.::. Tamtaminfo

Le président du CNSP, le général de brigade Abdourahamane Tiani a quitté Niamey aujourd’hui pour Bamako au Mali.

Le président du CNSP, le général de brigade Abdourahamane Tiani a quitté Niamey aujourd’hui pour Bamako au Mali.

Au cours de cette visite officielle, la première qu’il effectue depuis son arrivée au pouvoir le 26 juillet dernier, le chef de l’état prendra part au sommet des chefs d’état de l’alliance des états du sahel.

Cette organisation régionale regroupe le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Selon un communiqué de presse, la signature de la Charte du Liptako-Gourma, le 16 septembre 2023, par les Chefs d’Etat du Burkina, du Mali et du Niger, a consacré le lancement d’un mécanisme innovant, avec un leadership et une appropriation véritablement africains des solutions endogènes aux défis rencontrés par les pays de l’Alliance.

Dès les jours suivant sa création, l’Alliance des États du Sahel (AES) a démontré son attachement aux principes cardinaux de fraternité et de solidarité entre ses Etats membres, notamment à travers des mesures concrètes dans les domaines de la défense et de la coordination diplomatique.

Aussi, conformément aux dispositions pertinentes de la Charte instituant l’AES, et sous l’impulsion de Leurs Excellences Le Capitaine Ibrahim TRAORE, Président de la Transition, Chef de l’Etat du Burkina Faso, Le Colonel GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat de la République du Mali, et Le Général Abdourahamane TIANI, Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef d’Etat de la République du Niger, les trois Etats ont décidé de tenir des concertations ministérielles en vue de dégager les perspectives d’opérationnalisation de l’Alliance, particulièrement l’élaboration des textes, la mise en place des organes nécessaires, les mécanismes subséquents ainsi que les modalités de son fonctionnement.

Dans cette perspective, Bamako abritera du 23 novembre au 1er décembre 2023, deux réunions ministérielles des Etats membres de l’AES.

La « Réunion ministérielle de l’AES sur le Développement Economique dans l’espace du Liptako-Gourma » réunira les Ministres chargés de l’Economie et des Finances, de l’Energie, du Commerce et des Industries, le 25 novembre 2023. Précédée de la rencontre des experts, les 23 et 24 novembre, cette réunion ministérielle sur les questions de développement économique vise à créer une synergie d’action sur l’accélération du processus d’intégration économique et financière au sein de l’Alliance.

Pour leur part, les Ministres des Affaires étrangères des trois Etats se réuniront le 30 novembre 2023, pour décider des protocoles additionnels à adopter, des organes à mettre en place ainsi que des mesures politiques et de coordination diplomatique à définir, sur la base des recommandations des Hauts fonctionnaires, réunis les 27 et 28 novembre 2023.

Ces réunions, qui précèdent la rencontre à une date ultérieure des Ministres chargés de la Défense des trois pays, participent de la vision partagée et du leadership solidaire des Chefs d’État du Burkina, du Mali et du Niger, de prendre en charge les aspirations profondes des populations de l’Alliance, dans un triptyque holistique « Défense, Diplomatie et Développement ».

Il est à rappeler que la Charte du Liptako-Gourma instituant l’Alliance des États du Sahel, constitue une réponse concrète aux défis sécuritaires et de développement, à travers une architecture de défense collective, d’assistance mutuelle et de promotion économique renforcée dans l’espace de l’Alliance.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *