Home ACTUALITE Le prochain sommet de l’UA à l’ordre du jour d’une session extraordinaire virtuelle de la CEDEAO
ACTUALITE - Diplomatie - 4 février 2021

Le prochain sommet de l’UA à l’ordre du jour d’une session extraordinaire virtuelle de la CEDEAO

banner4

Le Premier Ministre Brigi Rafini a assisté, ce mardi 2 février par visioconférence, à un sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Cette rencontre fait suite à la 58ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement tenue le 23 janvier dernier. Au cours de cette session, la conférence avait examiné en détail un large éventail de questions sur lesquelles elle était parvenue à un consensus.

A l’approche du 34ème Sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine qui se tiendra les 6 et 7 février 2021, la CEDEAO doit se pencher sur deux questions importantes sur lesquelles le sommet de l’Union Africaine se prononcera.

La première concerne l’élection du Président de l’union Africaine.

« Il me plait de rappeler que notre région aura le privilège et l’honneur de diriger notre organisation continentale pour la période 2022-2023 », avait indiqué le Président de la Commission de la CEDEAO , M. Jean Claude Kassi Brou dans son discours.

Il revient donc à la CEDEAO d’indiquer à l’Union Africaine le pays qui assumera cette responsabilité, a-t-il laissé entendre.

La seconde question à l’ordre du jour du sommet de l’Union Africaine est relative à l’élection des membres de la nouvelle commission de l’UA. Eu égard à la fin du mandat de la commission actuelle, le sommet de l’UA devra se prononcer sur les résultats des élections d’un nouveau commissaire, sachant que plusieurs Etats membres de la CEDEAO ont des candidats engagés dans ce processus.

Le Comité ministériel chargé de l’harmonisation des candidatures se réunira pour délibérer sur ces questions.

Là encore, le Président de la Commission demeure convaincu que « les décisions que vous prendrez permettront à la CEDEAO de sortir plus solidaire et plus forte, car notre communauté sera parée d’une seule voix au prochain sommet de l’Union Africaine », a indiqué M. Brou.

Dans son discours d’ouverture, le Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, le Ghanéen Nana Akufo Addo a déclaré que sur les deux points évoqués par le président de la commission, « nous devons nous entendre avant le sommet d’Addis Abeba de l’Union Africaine qui aura lieu ce samedi 6 février ».

Cette session s’est déroulée en présence de la Ministre Déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères Mme Attaka Zaharatou Boubacar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

La Banque mondiale approuve trois importantes opérations en faveur du développement économique et social du Niger

Selon un communiqué de presse du Ministère du Plan, le Conseil d’Administration du Groupe …