics, l’enrichissement illicite et l’abus des biens sociaux. 

Ces trois (3) premiers mois doivent aussi souligner l’intégrité et la compétence comme principaux critères s’agissant de  la nomination des gents publics, ce qui sera un signal fort pour la dépolitisation de l’administration publique, garant de l’efficacité et de l’efficience de cette administration.

Par Ibrahim Aghali (Contribution Web)

5 Comments

  1. S’il se démarque de son mentor, bien que je sois pas avec lui, je le supporte.
    C’est à partir de là que je verrais d’un bon oeil leur slogan: Taper le mort pour faire peur au viant. Sinon,rien. leur slogan est tombé à l’eau.

  2. SEM Bazoum Mohamed a toujours fait parlé de lui en matière de droiture et de joindre les actes à la paroles,quand il dit quelque chose il fait.bonne chance mon président.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 02 DECEMBRE 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,jeudi 02 décembre 2021, dans la salle habitue…